Récit de la course : Cross de l'INSA 2010, par Matov

L'auteur : Matov

La course : Cross de l'INSA

Date : 31/3/2010

Lieu : Villeurbanne (Rhône)

Affichage : 514 vues

Distance : 6km

Matos : Chaussures

Objectif : Pas d'objectif

1 commentaire

Partager :

Cross ou carnaval?

Ayant décidé à la dernière minute de participer à ce cross, j’arrive sur la ligne de départ sans trop savoir ce que je fais là, d’autant que j’ai l’impression de débarquer sur une autre planète. Entre les super Mario, les wonder women, les biomans, les femmes de la jungle, les géants cônes (ambulants) de circulation, les lapins, les (quasi) naturistes, et j’en passe, je me rends compte que l’heure est plutôt à la fête qu’à la compétition. Après avoir lu le récit d’Yvescoolrunner (cross 2009) je savais que ça allait être folklorique, mais je ne soupçonnais pas que ça le soit à ce point.

 

 

 

Le départ la course « garçons » est donné à 19h15. Tout le monde part comme des boulets de canons. Du coup c’est vite l’embouteillage dès le premier passage étroit. D’emblée, je me rends compte que les premiers kilomètres vont être intéressants. J’essaie tant bien que mal de me faufiler entre les participants, cependant, un « skieur » est à ma hauteur pendant plus d’un kilomètre. Je pense halluciner en voyant courir ce zigoto ! Il porte sur le dos une paire de skis, des chaussures de ski et les bâtons – le tout attaché à un sac à dos apparemment rempli ! Son fardeau lourd et encombrant ne l’empêche pas de courir à une allure de feu. Je me demande combien de temps il va tenir (je ne le reverrai plus après la première boucle). En attendant, il est juste à côté et à chaque fois que je le dépasse ou qu’il me dépasse, j’ai peur de me prendre un ski ou un bâton en pleine tronche. Le parcours est un peu technique. On passe entre bâtiments, sur trottoirs, pelouses et gravillons, avec beaucoup de virages serrés parfois à presque 180°, et les relances difficiles que cela implique !

 

 

 L’ambiance est géniale. Les insaliens savent mettre le feu pour encourager les coureurs, et les instruments à vent entonnent des mélodies festives avec brio.

Le parcours est censé être de 6kms, en faisant plusieurs boucles sur le même parcours. En entament la boucle pour la deuxième fois, je me rends compte que je connais pas la distance de la boucle, ni combien de tours on doit faire. J’interroge des coureurs autour de moi qui me répondent que la boucle est à parcourir 4 fois ! Cela veut donc dire qu’elle fait 1,5kms ce qui me parait trop long au vu de mon chrono sur la première boucle. Dès la troisième boucle, on commence à dépasser des participants qui courent pépère (le plus souvent ceux qui courent avec des déguisements volumineux).

 

 

 

 

Au 4ème tour, j’ai du mal à croire que c’est déjà la dernière boucle et du coup je ne fais pas les efforts pour accélérer. Je suis lâché par mes « partenaires du jour » (un petit groupe de coureurs avec qui j’ai fais l’essentiel du parcours). En achevant la quatrième boucle, je constate que c’est bien la fin et je tente donc de donner une dernier petit coup de rein pour grappiller quelques secondes.

 

 

 

J’arrête le chrono à 20’10’’. Rapide pour un 6kms, du moins pour moi… En réalité, le parcours mesure 5,65 kms (voir mon tracé du parcours ici : http://www.usatf.org/routes/view.asp?rID=360407).

 

 

 

 

Je récupère mon sac et le t-shirt technique offert par l’INSA (très joli t-shirt). Je félicite les étudiants ayant organisé cette course à un prix plus que raisonnable (2€). Je tiens aussi à applaudir la superbe ambiance que les spectateurs ont su créer lors de cet événement, ainsi qu’à tous ceux qui ont fait preuve d’imagination avec leurs supers déguisements (mention spéciale au skieur qui m’a bluffé sur le premier tour).

 

 

 

 

 J’en ai profité pour aller faire un tour auprès des étudiants ostéopathes (de l’institut d’ostéo de Limonest) pour leur faire part des quelques douleurs aux genoux que je ressens actuellement. Bravo à eux et merci à celle qui m’a reçu et manipulé…

1 commentaire

Commentaire de marmotte_parano posté le 06-04-2010 à 08:33:00

Merci Matov pour ton récit. En tant qu'organisateur, ça fait toujours plaisir de lire les récits des participants.

On a fait un petit sondage : http://spreadsheets.google.com/viewform?formkey=dGlRYnk5WU1hbzRDeXR5dll0VXZKdFE6MA pour le retour des participants. Si tu as encore 2 min à nous consacrer...

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran