Récit de la course : Usses Trail des Bornes - 20 km 2014, par JuCB

L'auteur : JuCB

La course : Usses Trail des Bornes - 20 km

Date : 28/9/2014

Lieu : Villy Le Bouveret (Haute-Savoie)

Affichage : 304 vues

Distance : 20km

Objectif : Objectif majeur

2 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

4 Kiss Trainent

1 an que ce récit attendait d'être publié....


Préliminaires
A peine revenu de vacances et du Trail de Aiguilles (celui du Galibier pas le TAR...), je trouve une annonce dans la boite aux lettres : l'asso locale "Le Cercle Rural" recherche des bénévoles pour aider à l'organisation du 1er Usses Trail des Bornes !!!
Aie, je veux bien aider mais je veux bien courir aussi...
Je trouve le tracé sur Internet : je connais 75% du 10 km et 1/3 du 20 km. Par contre, par endroits, j'ai de sérieux doutes.
Tant mieux, ça va me changer de mes parcours habituels !!

1ère reco : le 10 km, je mets 1h30 pour le boucler en me perdant 2 fois en 2 km.
Gros gros doute sur le tracé...

2e reco : le 20 km, ma chérie me dépose au Murger (grosso modo à la moitié). Je me perds au début, je galère grave après les Noyers, je fais 12 km au lieu de 10 en 1h50.


Réunion pour l'organisation : je fais part de mes expériences -> on m'affecte au tracé...
WE suivant on part avec P1 de GP2M pour tracer entre les Noyers et Rogin
On va passer 4h30 à nettoyer 1.5km.
On reconnaît 2-3 autres passages : on est confiant.

Il nous manque plus qu'un bout : Falconnet-Murger sur le 20km.

Le samedi qui précède la course : on trace. On galère aussi, on finit avec la nuit en plantant les piquets du chasse-neige au milieu des champs.
Les inscriptions sont au rendez-vous, le beau temps aussi : on devrait passer un bon moment.

Côté famille, sont inscrits le père, mon frère, sa fille Sussu de 10 ans et moi
+ Sam & Mylène + Maxime et sa belle-soeur.
Avec le frangin, 20km , les autres sont sur le 10km
J'avoue qu'apprendre que Sussu serait accompagnée de sa grande sœur m'a rassuré...




Objectifs : finir avec la banane, 2h15 et devant le frangin


Course
Le frangin m'a proposé de courir à 2 : je me considère plus fort et je décline.
ERREUR....
Au départ, je fais attention à me tenir devant car ça descend tout de suite raide.
Ensuite, je laisse filer et descend à mon rythme.
1ère montée avec le frérot : je connais bien tous les passages, je suis dans un bon rythme, il s'accroche. On se fait doubler par 2 bonhommes : ce seront les derniers.
On avale bien le plat, la course revient vers Villy et passe quasiment devant chez moi.
La famille (4 générations avec le grand-papy) attend en haut de la montée du Bedonnet.
Leurs encouragements font du bien, un dernier effort pour attendre la chapelle et après ça descend jusqu'au Falconnet.

(un peu plus tard, passage de la mistinguette)

 


Le frangin ne s'accroche plus, il passe devant, il enquille dans la descente, le rythme est soutenu.
On arrive dans la portion que je ne connais pas.
La descente sur les Usses au niveau de Falconnet est pour le moins technique (je dirais casse-gueule)
On rattrape un gars pas à l'aise (le seul et unique en 20 km). On tire sur le Murger.
Mon frère a 10-20 mètres d'avance : il rate une épingle.
Je gueule : il m’engueule, persuadé que je l'ai laissé filer exprès (mais je ne connaissais pas cet endroit...) Il se "vengera" 15 min plus tard : et oui, on est frangins et en compet....
Dans la montée sur le Noyer, il prend de l'avance. Je laisse filer, convaincu qu'il va exploser dans ce qui va suivre.
Il a dû retrouver ses jambes de ski-alpinisme car je ne l'ai jamais revu...
La redescente sur Rogin, Vernay  puis Body est magnifique,la vue est splendide : Aravis + Mt Blanc
Je cours tout seul au milieu des champs : j'aperçois au loin le frérot mais vraiment très très loin. Les jambes commencent à durcir, aie aie aie.
Une dernière traversée des Usses sur le pont fabriqué par l'employé communal pour l'occasion et me voilà dans la dernière montée, je monte par petits pas. Je vais rejoindre le 10km et enfin trouver des lièvres à qui m'accrocher.
"Coucou Julien" : qui vois-je qui arrive toute pimpante : Suzette et ses 10 ans sur le 10 km  ?!? Mais elle a coupé où quoi ?!?
On avance ensemble, on discute un peu, elle est fatiguée mais elle a bien la tchache.
Toute toute dernière montée en dehors de la forêt, on s'arrête pour qu'elle puisse boire à ma pipette.
Puis LA ruse de sioux : j'ai les jambes complètement tétanisées, son lacet est quasi-défait : je lui suggère "innocemment" de le refaire. J'en profite pour m'étirer...
On termine ensemble ou plutôt je m'accroche jusqu’à l'arrivée.


1h06 : ouah oh, Susu fait 5e féminine en étant poussine, 33e sur 107 au scratch et termine devant son grand-père : Bravo la championne

perso : 2h07, 2min derrière le frangin, chapeau à lui


Bilan
objectif : 2/3 comme d'hab. Cette fois, je réussis le temps mais derrière le frérot, c'est balo

On a pris note des commentaires par rapport au tracé :
 - annonce des virages avant
 - dernier champ sur le 20km pas clair

Pour une première, je trouve que ce n'est pas si mal

Note pour plus tard : Attention à la bière chez J-M !!!!!



2 commentaires

Commentaire de Namtar posté le 28-09-2015 à 11:09:13

Et cette année ça s'est bien passé l'organisation ?

Commentaire de JuCB posté le 29-09-2015 à 12:03:40

quasi au top
Sur les hauteurs du Salève, on avait des chemins communs avec une course de VTT + brouillard.
Je craignais que l'on perde bcp de monde mais au final, on s'en sort bien
Désolé, pour les 3 qui font 5km de plus...
Côté famille Kiss Trainent, une superbe journée tous ensemble

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran