Récit de la course : Swiss Alps 100 - 160 km 2022, par Laurent92m

L'auteur : Laurent92m

La course : Swiss Alps 100 - 160 km

Date : 12/8/2022

Lieu : Münster (Suisse)

Affichage : 445 vues

Distance : 160km

Matos : Scarpa Infinity

Objectif : Terminer

Partager :

Course intimiste et minimaliste....

Rapide retour sur ce Swiss Alps 160 km au départ de Fiesch ce vendredi 12 aout 2022.

Toujours une course intimiste, 42ième sur  52 finishers  et  82 partants pour cette 3ième édition. 

Tout d’abord, 2 typologies de parcours avec les 50 premiers km qui se déroulent sur des sentiers extrêmement bien aménagés avec escaliers en bois, en fer, en pierre, en ciment…  et une très belle vue sur les glaciers dont le plus grand glacier d'Europe , le glacier d'Aletsch  (qui est en train de fondre à un rythme toujours plus rapide et pourrait presque disparaître d'ici la fin de ce siècle sous le changement climatique induit par une pression démographique toujours plus forte et passée sous silence...) et une deuxième partie plus traditionnelle....

Pour succomber à la barrière des 100 miles ou 160 km, il a fallu « trouver » les kms et donc faire des boucles !!!

En fait, nous sommes passés 4 fois par les mêmes endroits (hors départ/arrivée) 

Riederfurka

Belalp

Chaserstatt

Breithorn

La course n’a pas d’encrage local, étant organisé à partir des USA et cela se ressent sur les bénévoles, intérêt pour les habitants de la région, sponsors locaux comme le supermarché du coin… et donc sur les ravitos…

Marquage toujours très light et parfois rien pendant 1 km ou plus et aussi en dépit du bon sens avec par exemple, des fanions juste après un virage et donc invisible la nuit sauf après le virage …  ou parfois 3 fanions sur 10 mètres !!   Trace sur la montre OBLIGATOIRE surtout si la météo avait été mauvaise (pluie / brouillard)

Ravito : nous somme très loin de ce qui se fait en France, peut être à cause d’un manque de sponsors locaux et même s’il y avait visiblement une amélioration notable par rapport aux années précédentes…, le ravito de Binn était par exemple très light avec seulement des patates chaudes ….

Attention, une section après Rosswald est très aérienne et dangereuse avec 2 sommets à + 2600 avec du gaz ou il faut mettre les mains (chutes fatales). Ce type de passage en France serait clairement indiqué dans la présentation du trail et il serait « encadré » avec des bénévoles et une ligne de vie….   Après 120 km de course, une nuit dehors, sous la canicule, ou sous la pluie, les FOLLUHORN &  FULHORN  pourraient se montrer tragiques...

Les 15 derniers km ne présentent aucun intérêt, Il faut juste faire tourner le compteur…. et les jambres ....

Bravo néanmoins à l'organisation & à Jakob pour trouver l'énergie et le temps pour organiser cette aventure à travers le Valais

Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran