Récit de la course : La Course de la Rhune 2010, par rcou

L'auteur : rcou

La course : La Course de la Rhune

Date : 8/8/2010

Lieu : Ascain (Pyrénées-Atlantiques)

Affichage : 1574 vues

Distance : 13km

Objectif : Pas d'objectif

3 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Le récit

La Rhune, surplomb sur la mer et l'arrière Pays Basque. 910m d'altitude.

 Chaque année depuis 40 ans une course à la Rhune est organisée au départ d'Ascain jusqu'en haut en aller/retour. Au total 13km et 880m de dénivelé annoncés.

 Les plus grands coureurs du Sud Ouest ont gravé leurs noms au palmares : Jandari, Besseyre, Etxegarai

 

Pour moi cette année, pour ma première participation j'ai plusieurs objectifs :

-découvrir ce genre d'efforts en aller retour avec une montée difficile (880m sur 6,5km c'est pas de la tarte) et une descente qui peut être très technique particulièrement dans la partie haute et dans le pierrier du milieu (gare aux chevilles!). objectif : 1h30

-tester ma condition phyisque actuelle avant deux semaines de vacances (où je pourrais je l'espère faire du sport)

-me préparer pour la montée de l'Aubisque qui aura lieu le 22 août 2010

-profiter enfin en voisin de l'hospitalité basque et du charmant village d'Ascain.

C'est sur la magnifique place du fronton d'Ascain que le départ est donné. Ce sont 462 courageux qui s'élancent à l'assaut de la Rhune que nous avons au dessus. Le peloton est différent des courses sur routes, les concurrents ont quand même l'air pour une large part aguerris et habitués de ce genre d'effort.

Les nuages se sont dispersés et nous le sommet clairement. Même si le départ est à 9h il risque de faire chaud dans la montée surtout qu'il n'y a pas ou trop peu de parties ombragées.

La première partie est une partie bitumée jusqu'aux carrières sur un peu moins de 2km, je me sens bien et remonte quelque peu dans le peloton, je me place autour de la 40ème position. Au niveau des carrières, la pente s'accentue et la route devient chemin empierré, nous montons ainsi pendant 1km jusqu'au premier ravitaillement. Je bois un bon coup, j'ai déjà pas mal transpiré et vu la descente qui suivra il faudra conserver de la lucidité et de la fraicheur pour éviter la blessure.

Dans les parties suivantes, toujours sur chemin empierré il m'arrive de marcher souvent tellement la pente est raide, mes compagnons font de même de toute façon. Vers le 4,5ème km d'ascencion nous atteignons le plateau où là on peut bien courir, je met un grand coup d'accélerateur en sachant très bien que je marcherais dans la partie finale et que je pourrais récupérer. La voici cette partie finale, près de 300m de D+ en 500m. Nous mettons les mains, courbés vers l'avant par l'effort, les rythmes cardiaques s'emballent, nous avons l'objectif en point de mire et pourtant celà dure, celà dure. A mi pente nous voyons un avion dans la descente, les premiers sont déjà sur le chemin du retour.

Enfin je parviens en haut dans une ambiance indescriptible : des courageux nous encouragent depuis le haut, sont ils venus en train (le petit train de la rhune) ou à pied.. mystère.

49ème position en haut en 53min52, très satisfait de cette performance, je m'arrête ravitailler puis j'enchaine avec la descente.

Très prudemment pour pas me faire mal au début des vacances. Et logiquement je me fais dépasser par toute une série de coureurs plus en confiance. Enfin nous arrivons sur des paqrties plus planes mais où il faut tout de même se méfier des racines et des pierres. Lesparties roulantes sont pour moi l'occasion de faire parler toute ma puissance, à l'inverse le pierrier est un vrai calvaire. Et je vois passer des wagons. Enfin j'arrive sur la route goudronnée où rapidement je me lance à 18km/h et rejoins certains de mes  prédecesseurs. Il y a énormément de spectateurs sur cette route et tous nous encouragent.

Je franchis la ligne en 62ème position (61ème temps sur la descente) pour un temps total de 1h27min34sec. Grosse satisfaction globalement, l'Aubisque s'annonce pas trop mal sur un terrain lisse et avec des pentes moins prononcées je devrais être plus à mon affaire.

Les gens très sympa me demandent comme celà s'est passé, rapidement je récupère les infos sur ma course (temps montée, temps descente, classement, montée, classement descente...)

3 commentaires

Commentaire de Fredy posté le 09-08-2010 à 15:07:00

Belle course cette montée de la Rhune. Je suis en vacance à Ascain la dernière quinzaine d'Août, je ne manquerais pas de reprendre ce parcours qui me semble parfait pour préparer les trails de la rentrée.

Merci pour le récit.

Commentaire de domi81 posté le 09-08-2010 à 20:30:00

bravo et félicitations pour cette course qui te servira de base pour la suite.
au plaisir..

Commentaire de laulau posté le 15-08-2010 à 22:39:00

Bravo pour ta course. Tu seras mieux sur l'Aubisque (que de la montée sur route)

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran