Récit de la course : Off - Maxi-Race 2013, par Raideurjbp

L'auteur : Raideurjbp

La course : Off - Maxi-Race

Date : 26/5/2013

Lieu : Annecy (Haute-Savoie)

Affichage : 610 vues

Distance : 80km

Objectif : Terminer

3 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Maxi Race d’Annecy ou « comment noyer son chagrin avec du off » !

Fin mai 2013, le mauvais temps s’est installé partout en France depuis plus de 8 mois. Déjà la Romeufontaine (36 km dans la neige) fin janvier à Font Romeu s’est déroulée dans des conditions dantesques d’un point de vue froid et quantité de neige.
Mais ma course de préparation en mars, à savoir l’Ecotrail de Paris (80 km) n’en était pas en reste et la boue, la pluie, le froid et la nuit furent des compagnons intimes.
Mais comment imaginer les conditions rencontrées en cette fin mai autour du lac d’Annecy alors que l’année précédente, Anna Frost et les autres étaient en débardeur sous une chaleur incroyable ? Bref, pas plus de suspense, la course est ANNULEE ! Une semaine de pluie battante, de la neige au dessus de 1000 m voire moins, bref les conditions idéales pour du trail entre potes mais pas pour des milliers de traileurs lancés plein badin dans des singles de boues en descente !


Ciao, au revoir, bye bye, mon compte-rendu s’arrête là… 

… en fait non, malgré cette annulation apprise dans la voiture 15 min avant l’arrivée à Annecy, l’idée trotte déjà dans ma tête et celle de Gilles (collègue Veolia) de ne pas en rester là et de ne pas avoir fait le trajet pour rien… 5 minutes plus tard c’est décidé, on fera la Maxi-Race en « off » et ses 80 km et 5000 m de D+. Sébastien, Muriel et Stella d’autres collègues venus également à Annecy profiteront quant à eux des alentours d’Annecy en mode plus cool.
Pour Gilles et moi, départ à 3h du matin comme prévu et il faudra arriver avant 21h ! Mais inconcevable de partir comme ça, l’épreuve ayant été annulée et le balisage sûrement retiré. On décide donc de photographier précisément le parcours affiché dans le village de la maxi-race et d’acheter la carte IGN et un surligneur afin d’y reporter le circuit. Heureusement, Seb a ramené des pochettes plastifiées qui vont sauver notre carte le lendemain matin. 

Annecy (km 0) – Semnoz (km 18) : Premier contact avec la neige… 

Dimanche 26 mai 2013, 2h du matin, le réveil sonne et ça fait mal ! Finalement on est vite prêts et à 2h30 nous sommes dehors à attendre que la montre fasse le lien avec les satellites GPS (enfin surtout celle de Gilles ;-)). On part tranquilles, la route sera longue ! Un peu de pluie accompagne notre départ dans les rues d’Annecy. Les seules personnes rencontrées sortent de boite de nuit et nous prennent pour des « malades », clairement !
La première partie se fait donc de nuit, sous une petite pluie et sans connaître le chemin. 18 km de montée en forêt jusqu’au sommet du Semnoz situé à +1699 mNGF. On remet rapidement le pantalon de pluie et on hésite quelques fois à des intersections. Heureusement la majorité du parcours se fait sur des chemins GR et on s’en sort assez facilement avec l’aide ponctuelle du GPS du téléphone. Une fois l’altitude de +1000 mNGF atteinte, la neige commence à faire son apparition petit à petit. 
Gilles qui gère le rythme maintient une vitesse ascensionnelle pas mauvaise du tout. Au chalet de Bénévent, à +1348 mNGF, la neige est partout et deux autres traileurs qui font le « off » mais qui ont l’air de bien connaître le coin nous rattrapent. On finira par discuter avec eux au sommet du Semnoz atteint peu de temps après. La scène est incroyable pour une fin mai, plus de 20 à 30 cm de neige sous nos pieds et bien plus sur les bords. 

Semnoz (km 18) – Doussard (km 42) : Le coca pour salut… 

1300 m de D+ avalés, on repart direction le Mont Derrière (ça ne s’invente pas !). Mais au village, nous avons vu que deux parcours étaient proposés. Nous n’en avons reporté qu’un mais le hasard va nous mettre sur le second. En effet, nous suivions certaines traces dans la neige de traileurs faisant le « off » complet et apparemment partis plus tôt, voire la veille. Nous nous sommes alors retrouvés sur une descente de ski prise à fond avec une vue magnifique sur les nuages recouvrant le lac d’Annecy. 
En bas, petit coup d’œil sur le téléphone pour voir que le chemin pris n’était pas celui initialement prévu. Pas grave, le GR de Pays Tour du Lac d’Annecy nous amènera directement au Mont Derrière à travers une pure descente depuis le chalet de Sollier. S’ensuit une remontée vers le col de la Frasse situé à +1379 mNGF gavé de neige comme le Semnoz. Un petit groupe de traileurs va d’ailleurs nous déposer (mais ils ne faisaient qu’un petit bout du parcours ouf, on était rassurés ;-)).
Depuis ce col, une longue descente bien boueuse nous amène à Doussard où une pause sandwich et coca (enfin !!!) achetés dans une épicerie nous attend. On mange, on remet des vêtements propres et secs et on repart une bonne demie-heure plus tard direction le col de la Forclaz. 

Doussard (km 42) – Panfait (km 61) : le lac, enfin… 

700 m de D+ dans des singles bien boueux à un rythme soutenu et avec des vues sur le lac d’Annecy nous y amènent. Puis direction le Chalet de l’Aulp situé à +1424 mNGF. Là, Gilles montre un début d’essoufflement. Le physique suit mais pas la respiration. Il décide d’envoyer un sms à Seb pour qu’ils nous attendent pas très loin au parking de Panfait au cas où cela ne passe pas. En attendant qu’il reprenne son souffle, les habitants avec qui on discute de la maxi-race annulée prennent des photos de la neige tombée en abondance. Il faut croire qu’ils ne sont pas habitués !
Une descente technique, raide et boueuse vient juste derrière. C’est le moment que nous choisissons pour nous prendre une bonne gamelle dans la boue et Gilles de casser son bâton en carbone en voulant se rattraper un peu plus loin. La loose quoi…
Arrivés au parking de Panfait, nous retrouvons Seb, Muriel et Stella qui ont attendu au cas où. Mais finalement Gilles se sent plutôt mieux et Seb nous rejoint pour les 20 derniers kilomètres. 

Panfait (km 61) – Annecy (km 80) : le ralentissement avant le sprint final… 

Après une petite côte nous redescendons vers Menthon St-Bernard puis on remonte vers le Mont Barret où après quelques hectomètres Gilles ne se sent plus de continuer à ce rythme. Il faut dire qu’on se croirait au milieu du circuit des 25 bosses de Fontainebleau et la progression au milieu des rochers est difficile. Tant pis, l’essentiel est de toutes façons fait pour Gilles et il décide d’arrêter au rond-point du Col des Contrebandiers où Stella et Muriel viendront le chercher avec Seb.
Je décide pour ma part de continuer avec l’objectif de finir en moins de 2h car il y a resto à 21h ! Alicia, ancienne collègue vient spécialement et les collègues attendent la bière et les plats à base de fromage depuis longtemps, pas question de les retarder !
Je pars donc à fond car le timing sera serré avec l’orientation à réaliser. Je rejoins très vite le Col des Contrebandiers avant de remonter vers le Mont Baron où je vais avoir l’agréable surprise de croiser deux chamois qui m’attendent gentiment. La vue sur le lac est ici splendide et je prends le temps de m’arrêter 2 minutes pour manger, boire et profiter de la vue avant la dernière et interminable descente… Virages secs, boue, épingles, la descente est raide et difficile. Pas un moment de répit mais ça avance bien et j’arrive finalement sur les bords du lac content que ça en finisse. Il me reste 1 km à faire pour rejoindre l’hôtel que je vais rejoindre en 1H50 depuis que j’ai laissé Gilles et Seb, objectif atteint !
Finalement, ça fera 5000 m D+ et un peu plus de 80 km dans les barrières horaires de la Maxi-Race malgré l’orientation à faire et le manque de ravito. J’ai mérité ma softshell « Finisher » de la Maxi-Race et c’est l’essentiel. Et comme Gilles le suggère, on va peut-être y broder un petit « off »…

3 commentaires

Commentaire de ejouvin posté le 31-05-2013 à 11:31:59

Oui, vous l'avez bien mérité la polaire et vous pourrez être fiers de la porter, alors que la majorité se contentera de la laisser au placard.

Les motivations de chacun sont vraiment différentes et je suis vraiment admiratifs de voir que vous êtes capables de passer u mode "compétition" en "off".

Commentaire de fier1962 posté le 01-06-2013 à 16:17:01

oui , bravo de cette initiative .vous êtes de vrais trailers .encore bravo

Commentaire de Elcap posté le 07-06-2013 à 09:39:46

Ha mais j'avais pas vu ce chouette CR !!!!!!

Merci :-)

Bien d'accord pour la veste : elle est méritée celle-là

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran