Récit de la course : Les Foulées de L'Alauzène 2014, par gunger30

L'auteur : gunger30

La course : Les Foulées de L'Alauzène

Date : 16/2/2014

Lieu : Brouzet Les Ales (Gard)

Affichage : 667 vues

Distance : 13km

Objectif : Faire un temps

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Mon meilleur chrono !

Nous voici à Brouzet-les-Alès pour la 24eme édition des Foulées de l'Alauzène, pour ma part c'est ma 3eme participation, une course que j'apprécie particulièrement, pas de difficultés majeures, un parcours avec faux-plats montants essentiellement sur route, avec un dénivelé total de 100 mètres, mais c'est un 13 kilomètres ils'agit donc de l'aborder avec prudence et ne pas se "griller" au départ car les longues lignes droites dans la plaine avant le village de Navacelles ainsi que la fin de parcours sont longues et les kilomètres semblent longs...

Comme d'habitude, un point sur le temps en ce dimanche matin, il semblerait que des éclaircies apparaissent avec quelques coins de ciel bleu, alors que tôt ce matin il pleuvait encore, le ciel est (encore) de notre côté en ce milieu de matinée, on evitera peut-être la pluie...

[Parcours des Foulées de l'Alauzène : Alt. + : 94m; Alt. - : 94m, Alt. mini : 147m; Alt. maxi : 206m; Alt. moy : 171m]

Le parcours est toujours identique, à savoir une boucle dans les villages autour de Brouzet-les-Alès, Les Plans, Servas et Navacelles, 103 mètres de dénivlé positif et la côte de Navacelles, une des principales difficultés qui intervient au 10eme kilomètre, le parcours reste dans l'ensemble assez "roulant"...

[La place du village de Brouzet-les-Alès (Gard) ou se déroule de départ des foulées de l'Alauzène]

[Les collègues sont venus participer à cette course populaire non loin d 'Alès]

 

Le coup de feu ne retentit pas (!) et nous voici partis pour 13 kilomètres, comme à mon habitude un départ rapide mais je ne me mêle pas au groupe de tête, préférant les laisser prendre quelques distances, inutile d'essayer de les suivre pour "exploser" au bout de quelques kilomètres, je me contente de suivre à un rythme soutenu, 3'37" au premier km, alors que devant c'est parti très vite avec un groupe de 6 coureurs qui se sont postés à l'avant dont Akim Sarhaoui et Cyril Buisson...

[190 concurrents prennent le départ de la course, ce sera un très bon cru cette année ^_^]

J'en profite pour me caler avec les quelques concurrents restés en marge du groupe de tête, celui-ci est formé de Michel Maurin et de Thierry Nouvel, revenu de l'arrière et qui prend quelques longueurs... Jean-Marc Verdet revient quant à lui comme une trombe également de l'arrière et nous passent à une allure vive... Les sensations sont plutôt bonnes alors je continue sur un rythme soutenu,  doublant 3 concurrents au train, les 5 premiers kilomètres tous passés en moins de 4 minutes.Le groupe commence à se scinder, et les places de chacun seront bientôt déjà défintives alors que nous n'avons pas encore abordé la mi-course


 

Nous nous engageons alors dans une partie du parcours en faux plats montants, Maurin et Nouvel ont alors pris quelques distances, et je les ai en point de mire ne pouvant les suivre, je les vois s'éloigner peu à peu, dans la foulée je reviens sur le premier vétéran 3 (Loyan), qui effectue une course remarquable dans sa catégorie... Passage d'une montée vers La Plaine, puis on engage une longue descente avant d'arriver au village de Servas, les positions semblent à présent défintives, je n'ai personne derrière moi et les deux vétérans 2 qui me précèdent ont désormais une bonne longueur d'avance, il sera difficile de revenir sur eux mais qui sait, on ne sait jamais

Je passe la mi-course et le chrono indique 25'52 au niveau du 7eme kilomètre, le temps sur la ligne d'arrivée devrait être plutôt bon, je ne relâche pas et je continue sur ma lancée alors que l'on s'engage sur la longue départementale, avec quelques légers faux plats, avant d'arriver au village de Navacelles, j'arrive à combler une partie de mon retard sur mes 2 prédécesseurs, 8eme kilo passé en 3'52, puis c'est la côte de Navacelles, je m'accroche, un 9eme kilo passé en 4'03, désormais c'est la route vers Brouzet et les 3 derniers kilomètres avec des passages en faux-plats difficiles car on approche de la fin de course, je ne pourrais plus descendre en dessous des 4 minutes au kilomètre, Nouvel a lâché Maurin au devant de la course, alors que je m'accroche pour essayer de finir au mieux je plafonne à 15,3 km/h sur le plat, impossible d'aller plus vite... Devant Akim Sarahoui s'imposera avec un temps de 47'01" et une bonne longueur d'avance sur Cyril Buisson en ayant placé une attaque dans la côte de Navacelles...

 


Le dernier kilomètre est la désormais, je regarde mon chrono et la je vois à mon étonnement que je suis encore sous les 50 minutes... ce sera trop juste pour passer la ligne d'arrivée avant cette barre des 50' mais intérieurement je jubile car je sais que je vais faire un bon chrono, derrière ligne droite et la place de Brouzet, résultat un chrono de 50'23", c'est inespéré pour moi, je ne pensais pas améliorer mon chrono de l'an dernier de 1'20", je repars donc satisfais de ma course avec également une 12eme place au scratch

[Les résultats définitifs de cette édition 2014 des foulées de l'Alauzène, les 25 premiers]



Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran