Récit de la course : La Course des Bords de Saône - 21 km 2012, par caral

L'auteur : caral

La course : La Course des Bords de Saône - 21 km

Date : 18/3/2012

Lieu : St Bernard (Ain)

Affichage : 1313 vues

Distance : 21km

Objectif : Pas d'objectif

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

course des bords de Saône

Ce dimanche 18 mars, je courais à Saint Bernard dans l'Ain, mon deuxième semi dans le cadre de ma préparation pour le marathon. Cette course est annoncée comme un cross, et se déroule à 70% sur des chemins. Chemins de terre en forêt, au milieu des champs ou en chemin de halage. La partie goudronnée est essentiellement dans le village.

On ne peut que constater une excellente organisation, tant dans l'itinéraire très agréable que dans les ravitaillements, avant pendant et après la course. D'autant plus méritoire de la part des bénévoles qu'il y avait 3 courses adultes et 4 courses enfants.

Le seul rendez-vous manqué, c'est celui avec le soleil!

Arrivé à Saint Bernard vers 7h30 sous la pluie, je me suis échauffé sous la pluie. La pluie eut la bonté de s'arrêter 5 mns avant le départ, ce qui nous a laissé espérer une course au sec. 9h30, départ des 3 courses adultes, ce qui a été le seul -petit- point noir de la course. Le chemin de halage est large, mais pas assez pour accueillir correctement tous les coureurs, les grandes flaques d'eau augmentant les bousculades. Mais très vite, cela s'est décanté, et au bout de quelques centaines de mètres, nous pouvions courir correctement. Deux kms de chemin de halage, et hop, une petite pente qui fait les premières différences. Je suis dans un bon rythme. je me suis donné comme objectif 1h45 comme il y a 15 jours, pour ne pas trop forcer, mais je suis en deçà. A chaque km, je garde une petite minute de marge, ce qui me permet de prendre mon temps aux ravitaillements, et de gérer les quelques pentes sans souci.

Je passe les 10 kms en 48 mns, au moment même où la pluie fait son retour. Nous sommes dans un état lamentable, trempés, boueux, et je dois avouer qu'il y a un moment que je ne fais plus rien pour éviter les flaques. En 1h03, je passe au 13ème km, et je ne ressens aucune fatigue particulière.

On attaque la dernière boucle et tout va bien. Les dernières difficultés se situent dans le petit bois où la boue rend le terrain particulièrement glissant et rend la course difficile. Il y a des chutes, des glissades, des m..! des p...! mais pas de casse.

Dernier passage sur le chemin de halage, une montée, une descente, une dernière ligne droite, et c'est la rentrée dans le terrain. La ligne d'arrivée est franchie au sprint et je termine en 1h41'42", ravi de bon temps, et prêt pour la marathon dans deux semaines.

Classement:

71 CARRE Alain     7 V2M     68 M      01:41:42         12.45

Classement général ici

Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran