Récit de la course : Trail de la Fraise - 17 km 2010, par Perlin59

L'auteur : Perlin59

La course : Trail de la Fraise - 17 km

Date : 5/6/2010

Lieu : Lecelles (Nord)

Affichage : 862 vues

Distance : 17km

Objectif : Pas d'objectif

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Trail de la chaleur!!!!!

Ayant adoré les 13km de ce trail l'année dernière et faisant partie des clowns de l'espoir (association soutenu lors du trail de la fraise), je m'étais inscri de bonne heure. Mais les années se suivent et ne se ressemblent pas.

 

Premier souci

premier souci et pas des moindres: le dossard. en effet, contrairement à l'année dernière, il faut soit aller le chercher la veille soit le prendre avant 14h30. Je trouve cela un peu juste pour les gens qui participaient au trail à 16h ou ceux qui habitent loin comme moi. Travaillant jusque 14h30 le jour du trail, pas d'autre choix que d'y aller la veille. Grrr.

 

Départ

J'arrive 1heure avant le départ ce samedi apres-midi. le thermomètre de ma voiture annonce 30°. On va souffrir. Je me prepare, m'habille froidement et prépare mon sac avec mes 2 bidons d'eau fraiche qui ne restera pas longtemps ainsi.

Je rejoins le départ de la course qui a demenagé depuis l'année dernière. Petit changement sans réel consequence. Je discute avec un membre de mon groupe adidas running partner qui prend aussi le départ du 17km (son premier). Je fais quelques photos et s'aligne sur la ligne. Au vue de la chaleur, je ne comprends pas que les gens partent sans eau, mais bon. On verra bien. Le départ est donné d'un coup de fusil: je tiens à le souligner car je trouve cela très original!!!!

Je pars doucement et essaie de m'habituer au ballotement de mon nouveau sac. Apres un passage sur le stade, on arrive dans la rue avant de bifurquer dans les petits chemins. il me semble reconnaitre la route; Et je sais que l'on arrive dans peu de temps au passage de la rivière.

 

La rivière

Petit bouchon comme à son habiude, je double sur le coté et attend patiemment en prenant des photos. Autant l'année dernière, j'en étais effrayé et j'étais ressorti avec de la boue  jusqu'aux genoux et meme sur les mains. Cette année, la chaleur aidant il y a tres peu d'eau. Et le peu qui était mouillé, est sec 2min de course après. donc un peu déçu. Lol.

Le parcours continue et longe des champs puis des champs, puis des champs et encore des champs.....

La barrière

 

Arrive ensuite une petite echelle bleue pour passer d"un champ à l'autre. passage obligatoire. et on retrouve comme dans chaque  course à pied, désolé du terme mais"des cons". je m'explique. Il y a forcement un peu de bouchon pour ce genre de passage . Il faut juste prendre son mal en patience ou alors faire comme ces individus et pousser tout le monde et doubler tout le monde.Vraiment quel interet????

 

Le tunnel (si vous ne l'avez jamais faite, passez ce passage pour garder la surprise)

Ce passage fait partie de mes préférés dans cette course. Après quelques montées et descentes dans les sous bois. On passe dans un tunnel plongé dans le noir éclairé à la lueur de la bougie avec de la musique. j'ai adoré.

 

La longue suite

Après ce passage, petites successions de montées et descentes dans les sous bois. un concurrent me rattrape et on commence à discuter. Alex si tu te reconnais, fais moi signe. On a donc continué la course à 2, en se faisant des politesses. (Vas y, non toi d'abord. Je passe...etc) Il reste un peu moins de 10km. Mais la chaleur me fait souffrir. A 2, ça va mieux et on garde un bon rythme bien soutenu. j'attend le ravitaillement avec impatience car j'ai soif et mon eau est trop chaude maintenant; et enfin le voilà. Je bois un peu et repars sans trop attendre. Je rejoins de nouveau Alex et il me semble que l'on accèlere un peu et je dépasse même christophe (membre de la communauté Adidas running partner). j'aurai jamais pensé le dépasser. Mais on continue sur cette belle allure. Il reste 5 kilometre à tout casser. On alors une succession de longs trajets le long de champs puis de champs et encore encore et tjrs de champs; c'est chiant et sans interet malheureusement. La chaleur n'aide pas. Mon coequipier du moment veut faire un arret pipi et me dit de continuer sans lui. je continue alors et je ne reverrai Alexx qu'à la fin. On dépasse de plus en plus de marcheurs. En effet on se retrouve sur la fin du parcours des 13 et des 6 km. Je fais un peu de chemin avec une dame qui a une tendinite et qui fait le 13km. elle a bcp de courage et accelère l'allure et me dépose tranquillement. J'en suis resté bouche bée. 

 La chute

Le calvaire est bientot fini. Il reste 2km5 selon les dires au ravitaillement. Je dépasse de plus en plus de marcheurs avec des enfants. alors je redouble de prudence. Une partie un peu plus ombragée dans un sous bois, en dépassant des marcheurs, je me prend le pied dans une racine et VLAGABOUM PAF PIf je m'étale de tout mon long. La marcheuse s'écrit: " il est tombé!!!!! oh làlàlà!!!!" Je me relève aussi sec et repare en signalant que tout va bien. Elle répond alors: ça va, c'est un petit jeune. Je repars franchement avec une legere douleur au poignet. Mais bon.

L'arrivée pointe le bout de son nez. Les marcheurs, en plein milieu, les coureurs de toutes les courses, quelle cacophonie. Je passe quand meme sans encombre la ligne d'arrivée content d'etre à 1h50. Là, j'essaie ant bien que mal d'attraper un verre d'eau puis je m'en fais reservir un 2eme puis un 3eme puis un 4eme. J'avais soif. en plus, c'est la folie car tout le monde (coureurs et marcheurs) veulent leur boisson et leur t shirt qui se trouvent au meme endroit. Petit souci d'organisation à mon sens.

 

L'année prochaine, je reflechirai à 2 fois avant de le refaire. si toutefois, je le refais, ça sera avec moins de kilometres.

 

PS: je n'ai pas soulevé la question epineuse de la course des 27km où le gagnant de l'année dernière s'étant trompé dans la route s'est refait déposé sur le bon parcours. est ce normal??? chacun est juge mais pour moi, le trail c'est aussi faire attention au parcours.

Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran