Récit de la course : Run and Bike de Pamiers - 10 km 2010, par Berty09

L'auteur : Berty09

La course : Run and Bike de Pamiers - 10 km

Date : 21/3/2010

Lieu : Pamiers (Ariège)

Affichage : 585 vues

Distance : 12.6km

Objectif : Pas d'objectif

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

L'équipe type au top

     Berty est de nouveau sur la brêche ce dimanche avec au menu un très convivial et familial trail/vtt. 

     RV au centre commercial de Pamiers avec la découverte au dernier moment de mon partenaire, qui est en fait le copain du copain d'une copine. Bref, le plus dur va être de se reconnaitre dans la salle des inscriptions. C'est fait, le contact est pris et l'accroche se passe très bien. Il revient de blessure au genou et à une grande envie de courir. Moi, je reviens de chez moi et j'ai aussi une grande envie de tester ma forme.

     On trotte ensemble, on fait connaissance et partons sur l'idée de changer la monture tous les 500m environ. Le dernier vainqueur de cette course me disait même qu'ils changeaient tous les 200m et enchainaient les sprint en fait! Le principe de cette course étant d'alterner vtt et course à pied au rythme que l'on veut en se passant le vélo de main en main.

     je n'ai pas d'objectifs précis pour cette course car je ne connais pas mon partenaire mais je me vois bien dans le top ten. L'idée est surtout de garder un bon rythme le long des 12.6 km sans baisse de régime.

     Le départ est donné. Je commence à la course sur la petite boucle de 800m avant de venir récupérer mon vttiste en stand-by. Premier petit bug, il m'attend sur le bord de la route avec le vélo à la main alors que je suis lancé avec l'idée de prendre le relais plus loin, plus au calme. C'est sans conséquence, on est vers la 10ème place et la course est enfin lancée.

     Très vite on s'aperçoit qu'on est de même niveau ce qui rassure tout l'monde et nous motive aussi pour ne pas retarder l'autre. Au bout de 2-3 km, Pascal me demande si je vais tenir comme ça jusqu'au bout. Je le prends à la fois comme un compliment car il trouve que j'avance bien mais en même temps il semble septique sur la suite. Je lui réponds donc avec un grand sourire que je n'en doute pas un instant car de toutes manières je n'en sais strictement rien.

     La course est maintenant bien lancée. Les cadors sont loin devant et après avoir doublé quelques duos, nous nous retrouvons avec 2 types style triathlètes devant et le 1er couple mixte juste derrière. Les relais fonctionnent bien même si Pascal trouve qu'on attend trop, on essaye donc de trouver un bon compromis et petit à petit on grignote nos 2 triathlètes.

     Par contre vers le 8ème kilo, le gars du couple mixte nous dépose tranquillement. Connaissant le gars en question (une pointure), je me dis qu'on ne les reverra plus. C'était sans compter sur un petit passage délicat pour sa compagne en vtt. Je la vois mettre le pied à terre pour franchir les quelques racines et c'est alors que le vttiste qui sommeillait en moi se réveille pour lui faire un petit doublé sur la gauche propre et sans bavure nous permétant de reprendre quelques longueurs d'avance.

     On est maintenant bien cuit tous les deux mais le système des relais permet de se refaire une santé malgré tout. On arrive au bout et je motive Pascal pour qu'il ne se fasse pas rattraper par la pointure en question. "T'as encore 20m d'avance...plus que 10...allez lâche tout." On garde notre place, une très honorable 7ème place (sur 61) et on peut se féliciter de cette belle course en équipe.

     Le bilan est très positif avec une moyenne régulière de 3'30 au kilo et une bonne séance de fractionné. De plus ma petite Thaïtay 09 revient avec la coupe de la course enfant. Elle me fait même l'honneur d'envisager que l'an prochain on pourrait se faire un relais familial. Il est donc pô si naze le vieux?

     Maintenant, l'actualité est tout autre...c'est le grand saut dans 15 jours...le 40 des Citadelles. C'est à dire une bonne semaine d'entrainement et la suivante pour étudier d'un peu plus près parcours, matos et  alimentation.

Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran