Récit de la course : Saintélyon 2011, par Maëlwenn

L'auteur : Maëlwenn

La course : Saintélyon

Date : 4/12/2011

Lieu : St étienne (Loire)

Affichage : 1052 vues

Distance : 69km

Objectif : Pas d'objectif

2 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

2004-2010-2011 et de 3!

 

Dernière course de l'année, je souhaitais courir sans objectif ni pression. Avec notre club, le Fr'Anse, nous sommes 6 au départ de cette Sainté. Certains souhaitent faire -7h30...(un va y arriver!) moi j'ai juste prévu de suivre... si possible. Je me suis inscrit après ma bonne perf au marathon du Mans (3h06'50) malheureusement la forme est partie et je n'en mène pas large au départ. Pour courronner le tout j'ai oublié ma frontale toute neuve dans le sac que j'ai consigné (j'y suis bien retourné ... bonjour la foire d'empoigne) Bref le test en compet de ma Spark sera pour une autre fois. Heureusement il me reste ma lampe de secours ma tikka xp ... que j'ai programmé pour un éclairage regulé de 4h30! J'y suis allé à l'économie ... Point positif dans mes dernières emplètes : ma Gore Tex : GENIALE j'ai presque regretté que la pluie cesse!

Bref voici le récit de ma course :

 
Nous avions prévu un départ rapide pour bien se positionner en haut de Sorbier. Comme convenu nous avons un peu appuyé. La fc grimpe vite. Au bout de 5km nous perdons un compagnon qui explose. Moi je ne suis pas beaucoup mieux, la fc reste très haute, je n'ai pas de sensation...

On zappe le 1er ravito à St Christo, le rythme tombe un peu parce que le groupe s'est scindé en 2. Arrivée à ste Catherine je fais un ravito en eau et je perds de vue mes deux compagnons. Je repars seul les pensant devant moi.

C'est à ce moment que j'ai un gros coup de moins bien. Les cuisses me font très mal ainsi que les genoux. Je suis au 30e km, les 20 suivants sont en descente en forêt et sinueux (bois d'arfeuille) puis sur route. Je suis incapable d'avancer. Je suis doublé en descente et aussi sur les portions de plat. Je vois passer Jacques que je pensais devant, je suis incapable de prendre sa foulée, j'ai même des doutes sur ma capacité à finir compte tenu de la distance restante. Je me fixe alors pour objectif de rejoindre Soucieu.

2e gros ravito à Soucieu, je repas tranquille. Un rapide calcul et je me dit que si je n'explose, pas les 8h30 sont possible. Petit à petit je me sens mieux, je n'ai plus de douleurs aux cuisses mais uniquement aux genoux. Je cours à 9/9,5kmh avec une fc haute pour cette vitesse.

Côté alimentation, j'avais des barres que je n'ai pas eu envie de manger (j'ai été barbouillé tout le temps), j'ai juste pris 3 gels sur la course mais je n'étais pas inquiet car mon allure était faible, j'ai dû taper dans le gras.

Dernier ravito à Beaunant, je reprends du thé (j'ai peu bu aussi). Et me dirige vers la cote de Ste foy. J'arrive à recourir sur le dernier faux plat, ensuite longue descente sur Lyon. Je suis un peu surpris, après m'être fait doubler par plusieurs centaines de coureurs, c'est moi maintenant qui double des petits groupes. Arrivé sur les quais, je vois arrivée 5km, inconsciemment j'accélère encore, je regarde ma montre je suis à +11kmh. Je ne vois passer les derniers km, pour une fois Confluence se passe bien, j'arrive à Gerland encore une accélération pour la photo ! et c'est fini.


Voili voilà, dernière course 2011 en 8h20

 

2 commentaires

Commentaire de Arclusaz posté le 23-01-2012 à 10:06:27

tiens, je l'avais loupé ce CR !!!

bravo pour ce très bon temps.
Si j'osais, je dirais qu'il est quand même en retrait de ton super temps sur marathon ("on" dit que grosso-modo, une STL c'est 2 fois un marathon).
Preuve que tu sais bien gérer tes pics de forme, relacher un peu à certaines périodes de l'année : c'est, je crois, la condition pour durer.
Bref, bien joué!

Commentaire de Maëlwenn posté le 23-01-2012 à 23:28:05

Merci pour ton retour. Mon coach a bien fait son boulot, j'étais en forme pil poil au bon moment.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran