Récit de la course : 10 km des Dentelles 2014, par Clemafran

L'auteur : Clemafran

La course : 10 km des Dentelles

Date : 29/6/2014

Lieu : Gigondas (Vaucluse)

Affichage : 584 vues

Distance : 10km

Matos : bâton Guidetti modèle Vent des Fjords

Objectif : Faire un temps

1 commentaire

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Traversée des dentelles, 10 km en marche nordique

Dimanche 29 juin:

Gigondas, sous un ciel gris et orageux. Je suis ici pour faire les 10 km de la traversée des dentelles de Montmirail. C'est une des rares épreuves où l'on peut tenter un chrono en marche nordique.
Ma récente expérience sur le Bol d'Air Barbenais m'a redonné le goût des efforts violents, lorsque le coeur bat à tout rompre, avec le souffle court et les guiboles qui deviennent lourdes!!!

départ du 21 km


Donc, vers 9h, j'assiste au départ du grand parcours: 21 km pour 640 m de D+. Je les envie...car j'aimerais que les organisateurs mettent plus souvent des épreuves de MN sur leurs programmes et avec des distances un peu plus longues. 

sur le sentier botanique

Un chatounet tout blanc avec de beaux yeux bleus


Je fais un peu de tourisme et je visite le village... en compagnie d'un magnifique chat blanc très sociable qui m'a accompagné un bon moment...mais il n'a pas voulu aller sur la course (chemins trop boueux, sûrement!)

Pour aller aux ruines du chateau
Par cet escalier dérobé, on accède au sentier botanique et aux ruines qui surplombent Gigondas

Eglise sainte Catherine

Observer attentivement la silhouette humaine!
Cette muraille présente un profil quasi humain, n'est-ce pas?

Le lavoir et sa fontaine, Gigondas
Le lavoir: autrefois, il y avait une petite station thermale à Gigondas...

affiche eau thermale

Je poursuis ma visite en observant les étranges et singulières sculptures qui veillent discrètement sur le village...

gigondas_2014 (11)
Une posture simiesque pour cette étrange femme avec ses chaussures à talon doré

gigondas_2014 (12)
Et celle-là, attend-t-elle le soleil ou la pluie...Comme nous tous, ce matin!

gigondas_2014 (15)
Dark Vador surveille!

gigondas_2014 (16)
Ces sculptures sont massives, 2,5 m à 3 m de haut!

Après cette partie touristique, il est temps de s'échauffer...je m'engage sur le premier km du tracé...certains passages sont boueux!
Une chapelle domine la route...y aller me fera un bon test cardiaque!

Chapelle Saint Cosme


9h45: c'est le départ, mais le Maire de Gigondas a oublié son fusil car il fera lui aussi le 10 km en marchant...je m'installe en fin de peloton...il n'y a pas beaucoup de marcheurs...aucun ne semble avoir l'allure de guerrier....Tant pis, je bataillerai seul contre le chronomètre!
Et ce fut une belle gambade!! la première moitié du parcours est une succession de montées, certaines sont difficiles...

Avec la jonction des 2 parcours, il y a plus de coureurs.
Il y a tellement de concurrents qu'il m'était difficile de passer entre-eux...et je ne voulais surtout prendre le risque de blesser quelqu'un avec les pointes affûtées des bâtons.
Dans les montées, je fais jeu égal avec nombre de coureurs, et même souvent, je vais un peu plus vite...mais ensuite sur le plat et surtout en descente, ils me reprennent tout en me jetant un regard dubitatif...Je ne peux les suivre sous peine de ne plus respecter le code du marcheur, à savoir toujours garder un appui au sol!

Quelles sont belles, ces Dentelles!

Du coup, mes fréquents changements de rythme ont provoqué un point de côté dont j'ai mis du temps à me débarrasser...Il y a longtemps que je n'avais pas maintenu un rythme proche de ma fréquence cardiaque max, car le tracé était exigeant, avec peu de zones de relance. Je me souviens du passage au km 5, en 33' et 48 "...
J'avais emporté ma gourde afin de ne pas perdre de temps aux ravitaillements... Vers le km 6, nous sommes rejoints par les coureurs du 21 km... Nous nous rapprochons des voies  d'escalades sur de la Chaîne de Gigondas.

voies face nord

Puis c'est une nouvelle montée vers le col du Cayron et sa petite falaise école d'escalade où j'allais, il y a 35 ans! Je n'y étais plus jamais revenu...je passe avec un brin de nostalgie sur les secteurs où je bivouaquais à bord de mon premier camping-car...ça permet d'oublier la fatigue qui progresse...

La fête à Cayron


Col du Cayron: c'est la fête: tant pis pour le chrono, je stoppe et prends en photo les musiciens qui animent notre passage...Il reste encore 1,5 km, dont la moitié en montée régulière...malgré la fatigue qui est là, j'ai encore un peu d'énergie pour gérer la progression sur cette longue piste ...ensuite, une descente parfois très raide me met un peu en difficulté...C'est le genre de pente faite pour casser des fibres musculaires, de plus les marcheurs nordiques n'aiment pas les pentes trop marquées ça car on ne peut pas aller vite, faute de ne plus respecter l'appui obligatoire au sol d'un pied et d'un bâton!
Au moins 20 coureurs vont en profiter pour me rattraper et me doubler sans coup férir!
A l'approche de l'arche de KMS, un petit sprint, juste pour fleurter avec les 14 km/h...le chrono (provisoire car je suis parti avant que les résultats ne soient affichés) me donne 1h09'57" pour un peur plus de 10 km et 395 m de D+.
Les résultats sur KMS montrent qu'il y avait 2 autres marcheurs qui n'étaient, en somme pas si loin de moi...et ça c'est chouette...! J'aurais aimé les rencontrer sur l'aire d'arrivée, mais il y avait tant de monde...

Mon blog:

1 commentaire

Commentaire de Françoise 84 posté le 30-06-2014 à 17:51:17

J'y étais, sur le 21 avec notre club (CAP Bollène, débardeurs bleus). Bravo pour la perf, beaucoup n'ont sans doute pas fait ton temps, même en courant! On a dû arriver à peu près au même moment (vers 10h50/10h55)...!

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran