Récit de la course : Une Foulée pour la Vie - 21.1 km 2005, par docsteff

L'auteur : docsteff

La course : Une Foulée pour la Vie - 21.1 km

Date : 6/11/2005

Lieu : Seysses (Haute-Garonne)

Affichage : 770 vues

Distance : 21.1km

Objectif : Faire un temps

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Enfin !

Depuis le temps ! Je m'explique

Voila 16 mois que je pratique la CAP, et après 2 mois j'ai fait mon premier semi marathon : 2h05. Temps honnête pour le débutant que j'étais. Cette expérience m'a donné gout à la CàP pour la vie ! Depuis je m'entraine 3/4 fois par semaine et en mars 2005 j'ai réitéré un semi : 1h52'25 alors que je visais 1h45. Très déçu je me suis vengé sur un 10km en avril 2005 : 42'49. Très content du résultat, mais il avait bien eu contre-perf le mois d'avant sur le semi (manque d'endurance ?). Hors mon domaine de prédilection étant sur le semi je reste sur ma fin. Bref je prévois de faire un autre semi en septembre qui est le même que mon tout premier pour ce coup ci faire un temps ! Manque de pot pendant mes vacances fin aout je me casse un orteil bêtement en faisant le con sur la plage. Du coup pas moyen de faire le semi en septembre. Je suis dans la m... car la fin de l'année approche et j'aimerais bien faire UN temps !

Je repousse donc au semi marathon de Seysses (31) : Une Foulée Pour la Vie. En plus c'est pour une association de lutte contre le cancer alors c'est d'autant plus agréable. Je refais une préparation écourtée (1 mois seulement). Les 3 dernières semaines sont à 50km, j'ai la forme c'est plutot cool. Arrive le jour de la course je vais chercher mon fidèle pain aux noix à 6h : ça commence mal mon boulanger m'a fait un pain normal (il est un peu tête en l'air). Je ne lui dis même pas...
Le départ étant à 10h et Seysses à 30min de chez moi, je décolle à 8h. Et ça recommence pas de pot je n'arrive pas à trouver le blède, je tourne en rond et je m'énerve dans la bagnole. Je demande ma route et personne n'est fichu de m'aider. Je me resaisis et j'analyse la situation et par une chance inouie je tombe enfin sur une pancarte qui indique Seysses. Je trouve le lieu d'inscription je m'inscris et je me prépare.

Arrive enfin le départ de la course. Pan ! c'est parti. Environ 1300 coureurs (10km & semi). Je m'élance sur un objectif de 1h35 donc 4'30 au km. Au premier km : 3'55. Oups je pars trop vite. Je décide de ralentir un peu mais pas trop on ne sait jamais... oups, 2ème km 4'40. Je me dis c'est quoi ce bordel. Je maintiens l'allure et 3,4,5ème en 4'25 environ. Je suis rassuré, il y avait du avoir une erreur de mesure (pourtant fait par la FFA). Je rencontre un type sympa. On échange quelques paroles et on court l'un à côté de l'autre car on à la même cadence excepté que lui fait le dix. Arrivé au 8ème km nos chemin se séparent et ça me fait un peu chier car c'est bien de courir avec un autre gars au moins on se soutient. J'arrive au 10ème en 44' dont le ravitaillement où je prends le soin de boire et d'avaler un coup de fouet. C'est reparti, je suis bien et quelle aubaine je retrouve un petit groupe de 4,5 coureurs qui ont la même allure que moi. On continue jusqu'au 14ème et là les jambes s'acidifient quelque peu. J'arrive difficilement au 15ème km (1h6'30) et je prends mon ravitaillement. Et d'ores et déjà je sais que la course commence réellement maintenant. Je repars sans trop de problème mais 1km après le combat commence. Je maintiens l'allure mais ni avec les jambes ni avec le souffle. Désormais seul ma tête peut m'emmener au bout. Et c'est ce qu'elle fera. J'arrive à maintenir l'allure jusqu'au bout sans trop savoir comment j'ai pu le faire car les km dont j'ai le moins de souvenir sont les 6 derniers. Résultat 1h33'47. Je suis réellement content car je voulais finir un semi en 2005 avec un temps qui correspond à mon niveau. C'est chose faite !

Dernière remarque sur l'organisation : les bénévoles sont particulièrement sympathiques et l'organisation bien assurée. Seul hic, comme dans toutes les courses, c'est la distance laissée après la ligne d'arrivée. C'est toujours bouché et on ne peut quasiement pas marcher pour récupérer. Ce détail est minime.

Encore une course en 2005 : un 10km en espérant friser avec les 40'.
Après on verra pour 2006, le premier marathon ? Qui sait ?

Steff

Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran