Récit de la course : Les Foulées de Torcy 2014, par augustin

L'auteur : augustin

La course : Les Foulées de Torcy

Date : 3/8/2014

Lieu : Torcy (Seine-et-Marne)

Affichage : 357 vues

Distance : 10km

Matos : NB 890 RevLite V4
Trifonction IM

Objectif : Se défoncer

1 commentaire

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

10 km de Torcy 2014

Ayant vu cette course voisine dans le calendrier des courses hors stade je me suis dit pourquoi pas, ce sera l’occasion de faire un peu d’intensité et de se tester une seconde fois sur ce type de distance (la première fois ayant eu lieu en mai dernier).

Quelques infos récupérées sur internet, parcours urbain de 2 boucles avec un peu plus de 300 participants attendus, et souvent couru sous la chaleur estivale !

Pas l’impression que le parcours soit très propice à la performance, on verra bien sur place !

Pour ma stratégie de course je vais retenter ce que j’avais fait la dernière fois : 3’45 au kilo pour finir en 37’30, et moins si possible, mais sans vraiment trop y croire. J’ai eu une semaine chargée avec beaucoup d’entraînements  piscine, un peu de vélo, mais pas de course à pied.

Je partirai près de la première ligne pour ne pas me retrouver coincé comme la dernière fois, et serai vigilant pour ne pas faire tomber ma petite bouteille bêtement comme la dernière fois.

Equipement rodé, ce sera trifonction + manchons booster et nouvelle paire de New Balance dédiées à la compétition et GPS cardio Garmin pour analyser tout ça. Advienne que pourra !

Mode touriste le matin qui me fait arriver sur place 30 minutes avant le départ (heureusement que la course est à moins d’un quart d’heure de la maison), le temps de se garer puis de filer récupérer mon dossard avec femme et enfants, le départ a lieu dans 20 minutes L

Simulacre d’échauffement, pas le temps de faire ça proprement et je file me placer sur la ligne tant bien que mal. Sympa Bruno Heubi est de la partie, un grand champion qui reste accessible cela fait plaisir de voir ceux qui gardent les pieds sur terre !

Le départ est imminent mais ma montre Garmin est toujours en recherche des satellites L du coup au top départ, lorsque les 360 fauves sont lâchés, je n’ai toujours pas de montre opérationnelle, argh !

Cela part vite, très vite même, je pense être sur des bases de 3’30 et au bout de 800m les choses rentrent dans l’ordre les infos arrivent. Passage du 2ème km en 3’38, le parcours monte, descend et tournicote beaucoup, pour la performance ce ne sera pas aujourd’hui que j’améliorerai mon temps !

Cela dit depuis le départ je double du monde, je vois la tête de course pendant quelques bornes et estime mes prédécesseurs à environ 30 personnes.

3ème km en 3’39, je suis un peu au-dessus de ma target (3’45 au kilo) et il commence à faire bien chaud. Je cours avec une mini gourde portée en ceinture et j’essaie de m’hydrater régulièrement (finalement 1 seule gourde s’avèrera trop juste), j’aperçois le  4ème km que je passe en 3’32 puis rapidement la mi-course avec le 5ème km en 3’49 (ça monte sec !)

6ème km en 4’01, comme un âne j’ai refait tomber ma gourde bêtement, faut que je trouve une autre solution plus fiable ! Je tire la langue, m’accroche comme je peux, désormais nous sommes quelques coureurs à jouer au chat et à la souris. Rapidement le 7ème km est passé en 3’51, je perds régulièrement des secondes à chaque km et avec mon chrono « décalé » ne sait pas trop estimer en combien de temps je vais finir. 8ème passé en 3’54, une côte difficile qui laisse des traces mais bon, ça sent l’arrivée ! 9ème en 4’06, décidément pas glorieux (départ trop rapide ?) puis enfin l’arrivée sur le stade, un peu de piste pour finir et enfin passage de l’arrivée en 38 min 00 secondes.

Classement : 26ème place sur 341

Je ne sais trop que penser, déçu d’abord de ne pas avoir amélioré mon temps du mois de mai (37’49), mais objectivement le parcours, la chaleur, ma crève (gorge en feu depuis une sortie vélo un soir de la semaine dernière où j’ai attrapé froid) et ma semaine chargé en entraînements font que je positive !

Après l’interface des infos de la montre sur l’ordi, je constate un cardio comme prévu perché très haut (FC moyenne à 186, FC Max à 194 !) et un rythme de course inhabituellement haut pour moi, mais l’avantage avec ce type de (petite) distance, c’est que cela permet de faire de l’intensité et que cela passe vite !

Merci aux gentils organisateurs pour cette ambiance familiale bien agréable et sans prise de tête !

1 commentaire

Commentaire de nouvion posté le 04-08-2014 à 14:09:59

Tu t'es encore une fois bien débrouillé malgré une pré-course pas optimale. A mon sens ta performance est bien supérieure à celle de Bussy.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran