Récit de la course : La Course printanière des Deux Châteaux 2010, par fantomas60

L'auteur : fantomas60

La course : La Course printanière des Deux Châteaux

Date : 25/4/2010

Lieu : Pierrefonds (Oise)

Affichage : 823 vues

Distance : 17km

Objectif : Pas d'objectif

Partager :

Le récit

Dimanche 25 avril,

debout de bonne heure et de bonne humeur pour ce qui est pour moi l'équivalent d'un marathon. Et oui, 17km à parcourir, c'est du jamais vu.Le temps est superbe, je vais chercher mon dossard, et ma femme m'amène à Pierrefonds avec les enfants. Arrivés bien en avance, nous visitons et découvrons les décors utilisés pour le tournage de la série "Merlin". Assez bluffant  ces décors.

Ma femme repart et me laisse seul ici pour me retouver à compiègne, je retrouve mes collègues pour un échauffement léger.

11h Départ, il fait déjà chaud, mais bon, c'est un parcours sur une piste cyclable en forêt, ca va vraiment être sympa. Je vais donc essayer de partir pas trop vite en me placant vers la fin au départ.

Pan !Le coup de feu est donné , ça commence par une belle descente , un petit passage en ville, tout ça est bon enfant, nous arrivons dans la forêt, synonyme de fraicheur....ou pas...car même si on ne s'en rend pas compte tout de suite, il fait tout de même très chaud même dans la forêt. Tant pis je continue les 7 premiers kilo avalés à 4:30/kilo en moyenne ( à peu près ).

j'ai hate de retouver le premier ravitaillement( entre kilo 6 et 7 ), car très soif et très chaud, je commet l'erreur de prendre un gobelet en courant et d'essayer de boire ....ridicule, je manque de m'étouffer en avalant de travers, pratiquement rien n'est passé dans le gorge, et je continue mon chemin, mais à partir de là, début de calvaire.

Je fait les 3 kilo suivant en 5 min ( passage au 10 en 46:41 ), en me disant c'est pas grave, je récupère un km, et je relance . Impossible de récupérer mon allure faiblit de plus en plus, le coeur bat de plus en plus vite ( jatteindrais 195 dans un des dernier kilo fait en 6 minutes, donc changer ma FCM dans mes paramêtres).

 les 2 ravitaillements ne me sont d'aucun secours, je m'arrête pour boire proprement , finalement sans perdre de place car ceux qui m'entouraient firent de même . A chaque fois, je calcule, je me dis, bon je galère, donc je vais rester comme cela, et dans les 3 derniers km, je balance tout ce que j'ai.

Arrivent les 3 derniers km, finalement, je vais attendre les 2 derniers.

arrivent les 2 derniers..j'attendrais la flamme rouge pour sprinter

dernier km, pfff...à l'agonie.

 

bon près de 1h26 pour 16km800, 136e sur 393, 54e SEN sur 112, je suis dans le première motié hé hé !

 

Que retirer de cette course ?

1 -Et bien le manque de sortie longue est flagrant, car je n'ai pas du tout cette distance dans les jambes

2- La chaleur qui a surpris tout le monde je pense au vu des chronos réalisés par rapport à l'année dernière

3- une règle que je me fixerais dorénavent, bien prendre les ravitaillement ( en m'arrétant donc ), quitte à perdre 10 secondes

 

Sinon, je suis assez content de mes 7 premiers km ( on se contente de peu !) , car les prochaines échéances sont des 10km.

Je suis aussi satisfait de ma récupération aujourd'hui, car hier après la course, je mourrais d'envie de m'allonger dans l'herbe du parc du chateau, et .....impossible de trouver le moyen de m'assoir à cause de mes jambes tétanisées. Et ce matin, rien !

Par contre à 2 km près, je finissais premier de notre groupe d'entrainement loisir , et ce ne sera pas le cas!

Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran