Récit de la course : Le Challenge The North Face Chamonix 2004, par akunamatata

L'auteur : akunamatata

La course : Le Challenge The North Face Chamonix

Date : 20/5/2004

Lieu : Chamonix Mont Blanc (Haute-Savoie)

Affichage : 1742 vues

Distance : 115km

Objectif : Pas d'objectif

1 commentaire

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

A Waccos story: Sandman, Tetrodon masqué et Akunamatata

english version here


Challenge the North Face 2004 Waccos story: Sandman, Tetrodon masqué et Akunamatata Hello les kikoureurs et kikoureuses, Je vous propose un petit flashback sur un raid que j'ai particulièrement apprécié: le Chamonix challenge North Face de l'édition 2004. La technologie internet évoluant, je peux partager en mettant en ligne le montage vidéo (merci dailymotion) fait à l'époque dont je suis bien fier.

North face V8.1(1.1 Mb)
Vidéo envoyée par akunamatata

North face V8.2bis(1.1Mb)
Vidéo envoyée par akunamatata
Pour ceux qui n'ont pas le haut débit, ne désesperez pas! Voici tout de même le petit récit classique, agrémenté de photos, qui va bien. Un petit rappel des règles du jeu: - une équipe de trois personnes dont un assistant - deux compétiteurs en permanence sur l'epreuve avec permutation possible avec assistant aux points de controle adéquats - trois jours de competitions variées: course d'orientation, tyrolienne, VTT etc.. - le 1er jour sert à trier les groupes en catégorie élite et challenger pour les deux jours suivants (parcours adaptés) - être de bonne humeur et respecter la nature Mon équipe: les Waccos (WACC = weighted average cost of capital + WACKO = fous i.e. Jacko the wacko) comme dirait maitre Capello "jeu de mots", bref les fous de la finance! - Sandman notre orienteur (pièce essentielle), et collectionneur de sables "around the world" - Tetrodon masqué (c'est un poisson) notre génial organisateur, et plongeur émérite - Akunamatata (Hakunamata, revoir vos classiques de chez disney aka le roi lion, ou plus prosaiquement "Hakuna matata est une expression swahilie signifiant « aucun souci »") en charge de la préparation physique. Jeudi 20 mai, Day 1 Nous partons du centre de Cham, une présentation des équipes sur la place centrale nous fait presque croire que nous sommes bons. Nous (les Waccos) avons le numéro 24, d'autres noms fleuris d'équipes (les marmottes bondissantes, Houlala, roul'ma poule, les ptites louves, les boules...) soulignent l'ambiance plutot cool de cet evenement. Néanmoins, il y a les grosses cylindrées, je parle des "Team Salomon Suisse", "Les arcs Quechua". Il ne sont pas là pour la figuration (ils sont semi professionnel !!) d'ailleurs Chamonix n'est qu'une étape (facile?) dans leur championnat. Ils se sont tirés la bourre il y a 15 jours au Maroc et dans 15 jours ils se retrouvent dans le Colorado (un autre monde je vous dis!). orientation au milieu des chèvres CO completed (on évite la pénalité pour traversée de route dangereuse, un bon tiers des équipes ont coupé et se sont faits penalisé), on passe à la suite! Le chrono s'arrête pour aborder les ateliers cordes (je vous rassure,rien à voir avec du BSM!) rappel de 70 m, j'ai vu des balèzes craquer et faire demi tour, dur dur d'avoir peur du vide... on enchaine sur la tyrollienne mission accomplie, nous sommes dans le premier tiers du classement, de bon augure pour la première epreuve élite de Day 2 (eh oui nous sommes estampillé "élites", notre égo déjà surdimensionné doit désormais dépasser le système solaire!) retour au camp de base (ouais notre tente quoi!) vendredi 21 mai 2004, Day 2 08:00 Départ pour la CO (CàP) de la matinée, c'est du sérieux il y a une sacré denivellée on grimpe largement au dessus de la limite pluie neige pour la derniere balise (oui celle avec beaucoup de point) il fait ... froid, la descente sur la mer de glace s'est faite de facon téméraire dans 1 m de neige, et hors balisage. Dangereux somme toute car il y a des .. falaises, moi qui m'amusait idiotement a faire de la luge sur 200 m avant de m'arreter 10 m devant un tombant... On arrive au refuge pres de la mer de glace Normalement il y a une épreuve de cordes traversant la mer de glace, mais beaucoup (dont nous) ont preferé passer leur tour, sans pénalité car les organisateursreconnaissent la dureté de la CO suite aux intemperies). Il n'y a personne sur la photo ci dessus car tous les raiders sont dans les chiottes entrain de faire fonctionner a fond le seche main (Heheheeh cocasse situation). 13:20 passage de relais pour la partie VTT. Nous n'avons pas fait toutes les balises car le temps nous aurait manques (choix fait dès le départ ce matin). Tetrodon masqué entre en jeu 15:41 Je permute avec Sandman pour la suite des opération à VTT nous remontons le lit d'une rivière, et devons laisser les VTT tant les chemins sont impraticables en vélo. Pendant que nous crapahutons Sandman a établi notre tente au camp de base #2. Eh oui même en dehors des épreuves les assistants ont un rôle primordial (déplacement tente sur les differents camps de base, préparation boisson et nourriture, du matériel: vélo, baudriers, communications au talkie walkie etc...) , un indispensable travail d'équipe. 20:00 début de la CO nocturne (temps limite 120 minutes) c'est Sandman et Tétrodon qui s'y collent pas facile de faire le point dans le noir (de surcroit avec une brume rendant les frontales inopérantes), les joies de la CO nocturne! Les Waccos reviennent dans les temps avec la moitié des balises (seul les Salomons et les Quechuas réussissent l'exploit de compléter la carte!). Vu d'en bas c'etait chouette de voir tous ces lampions s'éparpillant en tout sens. les trois quarts des équipes etaient hors délais sur cette épreuve! Samedi 22 Mai, Day 3 8:00 départ épreuve VTT (CO) encore la neige ... Au sommet, pour cette balise chèrement acquise (un peu trop car on a vraiment perdu du temps! temps qui nous fera défaut sur l'épreuve suivante) retour sous des contrées moins hostiles Tétrodon et moi avons fait une descente VTT prudente, le mélange neige boue a complètement bouffé nos freins, mais ca ne nous empêche pas de louper quelques balises. Nous rejoignons Sandman pour une CO avec une denivellée de folie, là je commence à tirer la patte, je dois marcher dans les montées, mais c'est jouable de le faire dans les temps limites. Manque de pot, nous ratons un chemin et nous nous retrouvons face à un pont effondré et devant une rivière en crue avec (encore) des chutes un peu plus loin. Fous que nous sommes, nous traversons en sautant de rocher en rocher (c'etait trés dangereux et stupide aussi). Malgré cette prise de risque, nous échouons de 15 minutes sur le point de passage du sommet. dur dur!! Une partie des balises du sommet nous est à présent inacessible. 14:25 Ca y est notre "passe" élite, incomplet, est poinconné, validé. Nous avons rétrogradé en milieu de tableau. Mais les Waccos sont encore plus fous d'avoir finis! Le Chrono s'arrête. Les épreuves suivantes ne seront pas soumises à la tyrannie du dieu Chronos. épreuve de rafting dernière section run and bike pour retourner à Cham Arrivée finale 17:21, bien content les Waccos les balises sur les cartes (on en a fait de la denivellée!) Enfin le repas, somptueux, décidemment North Face Inc. a mis le paquet coté évenementiel. Dimanche 23 Mai, Day 4 Nous avons choisi de rester sur place la nuit et repartir dimanche matin. Ironiquement, le soleil qui nous a tant manqué ces deux derniers jours a fait sa réapparition. Nous pouvons apprécier tout autour de nous les sommets sur lesquels nous avons sué, juré, crapahuté et pris paradoxalement tant de plaisir. Inoubliable... Akuna

1 commentaire

Commentaire de L'Dingo posté le 10-05-2006 à 08:28:00

GEANT, comme d'hab d'ailleurs !
Merci Akuna

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran