Récit de la course : Les Balcons d'Orbey 2015, par DavidSMFC

L'auteur : DavidSMFC

La course : Les Balcons d'Orbey

Date : 12/7/2015

Lieu : Orbey (Haut-Rhin)

Affichage : 633 vues

Distance : 24km

Objectif : Se dépenser

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Un premier Trail en montagne... Bien satisfaisant !

Sur ma lancée de 3 trails en région parisienne, j'ai profité d'un petit séjour dans les Vosges pour goûter à l'expérience d'un trail en montagne.

 

Rien d'insurmontable, 24km, 850mD+ mais bien sympa pour une première.

 

En voici mon récit détaillé : Le Trail des Balcons d'Orbey

 

Beau cadre, bonne organisation et un résultat correct, un bon dimanche donc.

 

---

 

[12/07/2015] TRAIL DES BALCONS D'ORBEY

Une semaine après le trail des moulins couru dans l'Essonne, j'ai poursuivi sur ma lancée ce week-end en prenant le départ d'une nouvelle course. Étant en vacances quelques jours dans les Vosges, je me suis inscrit à un Trail alsacien de 24 kilomètres pour environ 850 mètres de dénivelé positif.

Réveil à 6h30 ce dimanche 12 juillet pour un départ du camp de vacances à 7h00 afin d'arriver sur les coups de 8h30 sur place, à Orbey dans le Haut-Rhin (68). Le départ de ma course, le trail des Balcons d'Orbey, est prévu pour 9h00 (tandis que le 50km [Trail du Pays de Welche] partait à 7h30). Dossard N°524 récupéré, tenue habituelle enfilée, je suis prêt.

C'est parti pour mon premier Trail en montagne ! Une boucle dans la commune lance la course pour étirer le peloton de près de 500 coureurs avant d'attaquer la première difficulté de la course. La montée est raide et paraît interminable, des le début de ce Trail. Une fois cette côté grimpée, nous basculons dans une agréable descente principalement boisée à l'issue d'un faux-plat montant. Ensuite, cela remonte de nouveau. Nous traversons une dizaine de kilomètres peu évidents. Je zappe le premier point d'eau puisqu'équipé d'un sac rempli d'un litre d'isostar à l'orange. Je prends en revanche un verre d'eau au deuxième point. C'est seulement au kilomètre 12 que la course devient plus facile. Au kilomètre 13, au niveau du Lac Noir, est situé le seul ravitaillement solide du 24km. Je prends une gorgée de coca, un morceau de pastèque et ça départ après avoir aperçu mon frère, présent au niveau de ce "ravito".

Dès lors, ce sont des parties légèrement vallonnées qui se succèdent. Faux-plat descendants, franches descentes, légères remontées : les kilomètres s'enchaînent bien d'autant que je discute avec un autre coureur. Nous avançons donc en courant mais sans forcer. À un moment, nous nous engageons même sur la droite dans une descente avant de nous rendre compte assez vite - et heureusement - que nous faisons fausse route. L'endroit était signalé mais assez discrètement. L'on remonte donc la petite pente et reprenons le bon chemin. Nous continuons de dérouler petit à petit. Je prends un verre de coca à chacun des deux points d'eau de la deuxième partie de parcours, où nous sommes également arrosés. C'est agréable par ce temps très ensoleillé qui génère des portions où la chaleur est assez étouffante en l'absence de vent.

À moins de 3 kilomètres de l'arrivée, au passage d'une petite côté, je laisse filer mon partenaire d'aventure. Puis, je déroule jusqu'au bout dans les descentes que nous avons à parcourir. Je finis fort dans les 500 derniers mètres pour franchir la ligne d'arrivée au sprint. Une fois la course terminée, nous recevons un sac sur lequel est inscrit le nom principal de la course : " Trail du Pays Welche". Je file au ravitaillement d'arrivée où je bois de l'eau et du coca avant de consommer quelques morceaux de pastèque. Il ne me reste plus qu'à attendre l'affichage des résultats avant d'aller manger le repas proposé par l'organisation en échange d'un supplément financier à l'inscription.

Mon temps officiel est de 2h38'11. C'est clairement en-dessous de mon objectif puisque je visais simplement d'être sous les 3h00 à la vue du dénivelé de la course. Je finis à la 151eme position sur un peu moins de 500 partants. En revanche, je suis loin au classement de ma catégorie en terminant 9eme espoir semble-t-il, sur une quinzaine d'inscrits.

En bilan, je conclus avec plaisir cette quatrième course en un mois avec un chrono qui me satisfait tout à fait en sachant que je n'ai pas forcé. Pas de podium mais il m'était clairement inaccessible ce jour (sub 2h15). Première course en montagne qui s'avère être une expérience top en préparation du 31km du Trail des Fantômes, le 16 août en Belgique.

Enfin, que de mieux pour se décrasser que d'aller contempler le Lac Blanc que mon frère et moi retrouvons sur le chemin du retour.. ? Les paysages vosgiens, c'est quand même bien sympa !

[12/07/2015] TRAIL DES BALCONS D'ORBEY[12/07/2015] TRAIL DES BALCONS D'ORBEY
[12/07/2015] TRAIL DES BALCONS D'ORBEY

Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran