Récit de la course : Le Challenge Run and Skate 2012, par @lex_38

L'auteur : @lex_38

La course : Le Challenge Run and Skate

Date : 26/2/2012

Lieu : Chamonix Mont Blanc (Haute-Savoie)

Affichage : 555 vues

Distance : 30km

Objectif : Se défoncer

1 commentaire

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Le Run & Skate en famille!

 

C’est comme ça après chaque pause hivernale, j’ai des fourmis dans les jambes, les baskets qui réclament et surtout une envie de mettre un dossard qui démange !

 

Alors avec quelle course je me laisse aller ? Pour le fun, ce sera le Run & Skate de Chamonix, version familiale !

 

C’est donc au pied du Mont Blanc que l’on se retrouvera pour la 1ère épreuve de la saison. Mon papa fun s’occupera des 18 kms de ski de fond avant de me passer le relai pour les 12 kms de trail blanc. Dans le même temps, François mon futur beau-frère essayera de faire péter un chrono sur les skis pour passer le relai à sa future femme. Et pour compléter le tout, Mathieu, avec qui je partage la plupart de mes entraînements, se lancera cette fois-ci sur les skis avec Marie-Claire (la femme de Kikikoureur) en relayeuse.

La dream team ne serait pas complète sans Maman Fun et Noémie aux encouragements !

 

050

 

Alors que de nombreux coureurs se sont élancés à 9h dans l’épreuve solo, les relais partiront une vingtaine de minutes après.

 

Apparemment la glisse est bonne pour les skieurs, et les chronos vont tomber ! Après avoir encouragé l’ensemble des participants, mais surtout mon relayeur, je pars m’échauffer tout en continuant à encourager les solos

 

339

 

François est le premier de la team à arriver et Amélie s’élance donc sur le parcours

 

Après à peine plus de 56 minutes, le 49e skieur arrive et c’est à mon tour d’enfin me lancer !

 

307.JPG

 

Le parcours est relativement plat au départ, d’abord sur des pistes de ski de fond, puis sur un chemin large. Je tiens un bon rythme et double de nombreux coureurs, des solos comme des duos. J’encourage alors ma petite sœur au moment où je la dépasse mais ne prends pas trop le temps de discuter.

 

366

 

On continue sur un magnifique petit sentier qui serpente et tournicote le long de l’Arve. Le soleil sort et c’est vraiment très beau, mais il faut absolument rester bien au centre de l’étroite trace sinon la chute est proche. Il est donc difficile de doubler et il faut que je m’annonce quand j’arrive.

 

Heureusement les coureurs sont toujours courtois et s’écartent toujours du chemin. Merci à eux ;-)

 

La pente s’élève alors dans la forêt et on se rapproche du Lavancher. Parfois je fais quelques pas en marchant mais je cours la plupart du temps.

A l’approche du hameau, on fait une petite portion sur la route bien gelée. Je suis vraiment content d’avoir fait le choix des Yaktrax, c’était vraiment indispensable sur ce parcours !

 

On contourne alors le hameau, via une piste de ski de fond d’abord (sous les encouragements de kikikoureur) puis on y revient par la route. Une courte portion goudronnée par très agréable mais qui ne dure pas très longtemps puis la descente se présente !

 

Je déroule sur les premiers mètres pour reprendre des forces puis je relance ensuite à fond dans cette descente. Je manque de tomber à plusieurs reprises en m’enfonçant lorsque je sors de la trace pour dépasser

 

Nous voici au fond de la vallée. Une courte remontée puis on enchaîne des longues lignes droites rapides. Le relayeur qui me précède place une belle accélération et creuse un petit écart que je n’arriverai pas à combler.

 

Je donne tout dans cette dernière très (trop) longue ligne droite. Quelques virages et un dernier tour du stade de ski de fond et voici la ligne d’arrivée !

 

437

 

Wahooo ! Comme on dit, ça décrasse !

Je suis super satisfait de ma course puisque j’ai tout donné et que tout s’est super bien passé !

Nous voici donc 19e équipe sur 74, avec à la clé un 3e temps du parcours de course à pied pour ma pomme !

Comme quoi les entraînements vitesse et neige de ces 2 mois passés ont payé !

Merci et bravo à mon papa de m’avoir fait l’honneur d’être son coéquipier !

 

z

 

Maintenant place à la suite et RDV samedi au Vigan pour le Trail aux Etoiles. Ce sera beaucoup plus long et l’entraînement risque de manquer, mais contrairement à l’an dernier, je pourrai cette fois découvrir le parcours de jour !

1 commentaire

Commentaire de Gibus posté le 01-03-2012 à 15:50:15

Ouaouh, 3° temps.
C'est l'effet famille ça.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran