Récit de la course : Trail du Massif des Brasses - 30 km 2016, par Philippe8474

L'auteur : Philippe8474

La course : Trail du Massif des Brasses - 30 km

Date : 9/10/2016

Lieu : Onnion (Haute-Savoie)

Affichage : 545 vues

Distance : 30km

Objectif : Pas d'objectif

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Le récit

Le lien vers le récit sur mon blog

Trail du Massif des Brasses


Dimanche matin, 9H00 me voilà à Onnion pour participer au trail du Massif des Brasses.

Bon j’suis là sur un coup de tête, mais pas sûr d’avoir fait le bon choix.

En fait j’aurais bien aimé prendre le départ du Grand Trail du Lac au Bourget du Lac la semaine prochaine pour profiter de la belle forme affiché en ce moment.

En plus cela m’aurait laissé 15 j de repos depuis les Glières.

Sauf que je suis pris le week-end prochain, donc je me « rabats » sur les Brasses. Donc qu’une semaine de repos…

Et encore une semaine pas vraiment car je me suis inscrit à un test Mizuno sur Annecy le samedi (la veille donc), et on passe quand même 2-3H sur le terrain pour près de 1000 m de D+. Et même si super intéressant, ça me rabote quand même bien les guibolles.

Donc à 10H00 me voilà sur la ligne.

Au départ, ça semble plutôt affuté ! Et ça l’ai ! On sent l’ambiance du club des sports et y a du niveau au départ.

Bon de mon côté sans trop rentrer dans les détails, je vais bien subir et les guibolles feront ce qu’elles peuvent. Bref ça aura pas été l’éclate.

Et c’est un trail plutôt roulant, assez peu technique… bref pas mes points forts.

Et quand on est un peu à la ramasse, tout est un peu plus dur !

Bon j’ai pris mes bâtons, mais finalement ils ne sont réellement justifiés que pour le final des deux sommets (droit dans la butte !).

Pas mal de bitume pour rejoindre le plateau de Plaine Joux après le premier ravito sous la pointe de Miribel. Ça finit de bien m’achever les guibolles.

Au km 12, je suis lessivé, je me sens sec. Bon je ne vais pas trop lâcher mais je mets un peu les œillères.

Dernier ravito, le redémarrage direct sur les pistes piquent bien jusqu’au sommet !

Failli me prendre une belle gamelle dans le début de la descente, ça crampe, obligé de m’étirer les mollets.

Bon j’arrive à bien descendre mais les jambes sont carbonisé et les crampes affleurent de partout (mollets, ischio, releveur,…).

Fin de la descente encore 2 petit km à plat, j’essaie de ne pas trop lâcher. On passe à côté du chalet des parents à Gillou théâtre de joyeuses classe de neige y a 3, 4 ans.

Allez c’est fini.

3H37

59/174

Bien content du résultat quand même !

Mais comme quoi la forme et le mental hein, j’ai trouvé les 10H35 des Glières moins long que ces 3H37 !!

Ah encore une chose : il existe un trophée barefoot sur ce trail… Impressionnant, hallucinant les mecs !

Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran