Récit de la course : Le Grand Défi des Vosges - 52 km 2010, par poucet

L'auteur : poucet

La course : Le Grand Défi des Vosges - 52 km

Date : 18/4/2010

Lieu : Niederbronn Les Bains (Bas-Rhin)

Affichage : 2442 vues

Distance : 53km

Matos : NORMAL comme d'hab

Objectif : Se défoncer

2 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

GRAND DEFI DES VOSGES - Niederbron 19-04-2010

 

GRAND DEFI DES VOSGES 2010


Le Grand Défi des Vosges en était cette année à sa douzième édition, ce qui en fait la doyenne des épreuves de trail dans la région. Il faut à peine une heure et demi pour se rendre à Niederbronn depuis Chatenois. Pour la logistique c’est donc très facile en partant le Dimanche matin. L’organisation des Vosgirunners de Niederbronn est parfaitement rodé, le GDV est ainsi devenu un incontournable dans ma saison de trail. Sous le soleil radieux de ce 18 avril, je prenais donc le départ pour la sixième fois parmi une gros peloton de plus de 200 participants dont, comme d'habitude à Niederbron, de nombreux étrangers venus des pays frontaliers.

Au programme 53 km et 1800 D+ sur les jolis sentiers des Vosges du Nord

Comme l’an passé cette épreuve me servait de répétition générale avant l’Ultra Run de la Drôme, premier  "gros objectif" de la saison. En 2009 je me sentais fatigué et de plus j’étais turlupiné par quelques petits couinement au niveau de la carcasse … mais finalement j’avais super bien terminé le Grand Défi, ce qui m’avait mis le moral au zénith en prévision de la Drôme. Cette fois ci tous les voyants étaient au vert … et j’ai pourtant terminé à la ramasse !!! La belle confiance en a pris un p’tit coup.

On a beau soigner sa préparation et faire toutes sortes de stratégies, la course à pied sur ce format  "nature" reste très aléatoire … Je sais parfaitement qu’au Grand Défi la course débute après le second ravitaillement de Dambach. A ce moment, il était pour moi aux alentours de midi, le soleil généreux magnifiait les jolis paysages des Vosges du Nord, en même temps qu’il commençait à nous chauffer sérieusement la cafetière. Dés la sortie du village on rentrait en forêt pour attaquer un gros raidard, c’est là que j’ai pété une durite … le grave coup de mou, plus rien dans les jambes …. la première féminine qui me passe en trottinant et en me lançant des  "allez allez" avec un petit accent venu d'outre rhin … sympa la p’tite allemande, mais bon, ça m’a carrément plombé le mental !!! Julia Alter, que je croisais régulièrement en 2008 sur les étapes de feu le Challenge des Trails de l'Est, m’a cette fois ci carrément enfumé me reléguant à 20 minutes sur les 16 bornes restante jusqu’à l'arrivée … Bravo Julia !!! Le retour aura donc plutôt été laborieux, à la "va comme j'te pousse". Pour dire, même dans la longue descente finale ou d’habitude j’envoie plutôt alerto, ben j’ai encore vu quelques lascars me laisser sur place. Je termine finalement 32ème en 5h38' , bien cassé et mentalement un peu entamé ... avec un peu de recul je me rendrai compte que j'ai perdu 10 places par rapport à l'an passé, mais que j'ai aussi amélioré mon temps de 3' ... Bizarre !!! Le parcours devait être un poil plus court, puisque nous avons évité le pittoresque passage sous les falaises de grés déchiqueté (dommage) à l'entame de la descente sur Dambach. C'est d'ailleurs peu avant cette zone que des sensations étranges dans mes pompes ont commencé à me tracasser …

Pour revenir à la course, Michel Verhaege ( http://www.salomonrunning.com/fr/article.aspx?id=1515 ) , l'un des tous meilleurs trailers français actuels (notamment second sur la dernière Sainté, pour ceux qui ont suivi les derniers épisodes de  "Poucet fait du trail"), venu "faire du tourisme dans le coin" (voir l'article des DNA) s'est baladé pour l’emporter finger in the noize en 4h17, avec 20' d'avance sur le second !!!

 L'excellent Michel Thevenot, vainqueur l'an passé dans un contexte moins relevé, termine encore à une très bonne 9ème place. Dans le Top on trouve à la sixième place une pointure de l'ultra :
Christian Fatton    ( http://www.christianfatton.ch/index.php ) , coureur suisse, compagnon de Julia, qui à terminé la TransEurope FootRace en Juin 2009 ... 4500 km en 64 étapes consécutives, sans jour de repos !!! Un autre monde, une autre dimension ... Evidemment, Christian remporte facilement la catégorie V2.
Egalement rencontré sur la ligne d’arrivée Thierry Seiller, le sympathique policier Strasbourgeois qui avait pointé le carton de Super Pat l'an passé, au départ de sa diagonale Strasbourg Perpignan (
remember  http://www.patbert.net/article-30479986.html  ). Excellent 5ème en 2009, Thierry a lui aussi connu un bon coup de bambou cette année, puisque je l'ai rattrapé à mi parcours et qu'il paraissait en piteux état. Mais le p'tit jeune s'est refait une santé sur la fin, puisque c'est l'un des coureurs qui m'a largué dans la descente finale.

En prévision du parcours technique et escarpé de l'Utra Run de la Drôme, je voulais profiter du GDV pour roder une nouvelle paire de Lafuma, associée a des semelles miracles JLF Advanced ... D'habitude perplexe face aux innombrables accessoires et gadgets produits par le business infernal se développant autour du trail et de l'ultra, je me suis laissé "séduire" par ces semelles de protection qui, selon la pub, produisent "4 fois plus d'absorption des chocs et vibrations que les meilleures semelles concurrentes du marché". Les quelques sorties d'entrainement préalables, de 2h maximum, ne m'avaient pas vraiment permis de juger l'efficacité du produit. Et je m'imaginais déjà terminer le GDV en chaussons ... En fait, après 2 heures de courses j'ai senti comme de désagréables picotements chauds sous la plante des pieds . J'ai d'abord mis ça sur le compte des chaussettes, récentes également ... mais qui à la réflexion m'avaient entièrement donné satisfaction au Petit Ballon. Puis, pendant que j'essayais lamentablement de me trainer sur le chemin du retour, m'est revenu en mémoire un fil tiré sur je ne sais plus quel Forum …. ou un trailer racontait sa galère sur l'UTMB après être parti avec les JLF Advanced en remplacement des semelles d'origine de ses chaussures. Les JLF Advanced présente une surface abrasives, et les gars s'était littéralement cramé les plantes de pied .... Pour ma part, j'avais bien suivi les conseils du fabriquant, plaçant les semelles magiques (elles sont très fines) sous les semelles de propreté des Lafuma ... j'ai compris en re-déballant le paquetage à l'arrivée : contrairement à la majorité des marques courantes de running, les semelles Lafuma sont micro perforées, et je pense que ça a suffit pour dégager cette impression très désagréable. Difficile dans ces conditions de porter un jugement vraiment objectif sur les qualités amortissantes du produit. Ce qui est clair, c'est que c’est incompatible avec les Lafuma , et que je ne pourrai pas partir comme ça sur les Aventuriers du Bout de Drôme !!!!

Egalement en test à Niederbron, le remplacement partiel des gels classiques au gout un peu chimique (et dont le prix au kilo me donne un peu le vertige !!!) par des raisins secs ... au goût de raisins sec !!! J’en avais rempli un petit sachet que j’avais glissé dans ma pochette ravito à la ceinture, c'est aussi pratique à utiliser que les gels et plus agréable à consommer. J'ai fonctionné ainsi jusqu'au 36 ème ... là même ou j'ai explosé. L'efficacité du plan est donc quand même loin d'être évidente ... A réfléchir également avant une intégration éventuelle dans la stratégie bouffe sur la Drôme

 L’article paru dans les DNA, ou le journaliste s’est un peu emmêlé les crayons sur la fin, entre les différentes épreuves de la journée …



Les classements ICI ( http://www.lesvosgirunners.com/resultats_gdv_pagegdv2010.php )
Voila, voilou pour ce Grand défi 2010 ... Cette semaine récupération ... Samedi prochain en soirée, une dernière séance d'intensité sur les Hauts de Turckheim (13,5 km pour 445 D+). Puis deux semaines relativement cool, en espérant une météo propice à quelques sorties moulinettes à vélo. J’espère que ce programme m’amènera en bonne condition pour une nouvelle édition des Aventuriers du Bout de Drôme. Départ de Crest le Samedi 8 Mai à 3h du mat pour un gros morceau de 100 kilomètres et 6900 D+ . Après quoi il sera grand temps de s’immerger dans la grande aventure slovène derrière Cap’tain Vieux Bridou  ( http://www.i-services.net/membres/forum/messages.php?uid=15020&sid=5744&idsujet=1408746&pgi=0  )   





POUCET
Papy Tout Terrrain

 

2 commentaires

Commentaire de JLW posté le 20-04-2010 à 23:32:00

Bravo au "Poucet papy tout terrain", un trail que je n'ai jamais fait et qui me semble incontournable pour tout originaire du coin. Bonne récup et bonne continuation.

Commentaire de ChrisTof posté le 22-04-2010 à 07:48:00

Bravo Poucet ! Rien à dire si ce n'est, outre la performance (qui en reste une quoi qu'il en soit puisque tu as tout de même amélioré ton chrono !), saluer la qualité de ton récit et surtout de tes analyses.
On sent que tu es déjà bien imprégné par TA prochaine course quelque part dans la Drôme. Alors bonne récupération et bonne poursuite de ta préparation.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran