Récit de la course : Semi-Marathon de Paris 2010, par rcou

L'auteur : rcou

La course : Semi-Marathon de Paris

Date : 7/3/2010

Lieu : Paris 12 (Paris)

Affichage : 556 vues

Distance : 21.1km

Objectif : Se défoncer

2 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Semi de Paris : Venu, Ventu, Glaçé

 

Il a fallu que ma soeur me paye le déplacement et l'inscription pour que je monte à Paris. Les courses avec beaucoup de monde, le fait d'être un peu privé du confort habituel (ha rester dans la voiture jusqu'a 10 min avant le départ.. c tout chaud!!).

 Me voilà donc venu au Semi-Marathon de Paris, avec des ambitions : 1h20, mais aussi avec un passif les derniers jours : lever 4h le vendredi, champagne, bière resto le vendredi, soirée jusqu'à deux heures du matin le samedi avec les amis. Franchement je n'en menais pas large le dimanche matin au lever, un peu comme le gladiateur qui y va parce qu'il faut y aller mais sans trop de conviction.

 Je retrouve ma soeur à 9h45 (il était temps) nous récupérons ses affaires pour les mettre dans le sac qui sera confié à ma chère et tendre. Je me place dans mon sas (en préféentiel - de 1h25. Je suis placé à 30m de la ligne c'est vraiment super).

 Après le discours de l'ambassadeur du Kenya le comtpe à rebours est lancé et le départ donné. Ca piétine un peu mais rien de grave, je met 15 sec à passer la ligne et c'est parti!!

 Je me demandais dans quel état je serais, pour l'instant rien à signaler, les muscles répondent le cardio également. Je me cale à une bonne vitesse, zigzague un peu pour dépasser quelques coureurs moins rapides.

 Les premiers km sont descendants, le peleton reste assez dense, le vent est de dos et nous sommes tous euphoriques. Les noms sur nos dossards permettent aux spectateurs de nous encourager. Le 5ème km est franchi en 18min11 trop rapide par rapport à mon objectif initial. (Base de 1h16m44).

Le deuxième tronçon nous amène à l'hotel de ville, nous faisons un deuxième passage sur Bastille puis on revient en direction du bois de Vincennes, je vois déjà que je commence à peiner. Les excès de la veille, le départ rapide aussi, l'euphorie m'a quitté et c'est le doute qui point. Compter les kilomètres à partir du 8ème km c'est moyen. Passage en 36min55 (Base de 1h18min)

Entre le 10 et le 15eme et bien je continue à compter, je regarde ma montre pour savoir quand on est à 500m (tous les 2 min en fait), je sais que je serais attendu au 16ème et il me tarde d'y être, mais ça avance lentement, lentement... J'essaye de garder une foulée propre, de ne pas trop m'affaisser, de bien travailler la respiration, de m'accrocher à ceux qui me dépassent, sans succès souvent. Passage au 15ème en 56min32 (contre un record sur 15km de 58min, j'ai bien progressé tout de même).(Base de 1h19min30sec, je continue à fléchir doucement mais surement)

Au 16eme comme prévu ma moitié est là et m'encourage, mais que c'est long 5 km quand on est dans le dur et pourtant il y atout : des majorettes en rose sur les bords de la route, les cors de chasse au milieu du bois de vincennes puis c'est les photographes qui nous prennent au 19eme. Enfin le dernier kilomètre arrive, j'entends que ça rentre derrière et je fais ce qu'ils ne faut pas uncoup de rein pour ne pas me laisser dépasser, j'arrive bien essouflé et épuisé en 1h20min21sec. Dure Journée, et ce froid toujours présent...

 

Surtout qu'il va falloir patienter, la soeurette partait sur 1h50 de course.. c'est une bonne heure que nous allons l'attendre du fait du retard à la récupération des puces. Mais bon le temps est radieux, les objectifs sont atteints ou presque, je ne vais pas m'en plaindre!

 

 

2 commentaires

Commentaire de ufoot posté le 12-03-2010 à 15:23:00

Joli le 1h20'. Note, la 2ème moitié du parcours était plus difficile que la 1ère avec ce vent qui soufflait par intermitence, mais assez fort tout de même. Ajoute à ça un soupçon de relief (pas trop je sais mais quand même) et ça explique partiellement ta difficile 2nde moitié. T'es p'têt parti un brin vite, mais t'as assuré comme un chef et surtout atteint l'objectif, et ça c'est cool!

Commentaire de CROCS-MAN posté le 15-03-2010 à 13:48:00

Bravo pour le chrono

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran