Récit de la course : Gruissan Phoebus Trail - 50 km 2010, par laulau

L'auteur : laulau

La course : Gruissan Phoebus Trail - 50 km

Date : 14/2/2010

Lieu : Gruissan (Aude)

Affichage : 1655 vues

Distance : 50km

Objectif : Pas d'objectif

9 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Le Gruissan Phoebus Trail -50km - 14 février

Mon inscription au Gruissan Phoebus Trail a été tardive puisqu'au départ, elle n'était pas prévue. Ma préparation est un peu légère pour 50km de trail même sans gros dénivelé car je voulais faire un peu de cross cet hiver. Du coup, je crois que je n'ai pas bien préparé ni les cross ni ce trail. Mais comme je ne me suis pas fixé d'objectif ni en cross ni sur ce trail,  je n'ai aucune pression si ce n'est celle des crampes qui ne manqueront pas d'arriver ! Je débarque vers 17h à Gruissan pour retirer mon dossard et retrouver quelques kikous et en découvrir d'autres. Au stand des Citadelles, Mic31, Yvan11, Steve11, Benoît11 sont au rendez-vous ainsi que Martinev et Badgone. Arrivent ensuite francis31 et grumlie que je connais déjà. Steve, en spécialiste du Massif de La Clape, explique à Badgone où retrouver les coureurs le plus souvent possible. Les explications sont bonnes puisque je le verrai plusieurs fois nous encourager avec entrain. Je repars à Narbonne à l'hôtel réservé à la dernière minute. La nuit dans la voiture, vu les conditions, n'aurait pas été agréable.

En regardant la jeune française gagner une belle médaille de bronze en biathon aux J.O., je règle le réveil à la montre et au portable. Mais je ne suis pas sûr de mon bidouillage. De toute façon, je me dis que je serai réveillé très tôt....Je me réveille en sursaut. Aucun des 2 appareils n'a sonné. La montre marque 6h45, le portable 7h45 !! Panique à bord, je m'habille à toute vitesse voir l'horloge de la voiture puisque le départ est à 8h15. Ouf, il est 6h45 ! Je déjeune un peu de gatosport mais pas trop non plus car c'est un peu tard. Heureusement, j'ai préparé mes affaires hier soir et tout est prêt. Je  décompresse un peu après ce gros coup de stress. J'arrive pour voir le départ du 23km, il fait un froid glacial, surtout à cause du vent.. Tout le monde est gelé. On se réfugie dans le hall du casino à côté du départ. J'échange quelques mots avec Martinev et fais la connaissance d'Alex38 et Jorick30 (si je me souviens bien !). Quelques minutes d'échauffement, quelques mots échangés sur la ligne de départ avec Patrick Bruni, un « voisin » de Pau, 2 fois vainqueur du G.P.T. et c'est parti. Et ça part  vite, enfin je trouve ! C'est normal vu le niveau des coureurs qu'il y a devant. On arrive au mur du 3èkm, je vois la tête de course l'avaler très rapidement.

ça va toujours vite, je me fais doubler par pas mal de gars. La première féminine, Aurélia Truel me double aussi, je ne la reverrai pas ! Les petits sentiers sous les pins alternent avec des tronçons de pistes.

Les écarts se maintiennent avec les coureurs devant moi, on m'annonce 64ème vers le 15ème km à peu près.

 photo Badgone

Peu à peu, je me retrouve seul, je rattrape des gars qui m'avaient doublé dans les premiers km. Jusqu'au 25ème km, il y a quand même beaucoup de pistes et j'ai l'impression de pas mal tourner-virer. Etant seul, je dois dire que je m'ennuie un peu et me dis que l'ultra, ce n'est vraiment pas pour moi. Je bois et mange régulièrement. J'ai un problème avec ma ceinture porte-bidons, elle n'arrête pas de tourner, ça me gonfle. Je rejoins des gars peu à peu. On court sur le plateau, dans le vent bien sûr. On quitte brusquement la piste pour monter à droite et de là jusque quasiment au ravito du 33ème km, ça devient très technique, piègeux pour les chevilles. Il faut être sans arrêt hyper concentré sur ses appuis.

 2 gars arrivent rapidement derrière moi. Je me « gare » , ils me doublent. Un des deux est  un kikou reconnaissable à son buff. Je me dis que, s'il continue à ce rythme, il finira dans les 30 premiers. On suit un ruisseau à sec , on descend, on monte de quelques mètres dans ce petit ravin étroit. A la sortie, j'ai un coup de moins bien, je prends le temps de m'alimenter en courant quasiment au ralenti et me rends compte que les 2 gels usagés qui étaient dans la poche filet ont disparu. Horreur, ils ont dû tomber sur le chemin, ce qui est plutôt crado ! On passe au pied d'une falaise puis on rejoint...enfin ! le ravitaillement.

Premier ravito au 33èmekm sur un trail de 50km, c'est un peu loin je trouve. Je retrouve Badgone qui m'encourage toujours avec autant de vigueur.

photo Badgone

Finalement, à ce ravito, il n'y a pas grand-chose qui m'intéresse. 2 verres de coca avalés, je repars avec des morceaux de bananes dans la main. malgré mon rythme qui diminue régulièrement, je continue de rattraper des coureurs, ce qui me rassure. Contrairement à ce qu'on m'avait dit, je trouve ces 17 derniers kms plutôt variés et agréables. on domine les étangs et la méditerranée et le paysage est vraiment superbe, on peut même voir tout un groupe de flamands roses.

 photo badgone

Je suis avec un gars, on discute un peu, j'aime bien. On rattrape le kikou(qui ?) qui m'avait doublé comme une fusée, le pauvre est complètement cuit. Peu avant le ravito du 44ème km, on passe sur la plage. Sur la piste après le ravito, un coureur me double mais je continue à en rattraper quelques-uns, ce qui me donne le moral malgré ma fatigue importante.

 photo badgone

Peu à peu, on se rapproche de Gruissan par des pistes et des sentiers rocailleux. Une petite descente dans une pinède et on débouche sur le pont.

photo badgone

C'est encore long et venteux sur la promenade qui contourne le bourg pour rejoindre l'arrivée. Ouf, ça y est, je pénètre dans le palais des congrès, heureux d'en avoir fini...sans crampes, c'est proprement incroyable ! Les discussions d'après-course avec quelques kikous sont bien sympas. Sur la feuille de classement, je vois que je finis 42ème en 4h45, ce qui me surprend agréablement.

Maintenant, mon objectif, c'est le 73km des Citadelles, un autre sacré challenge !

Bonne impression de ce trail malgré ce vent glacial. Peut-être un peu trop de pistes mais vu la difficulté des sentiers, c'est aussi bien comme ça ! De très nombreux bénévoles sur le parcours sympathiques et souriants malgré le froid. Le paysage est superbe mais ce n'est pas facile de l'apprécier tout en courant !!

Le premier ravito est placé un peu loin, à mon avis. Malgré cela, J'ai trouvé l'organisation en général vraiment très bonne.

9 commentaires

Commentaire de Papychan66 posté le 17-02-2010 à 01:08:00

Sans préparation que tu dis!!!! Heureusement, sinon Rancon ne serait arrivé que 2ème.
Bravo, mais la prochaine fois faudra aller moins vite, pour prendre le temps d'admirer le paysage. Je l'ai pris et ça valait vraiment le coup.
RDV aux Citadelles.

Commentaire de Berty09 posté le 17-02-2010 à 01:35:00

On te sens à peine un peu fatigué, pour un 50 bornes c'est fort!
Encore bravo et bonne prépa pour les citadelles.

Commentaire de Francis31 posté le 17-02-2010 à 06:59:00

Content de t'avoir revu, Laurent et surtout belle course que tu nous fait : de très bonne augure pour les Citadelles.

Commentaire de picos de europa posté le 17-02-2010 à 08:26:00

Ce maillot te va à ravir et tu as porté haut les couleurs de la Soule! A la vitesse où tu galopes, il va falloir t'habituer à la solitude sur les ultras quand tu partiras à l'assaut des Citadelles ou des montagnes pyrénéennes! Encore félicitations pour cette belle place.

Commentaire de caroux posté le 17-02-2010 à 10:29:00

Beau résultat pour une course bien gérée et pourtant peu préparée ... ça promet ;-)

Commentaire de millénium posté le 17-02-2010 à 13:30:00

Très heureux de t'avoir rencontré , encouragé (tu avançais trop vite pour que je papote !) et te félicite pour ta perf !
bravo l'ami

Commentaire de david a posté le 17-02-2010 à 18:07:00

alors c'est toi ! je t'ai eu en ligne de mire toute la course, doublé comme une fusée et ... explosé pour finir en serrant les dents 2 minutes apres toi ...
bravo pour ta course et rendez vous aux citadelles !

Commentaire de pcm66 posté le 17-02-2010 à 22:35:00

Bravo Laulau, pas de crampes ce coup-ci? On dirait que tu as trouvé la bonne formule!
Bon courage pour les Citadelles!

Commentaire de Ben64 posté le 22-02-2010 à 22:38:00

En voilà une course bien gérée sans crampes! Comme quoi tu n'étais pas si mal préparé! Bravo en tout cas, c'est une bien belle perf cette 42ème place.
Bon fais gaffe à toi quand même, dès que je retrouverai mon mollet ;-)

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran