Récit de la course : Eco-Trail de Paris® Ile de France - 30 km 2013, par lapuce92

L'auteur : lapuce92

La course : Eco-Trail de Paris® Ile de France - 30 km

Date : 16/3/2013

Lieu : Meudon (Hauts-de-Seine)

Affichage : 1001 vues

Distance : 30km

Objectif : Se défoncer

3 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Ecotrail de Paris

Ca faisait un moment qu'on en parlait de cette course, et que j'y étais inscrite! Un temps j'avais envisagé de faire le 50kms, mais bon, que voulez vous, la plupart des copines étaient sur le 30kms, et en plus ça tombait le jour de l'anniversaire de Cyrielle, inscrite sur le 30. Je n'allais pas risquer de manquer le gateau en arrivant quelques heures après du 50kms quand même!

 Après les conditions météos dantesques du début de la semaine on a droit à un beau soleil vendredi pour le retrait des dossards. Je suis tout de suite dans l'ambiance, la première personne que je croise est Mélanie (Runny), puis Yanne et son mari, japhy, Mireille, Runsk et son charmant, Kesari...bref, que du beau monde! Les CAFeuses sont venues en force. On attend Tati et Fatiha qui ont eu un peu de mal à repérer la tour Eiffel apparemment! Le retrait des dossards s'effectue très rapidement, on papote encore un peu avec Vitaline, Runsk, Charmant;.. puis on va faire un tour jusqu'au planet Jogging histoire d'acheter les dernières "munitions" pour le lendemain. Le soir Pasta party très sympa avec une belle tablée de 12 personnes et des discussions bien monomaniaques comme on les aime.

 Le lendemain, le ciel est couvert mais la météo n'annonce pas de pluie avant le soir. Tant mieux, on aura déjà suffisamment à faire avec le sol gras et boueux. Direction Meudon Bellevue où je retrouve rapidement toute la troupe de la veille, plus Barbie et Fred (en mode photographe). On essaye de se réchauffer comme on peut en attendant le départ.

Avec environ 15' de décalage sur les premiers c'est enfin à notre tour de franchir l'arche. Les deux premiers kilomètres environ je cours avec Aude, Tati, Marie et Mélanie.J'ai du mal à rentrer dans ma course, j'ai l'impression de me trainer, de manquer de jambes, j'ai froid, et surtout j'ai peur pour les barrières horaires (n'est ce pas Cyrielle qui psychotait depuis la veille avec ça!! Fastoche en fait ces barrières horaires LOL). Cela dure jusqu'au moment où je mets les deux pieds jusqu'aux chevilles dans une grosse flaque de gadoue. Ca me fait l'effet d'un electrochoc  sur le thème "Ok, ca c'est fait! Maintenant tu arrêtes de jouer ta princesse de pacotille, tu te remues, tu fonces!". La sensations de pieds mouillés/froids ne durera pas d'ailleurs, mes Brooks se sont super bien comportées dans cette boue. A l'attaque donc dans les descente, relancer sur le plat, et gérer dans les montées. Je m'éclate maintenant, à mon petit rythme. C'est super ludique, j'adore. Attention quand même à rester concentrée et lucide!! Je manque de faire un remake de "la petite maison dans la prairie bouillasse" à un moment. Je remets en place mes petites habitudes d'hydratation/alimentation qui avaient bien fonctionné au marathon de Strasbourg : 2-3 gorgées de ma "potion magique" tous les 1/4 d'heure, et 1 gel GU par heure. Encore une fois ça a été nickel jusqu'au bout : pas de maux de ventre, de nausées. Le temps passe très vite. Je retrouve Mireille et son mari. Je perdrai ensuite Mireille de vue assez rapidement, mais je talonnerai Yves pendant quelques kilomètres. Petit clin d'oeil virtuel à Runsk au 9ème km quand je m'aperçois que mon lacet est défait, plein de boue (les tiens ont tenu malgré le fait que Charmant ait osé te réveiller aux aurores?). Au 11ème Fred est là avec son appareil photo. Une petite pause avec le sourire et c'est reparti. Vers le 18ème-19ème je rattrape Vitaline. Petit coucou et je continue ma route. Plus le temps passe et plus je m'aperçois que ça devrait le faire sans soucis pour la première barrière horaire située au semi : il faut passer en 3 heures maximum, j'y arrive en 2h35. Je ne m'attarde pas au ravito j'ai tout ce qu'il faut sur moi. Dans la descente qui suit les jambes sont encore bien fraiches et je me régale! A un moment un groupe de mecs me font carrément une "hola" quand je les double! (ne vous enflammez pas les gars vous m'enfumerez probablement tout à l'heure sur le plat!). Mais tout à coup le retour sur le plat, justement, marque le début d'un gros coup de mou pour moi. On est à environ 3 heures de course, on arrive sur les quais de Seine. La circulation automobile n'est pas coupée, on se prend les gaz d'échappement, le vent en pleine face, les voitures nous frôlent par moment. De plus en plus de gens marchent autour de moi, le moral en prend un coup. Ca durera comme ça jusqu'au bout. Heureusement que quelques passages sont un peu préservés, un peu plus éloignés de la circulation (passage sympa dans l'ile Saint Germain notamment). Je croise Giselle qui me briefe sur la suite du parcours (il ne reste qu'une seule montée d'escaliers, le reste est plat), et qui me donne des nouvelles des copains-copines devant. Je continue ma route, ca me semble interminable, d'autant que je ne sais pas si le parcours fait 30kms (comme annoncé sur le site internet) ou 32 comme annoncé dans le "carnet de route". Je m'essaye à des calculs savants pour savoir combien de temps il me reste...qui confirment mes problèmes congénitaux en matière de calcul mental! Jusqu'au moment où j'aperçois Cyrielle, Aude Fatiha qui m'encouragent et me hurlent que l'arrivée est tout près. J'enclenche le mode sprint (enfin on se comprend hein) et je franchis la ligne en 3h49. Bien mieux que ce que j'espérais puisque je tablais entre 4h15 et 4h30 (limite horaire pour arriver). Après avoir bataillé avec une bénévole qui voulais me donner un tee shirt M alors qu'elle avait des S (le S est déjà bien gros pour moi comme prévu les filles!) je retrouve Mireille et Yves arrivés peu avant.

On retrouve ensuite tout le monde pour fêter dignement l'anniversaire de Cyrielle.

En résumé de ce Weekend : Un RDV CAF mémorable, un trail sur lequel j'ai pris un plaisir énorme, avec en prime un chrono inattendu : que du bonheur en barre!

 Petites statistiques sur ma course :

passage au km 9,2 en 1h10'58" (2259ème), passage au semi en 2h35'23" (1992ème), et arrivée en 3h49'39" (2011ème, et 198ème senior femme).

3 commentaires

Commentaire de Warthog posté le 18-09-2013 à 15:36:46

Je vois que le passage sur les quais t'a autant plu qu'à moi :)
Sympa de voir des CR quelque temps après pour se replonger dans la course ...
Objectif 50 en 2014 ?

Commentaire de caro.s91 posté le 18-09-2013 à 16:58:57

Contente de lire ton CR. ca donne envie de boue !!! ;-)
Bises,
Caro

Commentaire de Melanie9 posté le 18-09-2013 à 19:42:54

Hey lapuce92 sur kikou ;)) cool !
Bienvenue à toi.
Super souvenir ce 30 km tout plein de boue ;)

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran