Récit de la course : Les Cabanes de l'Or 2010, par patcastelnau

L'auteur : patcastelnau

La course : Les Cabanes de l'Or

Date : 14/2/2010

Lieu : Mauguio (Hérault)

Affichage : 642 vues

Distance : 14.4km

Objectif : Pas d'objectif

1 commentaire

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Beau temps, bon froid !

Course de reprise avec mon coéquipier handi Nicolas. Frisquet, c'est le moins qu'on puisse dire avec 0° à 9h du matin pour le départ des premiers duos dans cette singulière course contre la montre sur les chemins le long des marécages melgoriens. Le club de Mauguio (Cap Melgueil) avait d'ailleurs bien fait les choses et nous fûmes salués par Claude34 qui faisait partie de l'organisation.

C'est à 10h04, en 109e position que nous prîmes le départ, l'un emperruqué et l'autre chapeauté pour être dans la couleur locale de tous les couples déguisés. Les amis castelnauviens (une demi douzaine de duos) étaient aussi présents et nous encouragèrent au fil des croisements qui animent également bien cette course. Nous partîmes rapides, sous le soleil, mais avec le froid et un léger vent plutôt désagréable. Nous ne tardâmes pas à rattraper nos amies de club Brigitte et Martine, parties une minute avant. Le premier ravito du 3 fut le bienvenu, puis nous repartîmes pour 2 km de bitume avant le fameux ravito Vin chaud du 5ème. Là, nous avions déjà baissé de rythme et nos collègues filles de Castelnau nous repassèrent en profitant du ravito. Le chemin devenait alors un peu plus pénible pour Nicolas et je m'ingéniai à lui faire prendre la trajectoire la plus correcte au milieu des flaques et des ornières, le faisant courir le plus souvent sur la bande d'herbe centrale.

Petit à petit, nous étions déjà à la mi-course puis au ravito du 7.5 : nous passions alors dans une zone de croisement où, là aussi, il fallait être vigilants pendant un bon kilomètre. Nicolas commençait un peu à souffrir du manque d'entraînement des derniers mois et le 9ème puis le 10ème km nous parurent longs. Mais curieusement, sur le bitume après le 10 avant le fameux passage sur le petit pont, nos foulées se firent plus rapides et nous arrivions au Vin Blanc Huîtres du 11 en 1h10'. Nous avions prévu 1h35', vu notre état actuel, et j'entrevoyais alors que les 1h30' seraient accessibles. Je n'en dis rien à mon équipier non voyant, mais, un oeil sur la montre, je tâchai de le mener sur du 10 à l'heure (et un peu plus) sur les derniers 3 km. Je fus alors surpris de sa réponse. Alors que 2km avant, je le sentais proche de la rupture, il suivit mon rythme, m'encourageant même dans certains passages. A 1000 m de l'arrivée, je savais déjà que nous serions bons. Dès l'entrée dans le stade, je le fis ralentir afin que nous profitions pleinement de cet instant, bien relayé par le speaker. Nico était heureux d'entendre son nom au micro et levait les bras pour ce dernier tour (presque d'honneur !) avec un peu moins d'1h28' au compteur.

Saluons tout le club de Mauguio pour le ravito final et sa fameuse soupe à l'oignon ! Malheureusement, nous ne pouvions rester pour le repas qui, comme les autres années a dû donner lieu à une belle cérémonie de récompenses dans une ambiance toujours aussi chaleureuse. A l'an que bé ! comme on dit chez nous.

1 commentaire

Commentaire de claude 34 posté le 15-02-2010 à 12:47:00

Même si mon rôle n'était que d'indiquer les parkings, ça fait toujours plaisir de savoir que l'organisation de la course plait tant.
Content de t'avoir vu et mille bravos votre course.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran