Récit de la course : Le Défi de Fort-l'Ecluse 2011, par Gibus

L'auteur : Gibus

La course : Le Défi de Fort-l'Ecluse

Date : 24/4/2011

Lieu : Leaz (Ain)

Affichage : 688 vues

Distance : 5.4km

Objectif : Pas d'objectif

4 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Fog l'Ecluse

Fog l'Ecluse

 

Ca y est, je vois le sommet du fort.

Il pointe hors du brouillard.

J'ai les feux de la voiture allumés car c'est la purée de pois.

 

 

J'arrive à Léaz. Je me gare facilement mais il y a déjà pas mal de monde.

Un bénévole discute avec moi et me dit qu'il y a pas mal de monde inscrit à l'avance 110 à peut prêt, c'est parce que qu'il n'y a rien d'autres ce week-end end me dit-il.

C'est vrai qu'à part St Rémy hier et Curtafond annulé aujourd'hui, ce 8° défi de Fort L'Ecluse tombe bien.

 

Le brouillard a disparu et le soleil éclaire ce lieu magnifique.

J'aperçois Denis et Florian en contre bas sur l'autre parking. Xavier est là également.

Jérome Joly est fin prêt car il part dans les premiers.

 

 

 

 


 

Je retire mon dossard. Je pars à 10h12 malgré mon inscription au préalable.

On me remet un tee shirt en coton mais à ma taille.

 

 

 

 

Nous partons toutes les 30 secondes, un par un, avec un premier départ à 09h30.

Je décide de faire la boucle de 3 bornes environ qui précède l'entrée dans le fort.

Les premiers sont déjà partis et en arrivant sur le parcours, je vois Jérome qui part sur la descente.


 

 

 

 

 

J'ai déjà fait l'édition précédente et le parcours ne m'est pas inconnu.

Je monte doucement la montée près du chemin de fer.

Elle est longue et pas mal de cailloux jonchent le chemin.

 

Des coureurs marchent dans cette montée.

En haut je prends quelques photos du fort au loin au soleil.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans la 2° montée dans l'herbe, il y a des gens qui encouragent en jouant de la musique, sympa.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je remonte vers le lieu de départ et taille me préparer car l'heure tourne.

 

Je regarde les dossards qui partent. J'ai encore une dizaine de minutes.

Sur les lieus du départ, Gérard me tend son pouce. Oui, je suis ok et c'est bientôt mon tour.

 

Le gars qui est devant moi n'est autre que Baptiste Choutkoff.

C'est pas vrai, lui dis-je, pareil que l'année dernière.

Nous étions déjà partis l'un derrière l'autre.

 

Mon tour arrive vite et après que Emilie m'appelle par mon prénom comme les autres, une autre fille me dit 15 secondes.

Ouh là. Je règle mon chrono et le décompte arrive vite à zéro.

Je pars en tirant sur les bras.

 

Pierre Louis Zajac m'encourage.

Le bas du parking a un piège : un gros tas de cailloux.

Je le passe en mettant le pied dessus.

Yannick Chichoux m'encourage.

Mes pieds tapent sur le macadam dans la descente.

 

C'est dans cette partie, avant les marches, que l'on perd ou que l'on gagne du temps.

Plus loin Laurent Lemaitre s'échauffe. Allez Gibus.

 

Cela remonte un peu sur la route, je tire sur les mains.

Je redescends vers la voie ferrée.

Je ne lâche pas mon effort.

 

Virage à droite et c'est la montée caillouteuse.

Une fille est devant, je la rattrape.

Je vais aussi vite qu'elle.

J'essaye de continuer à courir.

Elle marche et va aussi vite que moi.

 

Après le virage c'est toujours en faux plat montant et je m'accroche à la fille.

Je la passe de retour sur l'asphalte.

 

Cela redescend vraiment secos et mes running frappent le sol.

Virage au frein à main sur la gauche et je rentre dans un petit sentier qui me mène à la montée en herbe.

Cela a été taillé sur 2 mètres de large.

 

De suite je marche en m'appuyant les mains sur les cuisses.

En haut je repars sentant que derrière cela revient.

 

Petit chemin puis c'est le retour avec la montée.

Je croise ceux qui viennent de partir.

 

En haut Pierre Louis me tire le portrait.

J'en fini avec cette partie un peu dure pour moi sur la fin mais personne ne m'a doublé.

 

Un verre d'eau et je rentre dans le fort.

D'entrée je fais comme j'ai dit : je marche et gravis deux par deux les escaliers.

 

Je fatigue et au bout d'un moment je commence à m'aider avec la rampe.

Mon souffle est court et je passe à une marche par une marche.

 

La fille de toute à l'heure me passe.

Deux autres gars vont faire de même.

 

Plus que 350 me dit un bénévole.

Nous bifurquons de temps en temps sur la droite ou sur la gauche.

 

Je souffle vraiment fort faisant peur à mon entourage.

 

Plus que 150.

Je reprends mon ascension 2 par 2.

Purée pourquoi je n'ai pas refais ça plus tôt car je ne suis plus essoufflé et je vais plus vite.

Décidemment, il faut faire cette épreuve plusieurs fois pour adopter la bonne méthode.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je suis en haut, un verre d'eau.

La fille est devant moi et derrière quelqu'un me passe.

 

Je double tout ce monde dans le début de la descente lâchant tout sans réfléchir, c'est ce qu'il faut faire sur une épreuve de 5,4 kms.

 

Le chemin permet d'allonger.

Nous taillons à gauche sur une petite sente.

Deux chicanes étroites nous ralentissent.

 

Puis je lance tout sentant mon compagnon sur mes talons.

J'arrive au taquet en bas et je coupe le faisceau en 31'48, beaucoup mieux que l'année passée.

 

Je suis content de moi malgré mon attitude dans les marches.

J'ai vraiment perdu beaucoup de temps dans celles là.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ravito et tirage au sort dans une corbeille.

J'en tire un gagnant.

Les lots sont à retirer au départ.

Du chocolat de Pâques est dans une assiette. Qui a éclaté le lapin ?

 

Les arrivées se succèdent.

Joshua01 arrive et me colle 6 secondes, aarrrhhh!!!

Quelle patate il a quand même.

Il est déçu car il avait mis 30 minutes en 2010.

J'avais fait St Rémy la veille, l'année passée mais surtout j'avais couru le LUT, le Lyon Urban Trail.

Je lui réponds que cette année il vient de faire l'Eco trail de Paris de 80 kms.

Oui mais c'est tout plat, me répond-il

Sauf la tour Eifel.

 

Xavier18 arrive à son tour il ne s'arrête pas à la ligne. Stop Forest.

Laurent en termine aussi, super chrono les gars.

Bernard puis Gérard en finissent aussi.

Baptiste a mis 25'. Yannick en termine en 24 avec une main en sang.

Arrive enfin le vainqueur, Faillard. Tranquille il arrive presque en trottinant, perdant quelques secondes sur la fin, mais vraiment cool en 23'.

 

L'ambiance est bonne entre coureurs.

Je suis avec Vivianne Teppe entre autres et Baptiste.

Un gars de l'orga vient l'interviewé et me dit en passant qu'il m'a piqué des photos du trail de Modane.

Il trouve que les chronos sont en baisse à cause que cela glissait par endroit. Pas sûr.

 

Roger Lenourry nous dit qu'il a perdu au moins 3,4 minutes à Journans après s'être trompé en suivant les autres.

Nous revenons vers le fort.

Des gars passant en voiture sur la route nous klaxonnent.

Je me change à ma caisse et vais voir ce que j'ai gagné.

 

Un gars nous demande ce qu'on cherche.

Bin on vient voir les lots.

Est ce que j'ai gagné une voiture lui dis-je. Rires.

 

On me remet un sac avec un morceau de fromage, c'est ma femme qui va être contente.

Denis a gagné une casquette, il est super heureux.

Xav a une place de théâtre et un copain à Yannick a gagné une valise, cool.

Les résultats tardent à venir.

Ba ouai faut attendre que tout le monde arrive, comprennent rien.

Pas sympa ce type qui fait le malin.

 

Je suis 56° sur 180 environ, 6° v2 et il y a deux filles devant moi.

Le suivant est à deux secondes.

Denis est 3° v3.

 

Avec Jérome, Yannick, Bernard, Xavier et Denis ont boit quelques bières avant de se quitter.

Un dernier coup d'œil à ce fort en travaux par endroit.

 

J'y reviendrai encore pour améliorer mon temps, surtout dans ces 917 marches.

 

4 commentaires

Commentaire de lulu posté le 04-05-2011 à 22:39:00

Merci encore pour ce Cr et surtout toutes ces photos !!!!!
A cette vitesse là, tu vas battre le reccord de Cr cette année.....

Commentaire de CROCS-MAN posté le 10-05-2011 à 14:05:00

Bravo Gilbert

Commentaire de Eric Kb posté le 14-05-2011 à 07:34:00

Si tu les passes 2 par 2 ça ne fait plus 917 marches ...tricheurs va !!!

Commentaire de Francis31 posté le 17-05-2011 à 13:22:00

Chaud, c'est chaud ce genre d'épreuve, trop intense pour moi. Bravo pour ta course.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran