Récit de la course : Les Foulées San Priotes - 21.1 km 2010, par franck de Brignais

L'auteur : franck de Brignais

La course : Les Foulées San Priotes - 21.1 km

Date : 28/2/2010

Lieu : St Priest (Rhône)

Affichage : 979 vues

Distance : 21.1km

Objectif : Pas d'objectif

4 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Un gros n'importe quoi...

 

Oui un gros n'importe quoi.... voilà mon sentiment en passant la ligne d'arrivée devant le gymnase de St Priest !

 Je viens de faire les 21 km les plus long de ma vie. 2'03... alors que je visais 1'55 ...au pire et ben !! Et qu'est ce que j'ai fait pour être aussi ridicule ??

Petit retour en arrière : La semaine avant j'étais au ski ... ok j'ai pas couru m'enfin 7 heures par jour à skier, ça fait quand même travailler le souffle et les cuisses ?! ... et puis en altitude, je suis pas censé fabriquer plus de globules rouges pour compenser le manque d'oxygène ? Donc être un véritable guerrier du souffle une fois redescendu à nos altitudes ?!

Effectivement grosse gastro au retour, énorme coup de pompe derrière. Mais je pensais que c'était fini (1ère erreur) ... C'est pour ça que je me suis inscrit à ce semi : battre mon précédent temps de référence sur un semi (le seul d'ailleurs !!) celui de Lyon : 1'59.

Arrivée à St Priest vers 8h10. Je récupère en quelques secondes le dossard et le superbe TShirt jaune fluo (dis donc ça pique les yeux ... il pourra toujours servir pour les sorties nocturnes !!...). Je m'installe sur les estrades et me prépare. Je change de Tshirt, quelle veste je prend ? Allez la plus chaude... j'épingle le dossard et vais rendre mon sac.

Je profite d'un petit café offert... je fais le tour des quelques stands, avec cette impression étrange que j'oublie qqchose... bon. J'ai mes baskets au pied, c'est l'essentiel !!

Café = besoin naturel qui s'exprime... un petit quart d'heure d'attente (un WC pour 1100 coureurs, c'est vrai que ça fait léger ...)

 En ressortant je sais ce qui me manque : montre/cardio ... pffff je l'ai laissé dans le sac !! Quel âne !! Ca commence bien !! Allez j'ai le temps, je vais récupérer le sac ("heu pardon... j'ai... heu...oublié un truc ... et .... ah... merci....!!") sourire gêné. Je REenlève veste/ shirt. J'installe le bazar. Je REdonne le sac ("pardon... merci ....") 

Voilà il me reste 5 minutes à tout péter avant le départ ... Je m'échaufferai en courant molo sur les 1er 100 m (2 ème erreur) .

Ils ont annoncé un meneur d'allure sur 1'45 ... mon objectif n'est pas si loin que ça : 1'55 .... Allez j'essaie de le suivre, on verra bien !! (3ème erreur).

Je suis tout derrière quasiment, je vois le ballon... Allez c'est partit, petit ralentissement 20 mètres après le départ, trottoir qui rétrécit... et on s'enfonce dans le centre de St Priest village. On tourne et retourne et ... tiens les premiers au détour d'un virage dans l'autre sens ... et ben ça galope devant !! Et pourquoi il court aussi vite ce meneur, on va être largement en dessous d'1'45 à ce rythme !! Coup d'oeil au GPS : ah bah non, on est bien sur un bon 11km/h de moyenne. Bon ! j'ai pas les jambes au début mais ça m'est déjà arrivé, ça va venir, donc je force et je vais suivre le ballon (4ème erreur).

3 ème km on repasse devant le départ ... les pom pom girls sont à croquer ... mais alors moi je suis bon à jeter ... je suis littéralement explosé au 3ème km ... mais qu'est ce qu'il m'arrive !! Sans rien pouvoir faire je vois le ballon s'éloigner, je n'ose pas regarder la montre. Je serre les dents, j'entame la micro montée. On passe au dessus de l'A46. vent de façe, j'ai froid, je suis vraiment pas bien, j'ai envie de vomir ... ah non !! j'ai assez donné la semaine dernière ! J'arrive à accrocher un T shirt orange, allez j'essaie de suivre. Je ne m'arrête pas au ravito, je vais gagner quelques secondes (5ème erreur). on boucle et on revient sur l'arrivée... oui mais là on ne fait que laisser les 10 km, nous on continue et on repart sur la même montée du 3ème km de tout à l'heure, et re A46 ... (qu'est ce que c'est long !!). Une descente ...ahh c'est cool ... ça repose ... mais ... pourquoi je me fais doubler en descente ?!! ... hé bé !! graaaaandes lignes droites (rien de très sexy toutes ces rues tristounes..) et au 14 ème une montée ... celle qui tue ... elle a bien faillit avoir ma peau celle ci, j'ai faillit arrêter içi. Pourtant j'en ai fait du dénivelé, mes sorties ça n'est que ça d'ailleurs... celle là fait quoi ? la moitié de ma petite sortie hebdomadaire... et là je vais arrêter ?

Nan allez, on va jusqu'au prochain ravito, on verra après. De l'eau, 2 carrés de chocolat. Je ne m'interroge pas plus, je repars. Une (autre) très longue ligne droite qui nous amène sur une des innombrables zone industrielle du secteur. Dernier ravito. Je peux finir, c'est déjà ça. Tiens des magasins... ça change des entreprises fermées, j'en profite pour jauger le temps : Peut être possible de passer en dessous des 2 heures, mais ça va être dur.

Avant dernier coup au moral : certainement pour avoir un vrai 21.1km, un petit détour est en place dans une impasse... pfff la totale !! Et enfin, la cerise sur le gateau, on finit par une montée, enfin l'Everest vu mon état !!

Passage sous l'arche, un bénévole flash le code du dossard. J'arrête le chrono. Ouai .... et ben  !!

Je vais m'étirer, j'accepte volontier un verre de jus d'orange et un sandwich jambon (oragnisation et ravito super..... j'ai rarement vu autant de monde pour la sécurité en course... très bien!... et merci aux bénévoles )

Je ne traine pas, je reprend ma voiture et rentre à la maison : petit repas en famille pour l'anniversaire de mon petit.

Ca me servira de leçon : accumulation d'erreurs = mavaise course... forcément !

 

Allez pas grave, ça va revenir ... le marathon du Mont Saint Michel n'est pas pour tout de suite, encore 2 mois et demi de préparation, et tiens... sans objectif, juste pour le fun, je serai à Ozon pour le semi...mais cette fois ci, pas d'impro, je reste moi, je cours à mon rythme, je prend au moins un verre d'eau à chaque ravito et .... On verra bien...

 

Franck

4 commentaires

Commentaire de langevine posté le 04-03-2010 à 23:21:00

Je te dirai pas toutes les erreurs que j'ai faite avant de passer de 2h12 à 1h42 au semi mais elles sont nombreuses!!
Qui sur ce forum pourrait se vanter de n'avoir jamais fait d'erreurs, je me le demande???
Tout ça pour te dire quelque chose qui n'est certainement pas nouveau : c'est grâce aux erreurs qu'on avance et qu'on s'endurcit et c'est valable pour toi!
Alors fais toi surtout plaisir, penses à toi et c'est comme ça qu'on fait son meilleur chrono!
Bon courage pour le mont st michel!

Commentaire de totoro posté le 05-03-2010 à 10:45:00

C'est déjà une bonne chose que d'avoir terminé : ta détermination est au top ! On avance en faisant des erreurs, il suffit juste de pas les répéter ... facile à dire je sais ...

On devrait se voir au semi d'Ozon !

Commentaire de mimile posté le 05-03-2010 à 10:49:00

Bravo pour ton CR et ton courage.
Ton témoignage, teinté d'humour, est une vrai leçon et fut un plaisir à lire.
Tu ne t'es quand même pas présenté dans les meilleurs dispositions pour espérer battre ton record sur cette distance.
Peut - être aurais tu du t'élancer sur le 10km, pour préparer le semi d'Ozon. Car l'enchainement de 2 semi à 15 jours d'intervalle ... ne pousse pas trop tes entrainements en attendant le 14 mars.
Au plaisir de te croiser, peut - être, à St Symphorien. Je compte bien faire aussi ce semi ( se sera mon second )

Commentaire de franck de Brignais posté le 05-03-2010 à 23:31:00

Merci pour vos messages de soutien ! C'est sympa ! Au plaisir de vous croiser à St Symphorien d'Ozon.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran