Récit de la course : Trail de la Montagne de Reims - 35 km 2010, par domdigi

L'auteur : domdigi

La course : Trail de la Montagne de Reims - 35 km

Date : 7/3/2010

Lieu : Ecueil (Marne)

Affichage : 1303 vues

Distance : 35km

Matos : sac XA pro packvest salomon, 1.5 de boisson go2 citro-menthe verte
chaussure adidas supernova trail

Objectif : Se dépenser

2 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

un petit voyage au pays du champagne...

TRAIL DE LA MONTAGNE DE REIMS 2010

J-7: je flane à gauche et à droite sur internet afin de trouver des récits de course donnant des détails sur la gestion de course (allure, ravitaillement,...) pour établir mon plan d emarche pour le 50kms de l ecotrail de paris du 20 mars...et là je tombe sur le trail de la montagne de reims qui se déroule le week end du 7 mars...2 semaines avant mon objectif premier de l année

je regarde le site internet, j en parle à madame...je réfléchis, demande des avis aux kikous...puis me décide... je voulais me casser les jambes pendant mes 2 dernières semaines de prépa mais ma femme s étant bloquée le dos, le nombre de sortie a été réduit ....décision est prise de tenter le 35kms

 

J-1: sortie tranquille pour déverouiller les guibolles: 8kms en 45 min à allure 1 endurance fondamentale..mais une douleur style tendinite a l intérieur de ma cheville gauche me turlupine...bon ça va passer j ai couru sur la route, les chocs sont plus violents...j essaye de me rassurer!

je prépare pendant l apres midi avec ma fille de 8 mois qui joue avec ma tenue et enfile mon bonnet...future kikoureuse???

 

Jour J: lever 7h..dur dur pour un dernier jour de vacance...surtout que la petite a eu un sommeil agité cette semaine

je déjeune mon gatosport fait maison, une banane et hop sous la douche et je décolle à 7h45

8h45 j arrive à Ecueil, charmant village vigneron, tiens ça ressemble à mon village d origine en côte d or...

je vais retirer le dossard...purée, y a du monde et en plus de ça il pèle!!

je file à toute vitesse dans la voiture me mettre au chaud et me changer...long? court? micropolaire? bref quoi mettre on dirait ma femme le soir!

9h30: le départ est donné, on part sur un rythme cool, on trottine çà marche...mais au bout de 600m on s arrête, oui le départ en fait  est là!

allez c est vraiment parti...rythme cool et 1ere montée. allure lente 8.5km/h mais bon je suis gêné, j accélère un peu et double du monde pour être plus à mon aise...oui les 2 parcours font 6kms en commun jusqu au 1er ravitaillement

ces 6 bornes se passe cool en balcon de vignoble, çà monte, descent...etc

1er ravitaillement: eau ...je ne m arrête pas...scission entre les 2 parcours...et bien y a plus personne!

et là début du kiffe...on rentre en forêt sur un single qu on ne quiterra que 10kms plus loin...je m éclate, c est varié, ça zigzag entre les arbres, ça monte et descent mais en montagne russe, rien de violent...mon rythme est bon j oscille entre 9 et 10kms/h, je remonte du monde en montée...je suis bien!  mais le problème viendra plus tard, je vais payer ces 10 bornes de relance et d amusement

arrive la sortie du bois et on remonte un peu dans les vignes...une montée un peu cassante pour les jambes puison rentre en forêt pour un court instant...seulment là c est moins drôle...le sol est gelé, rempli d ornière...çà fait mal aux chevilles et aux cannes...un calvaire

2ème ravitaillment au 22ème km...et là c est dur dene pas s arrêter...mais après c est dur de repartir!

on se motive et on repart...direct une montée longue mais régulière...habituellement elle serait passée comme une lettre à laposte mais là çà coince...je marche

je me force à recourir mais l envie n y est pas,en plus le sol casse les jambes avec ce sol gelé et plein d ornières...vraiment pas agréable cette partie

il rest 5 kms le moral revient mais vite anéantie par une énième côte qui n aide pas mon moral et mes jambes

la fin de course sera l alternance de longue descente puis montée et çà 2 fois sur 3kms de temps

 

arrivée au village...encouragements des bénévoles...je relance malgré mes adducteurs en feu...je monte à 11kms/h et lève les genoux

4h01 de course...ouf j y suis !!!

 

Bilan: pour ma 1ere course de plus de 21 kms, je suis assez mitigé mais le bonheur surpasse tout

heureux d avoir réussi à boucler ses 36kms, d avoir été bien les 2/3 de la course...mais déçu de cette dernière partie où j ai pris trop peu de plaisir dû à des jambes douloureuses et à un sol qui a fait souffrir mes chevilles fragiles

je vais pouvoir établir mon projet pour l ecotrail de manière plus claire:

1/ partir à une allure faible et s y tenir

2/ marcher vraiment plus souvent dans les montées même sije suis bien, ne pas me laisser griser par mes bonnes sensations car la distance est longue ...je dois apprendre à l apprivoiser

3/ ravitaillement: conserver les gels go2 plutot que les overstims, la boisson était bien dosée et pas ecoeurante...mais surtou prendre du salé, ce qui me manque le plus au bout de 3-4h de course...je me suis jeté sur les tucs à l arrivée

 

merci à l organisation, aux bénévoles...course à refaire!

2 commentaires

Commentaire de RAPH91 posté le 08-03-2010 à 09:09:00

Bravo ! L'important comme tu le dis a été d'arriver et d'avoir pu se surpasser. C'est le but de ce type de course, non ? Cette sortie va à coup sûr te permettre de gérer parfaitement l'Eco Trail dans moins de 2 semaines maintenant = le vrai bonheur sera certainement sous la Tour Eiffel le 20 Mars prochain.

Merci aussi pour ton compte-rendu qui me permet d'avoir des infos sur ce que je vais vivre à L'Eco.

Commentaire de jac posté le 08-03-2010 à 09:42:00

Et oui le trail sa casse il faut etre sage partir dans la bonne allure pour cela il faut rester dans sa bulle , a 2 semaines de l'éco il falloir récuper et rester tranquille tu n'as plus le choix . le principal et d'aller jusqu'au bout .

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran