Récit de la course : Marathon de la Côte d'Amour 2005, par bahheu tarzan tien

L'auteur : bahheu tarzan tien

La course : Marathon de la Côte d'Amour

Date : 2/10/2005

Lieu : Le Croisic (Loire-Atlantique)

Affichage : 1260 vues

Distance : 42.195km

Matos : addidas rotterdam

Objectif : Battre un record

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

la terre du vent!!!!!!!



marathon expo...
Retrait du dossard, des sourires inconnus, un petit tour dans la pièce dégustation d'huîtres (hummmmmmm)

Hôtel
c'est repartit en bagnole.. pas top mais bon ... pas grave...
un petit dérouillage dans le coin ho lala pf les jambes ont souffert dans la voiture...mais 20 min plus tard plus de problème...ouf!!
une bonne douche une petite siesta........

Pasta parti
"a bah aller la bas sur la table avec le moustachus"... ha bah non y manque une place... on ce met sur la table a coté...puis arrives nos compagnons de table une femme et sont fils on discute .. ho punaise c'est une "élite".. arrive une famille.... Madame cours et monsieur garde les z’enfants .bah banal... on nous sert un kir breton ... puis la suite .... gentils , familial , on se sent bien,........

Avant le départ

échauffement , étirements , queue au toilettes, pipisse, boire , trottiner,... re pipi (dans un buisson ce coups ci, j'suis pas le seul!!! le service espace vert n'auras pas a mettre d'engrais cette année!!!)

La course

départ tien finalement on est serres quand même...
la côte sauvage hoooooooooooooooo c'est joli!!!!!!!!!!!!!!!!!!
tient v'la mes supporters merci mamanpapa!!
boucle dans le Croisic oups le trottoir
re côte re joli (et le parc aussi on se croirait dans une forêt
Batz.. une dame qui nous encourage "vous avez de la chance, y'a pus de vent dans les marais!!"
les marais, si ça c'est pas du vent, y z'on dus souffrir les premiers!!,.......... ah un petit groupe devant, allez j'accélère et me met dedans bien au chaud... en fait non je fini par passez devant et mène le groupe avec un homme en bleu.....un peu plus tard il me fait signe de revenir derrière les autres gars... mais je sais pas pourquoi j'arrive pas à trouver un bonne protection je repasse un peu devant , c'est pas grave je me sent bien!!! on bascule dans l'autre sens haaaaaaaa c'est mieux quand même.......
le Pouliguen : je gère mais les ischios commencent a me reprocher mon attitudes dans les marais mais le reste vas bien.. ravitaillement au port gloups ailllllle une bulle d'air coincée je ne sais ou... ça fait mal au creux de l'estomac...... le pont je souffre;; une voie familière ho maman et papa, la douleur passe, je repens un rythme meilleur arrivé sur le remblais mais quelque centaines de mètre plus loin point de côté je marche ..... l'homme en bleu me touche du doigt "allez c'est bientôt l'arrivé", je serre le point ,je repars ..... le mec je l'entend jurer y souffre aussi .. mais il tient ... j'essais de me calquer sur son rythme comme dans les marais...j'y arrive une peu puis y me largue...... je marche un peu avant le ravitaillement... je repars , aille j'airais pas du m'arrêter.......je tient , je me dit que tout est dans la te^te, ça marche les jambes devienne plus légère, un coup d'œil sur le chrono, merde je battrais pas mon record..... je teint je rattraper Mr bleu il marche je lui frôle l'épaule "allez bientôt fini" je sais pas trop s'il repars....; trop pour moi j'ase pas regarder derrière........39ième Km je me retourne, merde j'aurais du l'attendre, je me sens redevable de son coups de main .... allez plus que 500m (maman qui veut bien faire...; et oui 300m de l'arche de l'arrivée mais en fait un petit tour devant le port de plaisance... soit encore quasi 2km) le dernier rond point , le vent!!!!!! arrrrrrrgh allez lâche pas c'est presque fini..je persévère...; une rafale je m'arrête presque.........soufre en silence ..... ça hier encor 10 pas...... "bip" arrivée (3h38 me crie mon papa.........pfff j'ai pas "recorder" )j'ôte mes chaussure trop mal au pied je me redresse titube...;fini!!!!!!!!!! dépuçage, je file mes pompes à papa, une bouteille de Breith Cola, ouhla les bulles c'est bizarre,,la tente de ravito d'arrivé je me gave de chocolat noir pile ce que j'avais envis mmmmmmmmmmmmmm ...... quelques pas vers la sortie, ho des huître et du muscadet, la cerise sur le gâteau, douleur et fatigue oublié je sort avec mon verre de muscadet partage avec mes parents la joie d'en avoir fini..............
ah et aussi.....; super le coupe vent!!!!! (rien a voir avec le t shirt de paris!!!!)

MERCI AUX ORGANISATEUR POUR LEUR GENTILLESSE ET LEURS SOURIRS
MERCI AU BONHOMME EN BLEU
MERCI AU BOHNOME JAUNE AUSSI , QUI M4A SERVI DE LAPIN A SONT INSUS QUAND çA COMMANCAIT A ETRE DURE
MERCI A TOU LES AUTRES ET AU SPECTATEURS
MERCI A MAMAN ET PAPA

Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran