Récit de la course : Trail du Tour de Canton - 42.2 km 2009, par runner14

L'auteur : runner14

La course : Trail du Tour de Canton - 42.2 km

Date : 5/12/2009

Lieu : Beuzeville La Grenier (Seine-Maritime)

Affichage : 1212 vues

Distance : 42.2km

Objectif : Pas d'objectif

4 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

TRAIL DU TOUR DU CANTON 42.2KM 2009 DENIS &RUNNER14

C'était la deuxième édition ,pas possible pour moi de la laisser filer sous mon nez ce TTC version 2009 remaniée.
Encore que je savais que depuis peu que mon AMI DENIS non-voyant allez pouvoir se joindre à moi sur celui-ci.
J'avais déjà décidé que ce serait avec lui ou rien sur cette édition ,l'ayant couru ensemble en 2008 ont remettaient
le couvert pour notre plus grand plaisir .

Reste le fait de la forme physique,celle-ci n'était pas encore jugée sur le fond  étant donné l'implication première
faire finir DENIS sur celle-ci .

Complice de toujours en parfaite harmonie l'enjeu était encore bien réjouissant parcourir en bihomme était déjà
salvateur de bons nombres d'épreuves en attente .

Nous nous rendîmes donc sur le site de l'épreuve TTC avec beaucoup de retard qui d'ailleurs s'avèra pile poil .
Juste cinq minutes seulement pour faire connaissance de l'organisateur et de quelques UFOS avant de s'élancer  
sur ce tracé de marathon -trail .

Un parcours qui allait être bien singulier avec quelques modifications bien atrayantes.
Nous laissions donc le groupe partir pour rester tous deux en retrait de cette belle démarche humaniste
celle de donner de ses efforts physiques pour une noble cause .

Un train donc relativement réduit pour pouvoir bien anticiper certaines difficultés.
Le manquement à cette règle stricte aurait d'aileurs des conséquences sur le bon déroulement de cette épreuve reine.

Celle-ci tomber à pic en fin d'année pour se ressourcer sur le plan physique ,pas de stress ni même de perf à l'horizon
juste le plaisir de participer avec nos convictions et nos idées  respectives.

Nous avons l'immense priviliège d'avoir comme escorte un 4X4 suiveur comme voiture balai ,une assistance oh combien précieuse
pour DENIS s'il s'avéré un incident de dernière minute ,même en étant acquéri à une certaine connaissance en guidage ,
la moindre erreur sur trail peut se réduire à un grave préjudice physique .

Nous arrivâmes donc au premier ravito ,pour l'instant tout vas bien ,sauf pour moi car la pluie a été de la partie sur le début du trajet
et sur cet arrêt ,je suis pris de colliques et d'une sciatique invalidante ,çà va mal!De plus j'ai le dos en "compote"chose
qui ne m'étais pas arrivé depuis des "lustres".

Le moral est atteint mais pas le mental car je sais que même avec la douleur qui est prenante nous finirons ce TTC.
Après une "vidange gastrique" plus que sévère je rejoints DENIS au stand en lui servant quelques friandises et boissons
savamments disposées.

Trempés déjà jusqu'au os et oui la pluie Normande est bien là nous repartons doucement sur le circuit.
Sur ce nouveau départ bien sur la question est posé à savoir si "le dos" tiendra car j'ai le nerf sciatique  en "feu".

La technique est donc simple à appliquer nous prendrons donc le parcours sur des étapes divisées en cinq kilomètres pour
mieux gérer et l'effort et nos ravitaillements .

Sur le parcours terreux pas de problème majeur puis vain la portion forestière où une belle côte nous attends .
Pas de prise de risque inutile sur celle-ci nous marcherons .
Les ornières sont nombreuses et glissantes ,Denis s'appuies fortement sur mon bras quand survient ces glissades à répétitions
car le terrain est gras avec ces précipitations survenues pendant la nuit et au début d'épreuve .

Puis reviens un terrain plus compact qui nous permets de reprendre une certaine vitesse de croisière pour rejoindre ce fameux
ravito du mi-parcours.

Arrêt obligatoire pour Denis qui demande un break tout a fait légitime ave restauration du parfait traileur!
Pose donc de cinq minutes qui nous permets de discuter avec les porteurs de la joelette en faisant connaissance.

En repartant donc sur ce deuxième périple DENIS se plaint de douleurs aux jambes et il a du mal a reprendre le rythme prévu.
Je prends donc l'initiative de lui proposer de marcher pendant cinq minutes avant de reprendre la course et au même moment que
nous recourrons revoilà cette fameuse "sciatique" qui refait des siennes ,une douleur fulgurante traverse ma cuisse droite ,je serre les dents
çà fait vraiment mal !
Marche forcée pendant quelques minutes ,Denis lui manque un peu de souffle et à du mal à allongé sa foulée .Nous décidonc donc d'arrêter
pour un ravito forcer de cinq minutes le temps de se reprendre mutuellement.

Denis est au plus mal il n'a plus de jus avec un bon casse-croûte et quelques paroles réconfortantes ,je l'aide à se relever
de ce repos minuté.

Je prends sur moi ma douleur en m'abstenant de lui en parler sur ces derniers kilomètres où là il lui faut toute sa détermination
et son énergie ,un parcours du combattant pour lui ,rien est facile ,chaque kilomètre est une épreuve ,ce TTC est bien plus dur pour lui
que le précédent 2008 .

Après maintes tracés nous arrivâmes sur le dernier ravito ,pose symbolique pour DENIS,je lui affirme qu'il a fait le plus dur
et que les derniers kilomètres ne sont rien !
Cinq minutes d'arrêt donc puis nous reprenons un rythme cool,un coureur en entrainement nous suis jusqu'à l'entrée de BOLBEC
c'est cool!

Enfin, je distingues le clocher de BEUZEVILLE LA GRENIER au loin ,j'encourages DENIS pour ces deux derniers kilomètres où là
la Joelette et ses porteurs se joignent à nous jusqu'à l'arrivée.

Une bien belle finalité en somme sur une épreuve sous le signe du courage .
Nous passons sous l'arche d'arrivée en dernier DU 42KM comme symbole dU partage entier.
Puis quelques photos souvenirs aves quelques UFOS et organisateurs.


http://picasaweb.google.fr/pscrunner...DENISRUNNER14#

4 commentaires

Commentaire de Mustang posté le 19-12-2009 à 19:04:00

Bravo à vous deux!! finir avec une condition physique pas top, pas évident!!

vraiment super d'avoir surmonté tout cela à deux et d'être allés jusqu'au bout!

Commentaire de fanfan59 posté le 20-12-2009 à 09:22:00

BRAVO PASCAL ! BRAVO DENIS ! Quel magnifique duo ! Une preuve encore que l'AMITIE passe au-dessus de tout. Vous avez su surmonter vos douleurs respectives, waouh ... Ca m'en donne les frissons. Gros bisous à tous deux ainsi qu'à ta supportrice préférée Christine.

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 20-12-2009 à 22:45:00

Hou ! Quel courage ! Bravo à vous deux !
Toujours aussi vaillant Pascal !

Commentaire de l'ourson posté le 21-12-2009 à 22:17:00

très émouvant ce CR...

L'Ourson_ému

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran