Récit de la course : Trail du Ventoux - 46 km 2010, par lulu

L'auteur : lulu

La course : Trail du Ventoux - 46 km

Date : 21/3/2010

Lieu : Bedoin (Vaucluse)

Affichage : 1115 vues

Distance : 45km

Objectif : Pas d'objectif

3 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Trail du Ventoux

21 mars 2010

Trail du Ventoux

 

Ma saison 2010 de Trail commencera de bonne heure cette année avec le Trail du Ventoux... Un de plus dans mon livre d'or des trails !

Cette année, on élargit notre équipe. Djé et le pti lapin nous ont fait faux bons mais on se déplacera tout de même à 9 dont 8 pompiers. Ce trail sera pour nous l'occasion d'étrenner nos nouvelles couleurs au nom d'AINPULSION18 ( http://ainpulsion18.free.fr/ )

Pour la petite histoire, AINPULSION18 est le nom donné à la sous-commission courses et raids de l'Union Départementale des Sapeurs-Pompiers de l'Ain !

Ce samedi matin vers 11h, nous voilà donc parti de Bourg en Bresse direction Bedoin en minibus. Après un gros dodo du pti Lulu, nous voilà arrivés à bon port. Un port en plein Vaucluse !? Quelle étrangeté ?

Nous nous rendons de suite récupérer les clefs de nos logements au Domaine Naturiste de Bélézy..........déserté à cette époque !!

On aperçoit Christophe BASSONS !

Ensuite direction le village pour récupérer nos dossards ainsi que le gobelet obligatoire et fort peu pratique . Petit coup de pub : Dans le village départ, nous découvrons un nouveau sac trail de la marque OXSITIS !! Vraiment sympa !!!

En partant, nous croisons un des organisateurs qui annoncent qu'on ne pourrat aller au sommet faute à 2 nuits douces. Le tapis neigeux étant trop souple... Hop, je retourne illico presto à la boutique SALOMON m'acheter des guêtres !!! Good idea or not !?

Retour au Domaine de Bélézy ( habillé, bien-sûr!! ) pour manger de bonne heure.....match de rugby, oblige !! 

Une délicieuse Pasta-Party menée de main de maître par notre Lulu national. Oh oui, c'est bon !!!!!!!

Pas question de louper le dernier match de rugby du tounoi des VI Nations surtout le match France-Angleterre pour le gain du grand chelem... Un match de haute voltige gagné sur le fil par la France avec en supporter averti, à nos côtés, Paul LE GUEN !! Oui, oui, oui !!!!!

Lever 06h00. Petit dèj puis nous partons en trottinant vers 7h45 pour le départ donné à 8h30.

La pluie tant redoutée n'est pas là !! Il fait assez doux !!

Après l'échauffement, nous nous rendons sur la ligne de départ. Nous nous plaçons en 1ère ligne juste derrière les élites !! Vrais bien placés !!! 

Suit le briefing avec un message de Dawa, que malheureusement, je ne pourrais entendre..

Environ 1200partants pour affronter les 2 parcours sur les sentiers du Ventoux couvert de son chapeau nuageux. Le grand parcours a été réduit de 46 à 44km selon les organisateurs et 40km selon la police (selon les GPS de certains coureurs), en raison d'une dégradation importante et soudaine du manteau neigeux sommital, qui en 2 jours s'est transformé en véritable "soupe" avec 1m50 environ d'épaisseur... Avec la visibilité n'excédant pas 2m à certains endroits, l'organisation n'a pas voulu prendre de risques et nous emprunteront donc un parcours de substitution !! 

Tant pis, on reviendra pour voir ce sommet de plus près !!!

C'est donc un circuit de 44km et environ 2 400m de dénivellé positif qui nous attend, de quoi découvrir de nouveaux sentiers dans les combes et crêtes les plus sauvages.

TOP DEPART. Rapidement le peloton s'étire...ça part vite. J'aperçois au loin le peloton des favoris avec un coureur qui est déjà parti d'un pas léger ( l'anglais LIGHTFOOT ).

Arnaud et Le Gone sont déjà partis loin devant. Après une petite longueur de route, arrive la carrière d'ocre.. Magnifique ! Du sable, du sable..on se croirait à la Transaq'. Puis arrive les gués ( du moins les flaques de boues ). S'en fout, il a ses guêtres le Lulu !!!

Ce parcours ne fait que commencer et il est déjà magnifique. Nous longeons une corniche. Superbe !! Nous sommes avec Julien, Ghis et Gilou. Serge est juste devant.

Au loin dans le brouillard, on distingue le "géant de Provence". En plus du paysage, on a droit aux odeurs de thym et romarins !! Enchanteur, ce trail !!!!

Le début est très sympa est assez régulier. Au 1er ravito, Yann nous rejoint. Nous commençons à trouver de la neige et du brouillard. La neige porte assez mais dès qu'on sort des traces.. Catastrophes !!!!! On en a jusqu'au genoux !!!

Yann s'est échappé le bougre, dans la rude rampe de la forêt en direction des Hautes-Combes.

Arrive une longue descente dans la neige. Mes quelques entrainements enneigés paient. Je rejoins Yann puis vite rejoint par mon pote Ghis. Dans la montée jusqu'au point culminant (1 400m ), on a lâché Gilou. Ta revanche, t'échappe mon Gilou !!!

Je me demande si on est déjà dans la descente vers l'arrivée !!?? On m'annonce 20km environ... La descente finale ne peut donc pas être déjà là !!

Au Jas de la Couanche, km 22, commence une boucle très technique avec de nombreuses relances sur un terrain assez varié traversant la vallée de la Grave. Des militaires se trouvent à certaines bifurcations.. toujours très souriants !! ( Non, je rigole ! )

Je me sens bien. Yann et Ghis me suivent.

A l'approche du ravito, je sens un petit coup de moins bien. Yann est reparti. Ghis lui s'accroche. Il a un sérieux coup de barre. Il m'avoue qu'il pense à s'allonger dans la neige avec sa couverture de survie !!?? Ouh là là, pas bien le Ghis.

Au ravito, on rejoint Yann. Je prends une délicieuse soupe.  On part en trottinant tout en finissant de s'alimenter. En partant du ravito, j'aperçois Gilou arriver. Un pti coucou de la main et on s'en va.

150m plus loin, je sauve la vie de tout un groupe dont mes 2 accolytes. Tout le monde suit un chemin caillouteux alors qu'il fallait bifurquer à gauche. s

On a passé les 30kms et le traditionnel coup de mou arrive !!!! Je suis Yann. Ghis fait le yoyo. Je le paierais plus tard.

Yann nous lâche et disparaît petit à petit !! La 2ème partie est très technique et très casse-pattes ! J'ai hâte de retrouver la descente finale. Arrive une longue montée sur un chemin rectiligne. J'aurais pû essayer de trottiner mais je n'en ai pas le mental !! Beaucoup marchent...

On croise des promeneurs qui nous annoncent 5km de descente finale après le virage . Ouf !!!!!!!

Le début est chaotique. Je heurte plusieurs fois des pierres. Ouh, les vilaines !! Dommage, Yann n'est pas bon descendeur.

On rejoint un groupe. On patiente derrière puis ils nous laissent gentiment passés..et là soudain, c'est le drame !!!!!!!!!!!!!!!

.....2 fils se touchent ! J'embraie du lourd. Je rattrappe un descendeur qui ma lâché tout à l'heure. Je frôle le mur du son. Cela doit être impressionnant car loin devant les coureurs s'arrêtent pour se garer et nous laisser passer . Nous sommes dans la grandiose Combe de Malaval avec des abris sous roches MAGNIFIQUES !!!

En bas, j'aperçois Yann. Ghis m'a suivis de quelques mètres. Les crampes arrivent mais je sers les dents. On ne le rattrapperas pas !! Dommage !!

On finit 191 et  192ème en 5h30 à quelques secondes de Yann qui franchit la ligne à notre arrivée dans le pré. Quelle idée d'ailleurs cette boucle avant d'arrivée !?

Après l'arrivée, un coureur me félicite pour notre descente. Il a essayé de suivre..mais trop impressionnant, me dit-il !! Cela fait toujours plaisir à entendre !!!!!!!!!

Gilou s'est bien requinqué et finit environ 8mn derrière.

Un pti coup au ravito et on file se requinquer dans notre lieu de villégiature quelques mètres plus loin. Quel joie ! C'est vraiment agréable d'être logé si près de l'arrivée.....

Après un bon petit repas servi avé l'accent, nous retournons au pays avec des images pleins le tête.

Une très belle course vraiment très très bien organisée avec un staff hyper présent.

Une course qui mérite que je revienne un jour pour toucher du doigt son sommet. Le vrai !!

 

3 commentaires

Commentaire de eric41 posté le 29-03-2010 à 14:37:00

Belle mise en jambes Lulu.
C'est prometteur pour la suite.
Eric

Commentaire de superchoco posté le 29-03-2010 à 15:07:00

Une course bien gérée apparemment ! Ce trail donne envie de le refaire avec cette fois le passage au sommet. L'année prochaine espérons le !

Commentaire de raspoutine 05 posté le 31-03-2010 à 11:02:00

Euh ..... Renseignements pris, la boucle finale est destinée à ceux qui ont la descente furieuse. Ainsi peuvent-ils se rendre compte qu'ils arrivent ! Super gestion de course et une sacrée pêche à l'arrivée ! Voilà qui annonce bien la saison !
Félicitations et comme la neige, il n'y a que ça de vrai, il n'y a plus qu'à remettre le couvert en passant par la crête !
Encore bravo !

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran