Récit de la course : Trail des Cerfs - 20 km 2014, par Overnight

L'auteur : Overnight

La course : Trail des Cerfs - 20 km

Date : 18/5/2014

Lieu : La Queue Lez Yvelines (Yvelines)

Affichage : 631 vues

Distance : 20km

Matos : - Asics Trabuco 2 gtx
- Short
- T-shirt Trail des cerfs 2013

Objectif : Faire un temps

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Retour sur le trail des cerfs

3ème course de l'année et retour sur ce qui était l'an passé mon 1er trail.

 

Contexte :

 

Après l'Ecotrail, j'ai ralenti un peu mais je suis reparti au bout de 15 jours sur les 4 séances hebdo qui m'avait réussi pour le 30 kms (juste les sorties longues que je raccourci aux alentours de 1h45, un peu moins de fractionné car je sens que le genou gauche couine un peu, un semblant de PPG que je n'ai pas eu le courage de continuer après l'ecotrail et par contre 3 sorties de velo entre S-4 et S-1 histoire de faire bosser les cuisses).

 

Petite nouveauté aussi, je cours moins seul puisque mon pote Pins a décidé de s'y remettre sérieusement et souhaite se relancer sur marathon pour le mois d'octobre... j'ai pas de mal du coup à le convaincre de faire le trail des cerfs surtout qu'il progresse rapidement. Du coup, il vient se motiver et s'entrainer en venant m'accompagner parfois le soir à 21h ou le dimanche matin à 8h.

Et il passe me prendre au petit matin pour prendre la direction de la Queue lez Yvelines.

 

Objectifs :

 

Bon, l'objectif pour moi est clairement d'envoyer pour essayer de faire mieux que l'an passé...

En fait, j'en ai 3 des objectifs ==> Améliorer le chrono, la place au scratch et faire un podium « fille »... bon on y sera pas tout à fait:D

Quelques doutes : peu de travail à allure élevé et chaleur annoncée (je vais encore finir trempé) mais perte de 4kgs en un an, entrainement + consistant et terrain – boueux que l'an passé donc sur le papier y a pas de raison je sens que ça va le faire.

 

Le départ :

 

Nous voici donc au départ, buff bleu sur la tête comme annoncé sur le forum dès fois que ça puisse aider à me reconnaitre... je regarde s'il y a pas un poisson sur quelques sacs pour voir si je peux reconnaître Poissonkikourt mais l'air de rien y a du monde ce matin et je sens que ça sera pas gagné.

En effet je ne verrai personne (enfin si je pense avoir vu celestcyr sans savoir que c'était elle:D) ! Bon bah la prochaine fois!:)

 

Pins est pas super confiant après quelques nuits un peu courtes et le format de la course qu'il n'a pas pratiqué depuis longtemps et donc décide de partir prudemment... on se quitte donc 15 min avant le départ et je remonte vers la ligne de départ me mettre en 3/4eme lignes. J'avais décidé de tenter d'accrocher les meilleurs féminines au départ mais elles sont un peu dispersées donc je me dis qu'on verra bien.

A quelques mètres de moi je reconnais aussi une personne avec qui on s'était un peu tiré la bourre l'an passé... je l'avais rattrapé au 14ème et je n'avais réussi qu'à le passer au 19ème finissant une dizaine de secondes devant. J'ai le sentiment qu'il est plus affûté que l'an passé... je me dis que ça sera intéressant de se situer:). J'hésite à l'accoster mais il a l'air concentré donc je laisse tomber..

Un coup d'oeil sur le cardio et j'ai déjà 100 pulses sans bouger (pfff c'est quoi ce bazar c'est un cardio de marche ça...)

 

Petit briefing de course et compte à rebours très court qui me surprend un peu... et c'est parti...

 

La course :

 

Au bout de quelques mètres je vois qu'il y a déjà pas mal de monde devant moi (pas possible ils ont foncés sur les côtés:D)... donc je sors le turbo pour vraiment me lancer et double un petit paquet de monde juste avant de prendre le 1er virage et en reprend quelques-un(e)s dans la partie herbeuse avant de traverser la route où je passe encore une féminine et crois en apercevoir plus qu'une devant.. pendant ce temps là je me suis fais aussi un peu doubler notamment par le gars de l'an passé qui m'avait poussé à me sortir les tripes pour le doubler (l'esprit trail quoi:D) à la précédente édition. Mais là non, je ne vais pas emboîter ça va trop vite pour moi !

Traversée de route : un coup d'oeil au cardio... 179...pfff déjà en prise... cela dit j'avais décidé de pas trop traîner avant de tomber sur le 1er single pour éviter les bouchons, mais là il faut quand même temporiser un peu, plutôt que de relancer, et devant, hormis 1 coureur le trou est fait et ce qui me fou déjà un petit coup au moral c'est qu'il y a un paquet de monde devant et beaucoup déjà bien loin... histoire de confirmer ça le mec orange devant moi s'éloigne inexorablement... pour rien arranger quelques coureurs me passent dans la foulée (assez logique vu mon emplacement au départ mais ça commence à en faire devant!) et bip le 1er kilo... 4'48. Bah non vu la configuration du départ je ne traîne pas pourtant c'est les autres qui fusent:D... ça sent mauvais pour améliorer le classement (moi qui pensais qu'avec toutes les courses du jour dans la région il y aurait un peu de place pour pas trop mal figuré dans le classement bah c'est raté !:D)! Cela dit il faut être honnête, à mon niveau je n'ai de toute façon pas de grande illusion:).

Du coup, comme ça creuse devant je commence déjà à observer les rubalises même si là je sais très bien où il faut aller... mais tout le parcours je vais bien garder ce réflexe que je n'avais pas vraiment eu jusque là sur les courses passées (toujours quelqu'un de visu que je suivais à peu près sagement)

 

On arrive au 1er single (sans bouchon ça au moins c'est réussi) et donc, pour moi, au début des coins sympas de ce trail en attaquant les bois:). Dans mon souvenir ça montait un peu moins et je continue de me faire passer (grrr surtout que je sais que vu le cardio à 180 j'aurai pas grand chose sous la semelle pour finir fort !). Fin de la bosse, ça va un peu mieux, j'ai encore un coureur qui me passe en faisant des enjambées immenses (pourtant dans le genre je suis pas mal mais là je m'incline... y a pas 70 foulées minutes là c'est pas possible:D) et équipé d'un t-shirt en coton (en regardant la petite trace d'humidité dans son dos je me dis que c'est pas juste... habillé comme ça je serai déjà complètement trempé !) mais j'en rattrape enfin un au profit de la 1ère descente (y a pas à dire j'aime bien ces passages) et je recolle mon coureur aux grandes enjambées.

 

On finit ce petit passage bien + sec que l'an passé et on reprend la route. Bon les positions commencent à se stabiliser... j'ai un maillot noir, tête rasée de près, et soufflant fort juste derrière et un autre maillot noir devant moi, un bleu un peu + loin que j'aperçois déjà depuis quelques temps puis un blanc et après il y a un paquet qui a bien creusé déjà et mon coureur aux immenses enjambées euh (a bah où il est lui je l'ai perdu de vue devant ou derrière je sais plus:D).

Me fais encore doubler par le gars de derrière qui souffle fort mais je reste bien calé derrière mon maillot noir dont le rythme me plaît bien.

 

On fait le tour d'un champ, on retraverse une route en étant bien encouragé (on reprend un ou 2 coureurs dont le tshirt blanc... important car c'est rare pour le moment !:D) ! Tout le monde se fait ensuite surprendre par des pierres bien planquées sous l'herbe et puis arrivent des restes de ruisseaux et celui un peu plus large qui avait complexifié la vie de quelques-uns l'an passé. Mon maillot noir vise un peu court et pousse un cri en atterrissant de l'autre côté : je demande si tout va bien et me répond que c'est ok, donc je passe devant et rattrape le maillot bleu qu'on a en visu proche depuis bien 2kms qui est en fait un maillot de l'utmb 2013... enfin je le rattrape presque car en fait pendant un moment je reste à une petite dizaine de mètres et une personne remontant assez vite s'intercale entre nous. Finalement je fais la jonction dans la descente de sable un peu après le 7ème kms (photo de Poissonkikourt sur le fil de discussion sur le trail des cerfs ici http://www.kikourou.net/forum/viewtopic.php?f=19&t=30631&start=278 ) en me calant dans sa foulée après avoir repris l'intercalé.

Descente : donc à fond:), puis petit enchaînement de montées/descentes et on redescend gentiment sur l'étang (ce passage me plait bien surtout qu'il est nouveau pour moi).

Le cardio dans tout ça oscille entre 176 et 183 mais plutôt en lente hausse...je décide donc de rester caler derrière mon gars de l'utmb et on cause un peu (pas sûr que pour le cardio ça soit bon mais au moins ça passe mieux et puis il m'a l'air sympa et je me sens d'humeur un peu bavarde... oui oui a 183 de cardio on peut parler par petite phrase:P)...

Il me demande si je veux passer mais bon déjà que j'exagère... et puis y a un effet psychologique en me disant que vu le fond qu'il doit avoir de toute façon je vais pas tarder à le gêner donc je me mets quelques instants à côté histoire de pas trop faire « suceur de roue » et puis dès qu'on reprend du single je me recale derrière.

Je profite aussi de ce coin pour regarder à côté du chemin cette zone marécageuse, regarder le petit ruisseau et je vois que dès qu'il y a un peu de boue les 2/3 qui sont restés accrochés derrière semblent peiner un peu +. Un bon point, je trouve de renouveler le parcours, ça permet de découvrir des petits coins sympas !

 

Au 10ème km, mon gars de l'utmb me dit qu'on est sur du 1h40 (je l'écoutes mais j'ai un doute en pensant au fait que le + gros est encore devant sur le 20 et qu'on est pas à l'abri d'avoir un peu +). En même temps, après avoir regarder ma montre on était même un peu en dessous !

Je le préviens que ça va monter en gros sur 2 bornes maintenant (en fait ça sera plutôt 1km de montée et 1,5km de casse patte montées/descentes). Et en effet ça commence à monter et là ! De la boue ! Ah ! Enfin ! Donc.... je fonce !:D et je dépasse mon maillot de l'utmb (est-ce bien raisonnable?) + 1 ou 2 autres coureurs... hop on baisse la grande carcasse pour passer sous l'arbre et on relance... euh... cardio 190:P... pas malin tout ça on va se calmer de suite même si je pense que là je vais le payer un peu (vive l'acide lactique dans les pattes et les chaussures qui ont pris un peu de poids en traçant un peu trop droit dans la boue...) ! Cela dit j'ai fait un trou du coup avec mes anciens compagnons.

Et puis là on me double..1, 2, 3 (ptet même 4...)... d'où qu'ils sortent ceux-là (à ce moment là j'y pensais plus du tout d'ailleurs j'y penserai même pas jusqu'à passer la ligne d'arrivée mais c'est vrai que le 35 et le 50 sont désormais de la partie aussi ! Cela dit ils étaient peut-être du 20 ayant décidés de lancer la machine après 10kms:D)...

 

Dans la bosse avec la boue (toujours la même y a de l'action:))... je vois aussi une féminine que j'avais aperçu 2/3 min + tôt et elle ne correspond pas du tout à celle que j'avais aperçu devant moi après les 500 premiers mètres de course (mince j'en avais loupé au moins une)...

La partie de casse/patte qui suit joue plutôt en ma faveur, même si je sens des ampoules au bout des doigts de pied en descente et que les cuisses commencent à se plaindre, je rattrape quelques personnes et je me fais doubler un peu aussi mais du coup je ne sais trop dire si c'est du 35 ou du 20kms (globalement je rattrape + et ça c'est bon pour le moral). Je repasse notamment mon maillot noir qui soufflait fort mais qui ne se laisse pas faire mais que je reprends quand même (non mais!)... Je finis à la hauteur de la féminine que j'ai enfin repris... à ce moment là je pense qu'elle coince (erreur), mais dès qu'on se retrouve sur le plat je sers les dents pour rester au contact... et peu avant d'arriver au ravito elle colle une accélération qui me laisse sans réaction (pfui elle est loin d'être cuite... une vraie fusée sur le plat!). Je la repasse en zappant le ravito vu que la poche à eau est suffisamment pleine (je repasse un paquet de monde en fait comme ça... on fait ce qu'on peut pour reprendre des places faut que ça paye l'autonomie:) ) et je ralenti juste un peu histoire de prendre mon unique gel (cela dit j'ai jamais testé + d'un gel:D).

 

Preuve que je suis quand même bien cuit... je me demande comment le ranger sans qu'il tombe... bah suffisait de le remettre dans la petite poche sur le côté d'où il venait... mais non me voilà a essayer de le caler avec mon buff dans l'emplacement du bidon de mon porte bidon (sachant que j'ai pas le bidon mais juste la ceinture justement pour transporter la nourriture).

Et puis, comme on arrive en plein champ, de nouveau sous le soleil, je me dis que finalement je vais remettre le buff pour protéger la tête mais me ravise ne sachant pas quoi faire du gel ensuite lol.

A ce moment là, je constate aussi que mon t-shirt trail des cerfs 2013 est vraiment trempé (heureusement que c'est pas du coton!) ce qui explique peut-être avec le cardio que je sens le ventre un peu barbouillé

 

Et puis là c'est méga roulant (je me dis que j'ai quand même + de fond que l'an passé car sur l'édition précédente j'avais commencé à accuser le coup ici usé par le terrain)... je me refais doublé aussi vite par la féminine qui ne coure pas seule en fait (son compagnon devait naviguer un peu à distance) puis ça descend... Et les 2 creusent rapidement un écart même si j'ai pas l'impression de ralentir : je reviens d'ailleurs aussi un peu sur 2/3 coureurs. Et puis du bitume, les jambes souffrent, j'ai vraiment du mal à amortir avec les chaussures de trail et les jambes qui ont raidies et je n'arrive plus à boucher le trou avec ceux que je reprenais... pire je me refais passer par une petit groupe de 3/4 coureurs (là y en a un ou 2 je suis à peu près sûr qu'ils sont pas du 20) et puis dans ceux qui me doublent dans ces 2 kms post ravito, il y a le gars de l'an passé : celui qui est parti trop vite pour moi au départ... bon je vois qu'une explication==> il a dû faire une pause au ravito car je ne l'ai pas doublé sur le parcours.

 

Bon avec tout ça on fini par remonter sur le bord de la route (en fait on se promène dans Grosrouvre quoi)... je m'accroche à un maillot orange comme moi que j'ai fini par reprendre, et garde en visu cette fois mon lièvre de l'an passé quasiment un copier/coller à cet endroit sauf que cette année on est bien moins seul ! On redescend ce qui me permet de passer le maillot orange et un autre coureur et voilà l'ultime bosse... il y a du monde devant / derrière : j'essaie de courir le + longtemps possible ce qui me permet de passer mon lièvre (l'an passé je n'avais pas réussi à le faire aussi tôt)... finalement un seul continue de courir mais après m'avoir passé il s'arrête quasiment ce qui me permet de le repasser pour de bon. En haut de la bosse devant y en a 2 qui coincent un peu et hop j'en profite pour relancer tout de suite et ça me booste pour finir au + vite... je grappille encore quelques places dans la descente avant la route (pas de bitume ça passe mieux pour moi:) ) et je reprend un nouveau coureur en noir qui lui s'accroche.

 

Je me souviens de l'an passé, où 2 fusées m'avaient repris un peu avant la ligne... j'ai pas trop envie que ça se reproduise donc à bloc sur la partie roulante : on reprend un coureur qui marche, un qui trottine, un autre en bleu aussi qui semblent attendre quelqu'un et un serpentin de coureurs au loin qui semble inaccessible sauf si l'un d'eux lachaient un peu... et c'est ce qui se passe : Un maillot blanc décroche peu avant de traverser la route, derrière le maillot noir est toujours là mais à quelques foulées de retard... Et j'aperçois la féminine de tout à l'heure devant ma nouvelle cible (pour elle aucun risque le trou est fait:D)... on passe le parking où ma femme m'encourage avec mon fils ! Trop content de les voir et du coup hop, effet garantie, je couvre les 10 m qui manquait encore au moment de rentrer sur le stade. Bon le maillot noir n'arrive pas à combler derrière, et là j'accuse un peu ce retour rapide (2 derniers kms à + de 13km/h : c'est en descente ok mais je suis au max:) ). Je reste donc dans la foulée de mon coureur au tshirt blanc surtout que j'ai l'impression qu'il a relancé... on arrive dans la dernière ligne droite... je pousse à 15km/h : tout ce qui me reste et pas de problème ça passe... avec la 3ème féminine qui termine quelques secondes devant...

  • Arg bon bah un objectif loupé:D... j'avais pas vu une autre féminine encore... cela dit quand je vois le temps des filles devant y a pas à dire je risquais pas d'accrocher.

  • Pour le temps, objectif atteint puisque je gagne un peu plus de 5min sur l'an passé.

  • Pour la place... ex aeco ! Bon bah c'est ma place on dirait (consolation quand même il y a bien 15% de coureur en + que l'an passé:) )

A l'arrivée, je retrouve mon coureur au maillot bleu de l'utmb très sympa, on discute un peu devant le buffet... j'avoue rester scotché quand il m'annonce que pour l'utmb il est allé jusqu'à encaisser 250kms/hebdo (pfiu... ça m'a calmé tout de suite:D... admiratif d'avoir pu encaisser pareil charge !)...

Je retrouve mon pote pins qui finit 10min + tard et ma foi pas trop entamé... c'est qu'il commence à bien envoyer dis donc !! On discute un peu avec 2 des ces amis qui étaient aussi sur la course puis il est temps de se rentrer se doucher et d'aller manger chez le beau papa:D

 

Une très belle course ! Peut-être que la prochaine fois je me laisserai tenter par le 35 cette fois... je prendrai un peu mieux soin du cardio par contre;)... 182 de moyenne (sans commentaire avec une arrivée à 193 au bout de la ligne droite...).

 

Au final env 20,25kms à la montre pour 350d+ et 11,8km/h à la montre (en regardant la trace, le gps a peut-être coupé un peu les virages : allez 20,3 donc distance conforme à ce qui était annoncé... parfait).

 

Pas vu de problème de balisage sur le 20kms (contrairement au 35/50 semble-t-il) : très belle organisation. Merci aux bénévoles !!

Bon à J+2, les jambes piquent bien mais bon c'était prévu Rigolant... repos et la prochaine sera le 15kms dans le parc de Versailles (ça devrait reposer les cuisses surtout:D)

 

 

 

 

 

Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran