Récit de la course : 15 km du Puy-en-Velay 2014, par polosh

L'auteur : polosh

La course : 15 km du Puy-en-Velay

Date : 1/5/2014

Lieu : Le Puy En Velay (Haute-Loire)

Affichage : 352 vues

Distance : 15km

Objectif : Pas d'objectif

10 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Quand on est pas prêt, on est pas prêt...

En résumé, quand on est pas prêt, on est pas prêt...Incertain

Ce jeudi 1er mai, on fête l'anniversaire d'un copain au Puy-en-Velay. L'occasion est bonne pour s'inscrire aux fameux 15 km, et faire la course entre copains! (en bien évidemment une bonne bouffe après Cool)

Même si je me suis inscrit super tôt (dossard 79, on aurait presque pu croire que je partais avec les élites!!), on peut dire que j'ai absolument tout fait pour ne pas me préparer à ça... La première partie de l'année a été un peu difficile, blessure au genou qui a trainé, manque total de motivation pour s'entrainer régulièrement et sérieusement, surpoids de 5kg, d'autres préoccupations que la CAP... Bref toutes les conditions réunies pour se planter royalement.

Je m'aligne quand même avec la philosophie de passer un bon moment avec les copains autour de la course, et on verra bien...

Mon seul repère de course sur route sont les 10km de Lyon en octobre dernier, bouclés en 48 min soit 4'50/km. Je me demande bien sur quel rythme partir, et si 5'00/km seraient "tenables", soit 1h15 au total (enfin au fond je sais que c'est intenable avec la forme actuelle, mais il faut bien un fil conducteur non?).

On se présente donc sur la ligne de départ, avec cette particularité que les filles partent 6 min avant les garçons, pour que le finish soit commun entre les premières filles et les premiers garçons. Sympa, ça sera donc une course "rattraper les demoiselles"...enfin si j'y arrive!! Petit échauffement, et on attend patiemment notre tour.

La course consiste en 3 boucles de 5 km, et le profil est quand même loin d'être plat: 1 bosse au départ, une descente, un long plat, une remontée et une dernière descente. Un vrai casse-pattes pour qui n'est pas préparé comme moi...

Le départ est donné, et on s'élance dans les rue du Puy. Chose vraiment surprenante: la quantité de spectateurs présents autour des rues, hallucinants! Je me dis que cela va s'atténuer au cours des km, mais non! Du jamais vu (pour moi), c'est vraiment agréable d'avoir des encouragements sur la totalité du parcours! Au km 4, les premières féminines nous laissent littéralement sur place, genre un vélo dépassé par une grosse berline. La claque! J'arrive sous peu à la fin de la première boucle. un coup d'oeil sur la montre, je tiens à peu près le rythme sur ce premier tour que je termine en 25'50, soit une moyenne de 5'12/km. Je cherche les supporters du regard en passant la ligne, mais il y a tellement de monde que c'est peine perdue. Pas glorieux, mais si je tiens cette cadence ça limitera la casse.

Oui mais...

Tenir le rythme?? Quelle bonne blague! Je commence à me traîner dès le 7ème km... Je ne m'arrête toujours pas aux ravitos. Voilà ça y est je sens l'explosion en plein vol. Heureusement pour moi, à 200m de l'arrivée de la deuxième boucle, je vois ma femme et mon fils dans la foule, je fais une grosse queue de poisson à deux coureurs (désolé!!Innocent) pour me rabattre sur la droite et faire un "check" au fiston ;-) Ca c'est bon!! Je boucle le deuxième tour en 28'12, soit à 5'40/km. Pffff l'escargot asthénique est de retour...

La montée qui suit va m'achever. Une "côtelette" tellement on ne peut pas appeler ça une côte... Je baisse complètement le rythme. Je lâche l'affaire, je finirais comme je peux... Je bois à chaque ravito. Kilomètre 9, les joëlettes me doublent... Je me demande bien ce que je fous là... Le dernier km étant principalement en légère descente, j'augmente à nouveau le rythme pour terminer sur une bonne note. Je passe le troisième tour en 32'06, soit à 6'06/km, et je rejoins la petite famille, et les copains qui sont bien évidemment déjà arrivés (1h10 et 1h16, bravo à eux!!).

Au final:

  • Temps: 1h27'04 (5'40/km de moyenne)
  • Classement scratch: 914/1148 (80%)
  • Classement Catégorie SEM: 320/358 (89%)

Que retenir?

Une très belle course, sans aucun doute, avec une ambiance chaude et conviviale!

Evidemment, même si je SAVAIS que j'allais me planter, je réalise qu'il va falloir sérieusement revoir les ambitions pour la suite de l'année. En théorie, je voulais participer au maratrail de Lans-en-Vercors, mais il est clair que sans motivation et sans entrainement c'est l'abandon assuré avant le sommet du Moucherotte. Même le petit parcours m'effraie. Le plus sage est sans doute de ne pas s'aligner, et venir en spectateur. Et continuer l'année avec un autre leitmotiv, à savoir si je ne suis pas prêt, pas de dossard, même si ça dure un peu. Et bien sûr tenter de reprendre doucement les choses en main Langue tirée.

Des courses il y en aura d'autres Clin d'œil!

 

10 commentaires

Commentaire de Arclusaz posté le 09-05-2014 à 11:40:48

oui, des courses y en aura d'autres..... et des off aussi.

Si tu n'as pas envie, ne te force surtout pas. C'est un sport magnifique quand tout va bien mais affreux quand on n'a pas la forme !!!

Bien désolé de ne pas partager ma tente avec toi à Lans mais tu as pris la bonne décision.
A bientôt pour gambader... ou discuter !

Commentaire de polosh posté le 10-05-2014 à 10:21:23

Merci pour tes conseils, toujours avisés ;-)
Ca va revenir..
Et puis je te laisse pas tout seul dans la tente, tu vas pouvoir voir qui de Bruno ou moi ronfle le plus!!!
A bientôt

Commentaire de bruno230 posté le 09-05-2014 à 16:47:11

Bon ça fera un ado de moins pour notre week-end"on a 16 ans"mais l'essentiel est que l'envie revienne ,après le reste suivra.
Et t'inquiètes pas pour Laurent,je lui tiendrai chaud sous la tente ;)

Commentaire de polosh posté le 10-05-2014 à 10:22:25

ben oui l'envie va revenir ;-) Je n'en doute pas!
Bon, alors pour la tente, fait gaffe il s'étale avec son super matelas gonflable!!! ;-)))
A bientôt

Commentaire de Kirikou69 posté le 10-05-2014 à 22:03:49

Les 15 km du Puy sont une course difficile et beaucoup s'y sont cassé les dents.
Reprends les bases (endurance fondamentale +VMa) et le plaisir reviendra

Commentaire de polosh posté le 11-05-2014 à 18:01:54

Oui tu as parfaitement raison, c'est le bon moment de reprendre les bases! A bientôt!

Commentaire de marKeau posté le 10-05-2014 à 23:36:15

Hello Polo,
Retour de vacances avec découverte du Puy sur le retour. Ville superbe, mais effectivement toute en reliefs. Tu ne nous parles pas de l'après course, je suis persuadé que tu l'as gérée avec brio du début à la fin ;-)

Commentaire de polosh posté le 11-05-2014 à 18:03:11

ahahah tu as tout compris! ben l'après course.... comme un after de off quoi :-)) Les saucisses du Puy sont particulièrement gouteuses, mais c'est pas ça qui va améliorer la forme ;-)) A bientôt!!

Commentaire de tortue01 posté le 12-05-2014 à 14:18:50

Récupère bien jeune homme...et lis la sagesse des "anciens".;Le plus dur pour toi est certainement de laisser ta place sous la tente à Bruno avec Mister Arclu!!lol....A bientôt sur les chemins lyonnais...ou ailleurs.. Et des courses y en a encore plein!!!!!!

Commentaire de polosh posté le 13-05-2014 à 08:41:34

Merci!! Oui la sagesse des anciens n'a pas d'égal ;-) Je fais confiance à Bruno pour la tente!!!! A bientôt!!

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran