Récit de la course : Désert Snow Trail - 14 km 2013, par Corne de chamois

L'auteur : Corne de chamois

La course : Désert Snow Trail - 14 km

Date : 9/2/2013

Lieu : Entremont Le Vieux (Savoie)

Affichage : 963 vues

Distance : 14km

Matos : SPIKECROSS

Objectif : Pas d'objectif

10 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Mieux vaux regarder la sale gueule à Patrick SEBASTIEN

Désert Snow Trail à St Pierre d'Entremont ou comment passer une soirée de merde

Mais quelle idée, j'ai eu, après 4 jours de grippe de vouloir rameuter tout le Team Epine 73 à cette course minable. Ils étaient là fidèles au poste :

- Le Bouk et son sourire niais, le Faizan et son franc-parler (putain de ta race!), la Tomate et son courage démultiplié (va en falloir si elle veux pas rester coincer dans une congère), le Manak qui lui aussi a un sourire niais mais des jambes plus performantes que celle du bouk et enfin la femme du manak qui selon la tomate est fort sympathique.

Quelle idée d'être allé à cet imposture de trail blanc et on m'avait prévenu, que l'été, la même troupe d'imposteurs organisait le trail de l'ours et que c'était une vraie daube (à te faire traverser des rivières gelées dans le dernier km). Bon on essaye quand même, on trouve non sans mal, le lieu, pas un panneau, et un pov site internet édité par des informaticiens roumains de chez findus (manak tu devrais leur proposer tes services à ces pegus!)

On se retrouve sur le lieu, il fait -10 et l'organisation n'a rien trouvé de mieux que de nous coller dans un local de 4 m2 pour une inscription à 17 € svp ou les organisateurs nous ont fait un vieux croquis du parcours sur un bout de pq dégeulasse.

5 minutes avant le coup de sifflet, on va se positionner sur la ligne, mais le crétin en chef de la course ne trouve rien de mieux que de retarder de 5 minutes le départ pour 2 pauvres coureurs (histoire de faire 225 inscrits au lieu de 223, ils ne seraient pas passé à coté de 2 x 17 € ces rapins!!!) n'ayant pas trouvé les indications au combien imprécise du staff organisationel de cette course au rabais digne des magasins LIDL ou BABOO 

Un vieux débriefing tout pourri pour dire qu'ils avaient tracé hier soir à la frontale et qu'il y aurait quand même bien 2 km de piste bien roulante (pas vu par ailleurs). Autre absurdité : faire partir le 7 et le 14 en même temps. Mais bon on le laisse nous raconté sa life

Le départ est donné dans un top dit de voix haute (ridicule même pas un mégaphone), j'ai du mal à partir sur cette piste de fond, le faizan me le fait vite savoir (on se voit plus tard la corne!), je me retrouve même au milieu d'un tas de de 4/5 coureurs où un espece d'abruti commence à courir les batons relevés, 1 coup d'épaule plus loin, il commence à les ranger. A peine 500 m de courses qu'on quitte la piste qui semblait pas trop mal et là c'est le drame, on part pour une file indienne où dès que ca monte, ca marche et dès que ca descend ca veut doubler. Je me retrouve dans cette foutue montée au cul d'un autre blaireau avec batons et pantacourt (il doit se croire sur les pentes du grand som au mois de juin le benet), 1ère petite descente, je le double mais je me retrouve derriere un autre type avec ces batons qui pour bien faire chier son monde court les bras écartés histoire de ne pas le doubler, dans la 1ère descente je tente de le doubler mais je me prend les godasses dans ces putains de batons, vert de rage je me releve en m'appuyant sur sa gueule et je me casse. Déjà ras le cul de cette course, j'ai envie de faire 1/2 tour mais arrive la descente, jusqu'au 1er ravito qui fait office de séparation du 7 et du 14.

On se retrouve alors moins nombreux sur la 2ème partie, mais cette 2nde partie est tout aussi merdique, 1 monotrace de 50 cm de large qui remonte vers un plateau ou on pourra envoyer, soit disant, au passage pas un bénévole, si tu te casses une jambe, il ne te reste plus qu'à creuser un trou dans la neige et à attendre la mort => Inconscient les types. Fin de la montée, et effectivement, on appercoit une longue file de frontale sur un semblant de plat. Sauf que le plat est ni plus ni moins qu'une monotrace en dévers où il n'est pas plus pratique de courir que précédement. Un beau vendeur de rêve, vous pourrez doubler sur le plateau, mon cul, vous pourrez doubler. Cette grande ligne droite sur le plateau n'est qu'un calvaire de plus, on amorce la descente, juché d'embuches en tout genre, petits ruisseaux, arbres, gros ruisseaux et nous revoila au 1er ravito, je me dit alors que j'aurai mieux fait d'y rester, histoire de ne pas faire cette boucle inutile, et de discuter avec les bénévoles, mais qu'est ce tu veux discuter, le ravito est tout pérave, y a rien a bouffé, même pas une barre de grany (un faizan les aurait bouffer), juste 3 bouts de banane de l'eau glacé et du thé bouillant à te faire déchausser les chicos et les pauvs bénévoles congeler à se faire des concours de baves et morves gelés. Ah il est beau, le ravito annoncé au briefing avec de la musique et des bénvoles joyeux, pas vu pas entendu !!!

Et on repart pour les 3.5 derniers km, à travers champs, tout en devers, maintenant c'est des types en raquette qui viennennt nous emmerder, déjà qu'il n'y a pas de place pour courir, ils ont fait partir des mecs en raquette 1/4 h après. Puis on continue en forêt, et on arrive sur un replat où en contrebas sur la gauche on appercoit le village et sur la droite on appercoit une dizaine de mec à gravir de nouveau la montagne. J'interroge le gars devant moi qui me dit, en vieux patois belge "oui ils nous font faire le tour avant de redescndre". OK, je suit, sauf qu'après avoir bien monté, le moins con des 10 se rend compte qu'il a dejà 14 km à sa montre et que c'est bizarre car la course ne faisait qu entre 12 et 14 km. 30 seconde de prise de conscience pour se rendre compte que tout en bas on appercoit toujours le village mais que des frontales tirent tout droit. Stupeur 1/2 tour comme si cette course pourrie ne voulait jamais s'arrêter, on retourne sur le plateau à la sortie de la forêt et effectivement on trouve le mini panneau indicatif.

Reste moins d'1 km, on trouve une pauvre torche allumée sur la fin du parcours, il avait été annoncé que sur les 3 derniers km on trouverait des torches, je pense que les organisateurs se les sont fourrés dans le fion.

J'en termine, 17 km au lieu de 13, beau détour la corne, je vais au ravito dehors, je bois un thé quand j'entend brailler mon numéro 1 minute après que je sois arrivé par le bénévole. Ils ont l'air super précis encore un bon point.

Je retrouve mes comparses, le bouk est déjà la, il m'a en fait fouiné dès le départ, je ne l'ai pas vu se faufiler à ma gauche (il vient bien de la populaire grenoble), je prend une soupe histoire de me rechauffer, elle est dégeu, mais je veux refaire le niveau histoire de me rechauffer quand cette ratche de bénévole commence à raler en disant qu'il n'y en aura pas pour tout le monde. Putain de ta race, Faizan, tu aurait du amener ta sauce à l'ail, ca en aurait peut être rechauffer plus d'1.

Je fais alors les comptes et je me dit que 17 € x 250 coureurs pour avoir le droit de boire 1/2 soupe, manger 1/4 de bannane, voir la gueule d'une bande de socialos démagos habillés en RL ou Salomon et même pas avoir un porte couille lafuma en kdo, ca me donne envie de gerber à la gueule des organisateurs.

Ni une ni deux on se sauve et c'est sur qu'ils nous y reverront pas l'an prochain. Le DESERT SNOW TRAIL => UNE VRAIE MERDE => A EVITER.   

 

10 commentaires

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 11-02-2013 à 18:13:45

Le manque de bénévole, on ne peut pas le leur reprocher !

Commentaire de Corne de chamois posté le 11-02-2013 à 22:05:45

Arrête faux-cul de bouk !!!
Quand on a pas de bénévoles, on n'organise pas de courses, qui plus est de nuit et dans la neige !!!

Commentaire de l ignoble posté le 12-02-2013 à 08:33:56

Mais t'es d'anthologie toi!!!! merci de t'être occupé un chouya du bouck,dieu que ca pas du être facile........

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 12-02-2013 à 08:43:23

Comme dirait ross : "e basta" !!!

Commentaire de Corne de chamois posté le 12-02-2013 à 08:52:19

Le bouk, j'en ai la garde 1 weekend sur 2 mais c'est dur quand même, je crois que je vais le rendre à ses parents.

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 12-02-2013 à 11:42:44

Ses parents ne lui parlent plus ils le grondent depuis qu'il a fait son coming out

Commentaire de the dude posté le 12-02-2013 à 18:11:12

L'ignoble Ross a changé de pseudo??? :)

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 12-02-2013 à 18:20:50

C'est sa fille cachée mon Dude !!!

Commentaire de Manak posté le 13-02-2013 à 10:54:03

Je crois qu'ils s'en veulent un peu il semble qu'ils nous font un cadeau : http://www.raideure.net/Pages/team.html

Commentaire de tof74 posté le 09-02-2014 à 22:55:31

Oh comme tu viens de me faire plaisir avec ton récit d'il y a un an ! Tu as tout dis! Rien n'a bougé !
On a fait exactement la meme erreur que toi hier soir en s'inscrivant à cette "course"!
Balisage mal effectué: plusieurs coureurs et randonneurs perdus, ravitos de rapaces, pratiquement aucun benevole sur le parcours, aucun numero d'urgence à joindre(aucun réseau de tte facon...), pointage merdique à l'arrivée et pour finir un accueil encore plus froid que mon entrejambe à la fin de cette course.
Ah oui et j'oublie le "repas bio" de fin de course: bouillon avec 4 coquillettes au fond, 1 tranche de pain je dis bien une sous peine de te faire INCENDIER par une vieille bique et un flan qui nous est resté sur le bide...
En résumé, gros regret d'y être aller, de leur avoir fait confiance... En tout cas jespere qu'ils ont bien imprimés nos gueules parce qu'ils ne sont pas prêts de les revoir !
TRAIL DU DESERT D'ENTREMONT: USINE A FRIC !

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran