Récit de la course : Trail du massif de Fontfroide 2010, par Berty09

L'auteur : Berty09

La course : Trail du massif de Fontfroide

Date : 7/3/2010

Lieu : Narbonne (Aude)

Affichage : 689 vues

Distance : 26km

Objectif : Pas d'objectif

4 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Chaud soleil à Fontfroide

    

     J'sais pas pourquoi mais j'la sentais pas trop c'te course. Surement car elle venait après Gruissan, une course référence pour moi. Alors surement la crainte de ne pas être au niveau c'te fois-ci. Comme objectif, je m'étais fixé 10' de mieux que l'an dernier, donc 2h05.

     Après 2 heures de voiture, difficile de s'extirper du baquet et de mettre la machine en route. Pas grave, j'ai juste le temps qu'il faut pour récup's le dossart - merci pour le sweat et le Corbière en passant...savent recevoir à Narbonne -. Retour voiture, short, tee-shirt manches longues, camel bag, ipod et petit décrassage très léger, l'heure est déjà au départ.

     La course est lancée. Je me place vers les 30-40 premiers et je regarde régulièrement le magnifique maillot de mic 31 en me disant que tant que je le vois c'est qu'suis bien. J'adopte la même stratégie qu'à Gruissan, c'est à dire que je reste un poil en dessous de c'que je pourrais envoyer, en espérant faire une belle fin de course et ramasser les morts (au lieu de s'faire ramasser).

     J'accepte de me faire dépasser au début, même si ça fout les boules en me disant que j'les rattraperai plus tard. En fait y'en a pas mal que j'reverrai plus... Mine de rien la course se passe pas si mal et je me surprends à passer les rochers de la Coume d'enfer au trot alors que certains se sont mis au pas. J'y vais au feeling et de plus j'ai toujours aimé jouer à sauter d'un rocher à l'autre.

     Dans la longue partie qui nous emmène à l'abbaye, je compte 7 gus à porté de fusil et je me vois déjà les reprendre un par un. Au contraire, peu avant l'abbaye c'est carrément un minibus qui me rattrape...et un, et deux, et trois, moral à zéro! J'exagère, j'y crois encore et je m'accroche dans la montée au rythme de ceux qui me précèdent désormais.

     Le ravitaillement se résume à un gobelet d'eau dans les cheveux et direction la croix, le sommet. Je croise mic 31 qui n'est donc pas si loin devant: 2 solutions, il est pas trop en forme ou c'est moi qui suis pas si mal. Passage à la croix, moment toujours très agréable et convivial. La montée a été bien avalée. Je sais que c'est pas fini pour autant avec une côte costaud++.

     J'ai toujours les gars du bus qui courent avec moi. on est 7-8 ensemble et la fameuse côte est maintenant devant moi. Je fais l'erreur de me mettre au pas trop tôt. Du coup je me retrouve dernier du grupetto à l'attaque du mur. J'hésite à doubler car sur les côtés c'est farçi de cailloux. Tant pis je mets l'cligno et je double. C'était le bon choix car je peux monter maintenant à mon rythme sans personne devant.

     A partir de ce moment, je vais toujours avancer en sentant un gus prêt à me reprendre. Les derniers km vont être durs. Je ne veux pas baisser le rythme mais le chemin est long et les jambes font mal. Heureusement j'ai le souvenir de la course de l'an dernier et je me souviens assez bien du parcours. Au dernier km je vais même retrouver en point de mire le toujours magnifique maillot que j'avais vite quitté après le début de course.

     Je finis sans me faire rejoindre et suis aussi surpris que content de mon temps de 2h00. Une course rude mais un cadre et des chemins super agréables. Pour finir, un délicieux sandwich le cul dans l'herbe entourré de types aussi idiots que moi...ça doit être ça l'esprit trail ?!!

     

4 commentaires

Commentaire de Francis31 posté le 09-03-2010 à 06:53:00

Belle course et beau chrono. Bravo pour ton résultat.

Commentaire de lafoisse posté le 09-03-2010 à 08:26:00

Un jour après on aurait eu le cul dans la neige Ouf!!!

Commentaire de mic31 posté le 09-03-2010 à 10:30:00

Un peu les mêmes sensations, la coume à fond et ensuite repris sur les pistes.
Tu n'étais vraiment pas loin derrière moi, bravo.
Je n'ai plus qu'à faire gaffe ou bien à changer de maillot ...
@+ dans la boue

Commentaire de Yvan11 posté le 10-03-2010 à 23:38:00

Bravo pour ta course.a+

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran