Récit de la course : Les Foulées de l'Ile Barlet - 14 km 2009, par totoro

L'auteur : totoro

La course : Les Foulées de l'Ile Barlet - 14 km

Date : 13/12/2009

Lieu : saint romain en gal (Rhône)

Affichage : 970 vues

Distance : 14km

Matos : Mizuno Wave Fortis 2

Objectif : Se défoncer

4 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Sympa et glissante ...

Bon, après le grand parcours des Jogg'Îles au parc de Miribel, je m'étais dis que cela serait ma dernière course de l'année! Sauf que j'étais revenu avec un bulletin d'inscription pour ces Foulées de l'Île Barlet que je ne connaissais pas.

De tout façon, là, j'étais parti pour au moins 10 jours de repos complet : dédiou que cela a été long ! Décidemment, j'ai vraiment pris le virus de la course à pied et heureusement qu'il n'y a pas de vaccin ;-) Pendant ce temps-là, je me dis qu'une dernière petite course serait bien sympa, je n'aurai pas beaucoup de temps de préparation mais pas grave, c'est juste un surplus de plaisir dans cette année :-)

Bon, certains auraient pu dire, et me l'on dit d'ailleurs ..., et la SaintéLyon ? euh, pas vraiment l'expérience et encore moins les jambes pour ce genre de truc !!! Allez hop, au passage, bravo à tous ceux qui ont entrepris et fini cette course ! On se dit rendez-vous dans deux ans ?

Pluie et fraicheur sont au rendez-vous pour le début de décembre, ça n'entame pas ma motivation et je me dis qu'il n'y aura pas d'incidence sur ces foulées ... sauf que je ne connaissais pas le parcours !

A J-1, je me fais un petite sortie très tranquille et la vache, il caille sérieusement et le vent du Nord est bien présent dans le parc de Gerland ! Je regarde les prévisions pour le lendemain et temps identique a priori :-(

Mais vlatipa qu'en rentrant à la maison, ma commande ventes privées est arrivée avec des maillots Mizuno Breath Thermo chaudement, c'est le cas de le dire ;-), recommander par notre ami Mustang ! Y'aura de quoi tester ce textile demain !

Jour J et arrivé sur place vers 8h30 et ça se confirme : il CAILLE mais le vent a bien diminué mais reste au Nord. Je me précipite pour récupérer mon dossard et quel bonheur d'arriver dans une salle chauffée. Bon apparemment, y'avait pas moyen de faire la course en indoor ... Je pars m'habiller et m'échauffer, enfin plutôt éviter de congeler, doucement et c'est avec plaisir que je vois qu'il y a quand même pas mal de monde. Il y a deux parcours : un 8kms et un 14kms. Le 14kms est en fait deux boucles et je suis sur le 14kms.

Départ commun à 9h30 : pan ! c'est parti, je m'élance sans trop savoir où j'en suis mais je me sens bien. 500m après la ligne, on passe d'une large route bitumée à un single track : je suis capable de freiner, ouf ! Passage au premier kilo en 4'23, je suis bien parti et le cardio est ok. Mais là, on se prend ce léger vent du Nord qui rafraichit un peu les ardeurs ... ensuite, on quitte la route pour un chemin en sous-bois avec de nombreux passages de ruisseaux, certains enjambent mais vue ma taille, c'est du saut en longeur que je dois faire !

Premier ravito au 4ème , je ne sais pas pourquoi mais je ne prends rien, petit retour sur la route et on attaque l'Île Barlet proprement dite ... et là, on se concentrant bien, on peut entendre les commentaires de Nelson Monfort décrivant les nombreuses virevoltes des coureurs et coureuses ! Bref, de la gadoue bien glissante pour ce premier passage. Je me prends même à en rigoler, surprenant un peu les collègues autour ... je patine à fond et comprends que je suis un peu trop porter vers l'avant quand je cours !

A la sortie de l'île, c'est un autre sport qui nous attends : éviter les cannes à pêche ! Puis retour sur le bitume, je ne m'ennuie pas une seconde. Là, c'est une très longue ligne droite, je rattrape un jeune cadet sur le 8kms et lui dit de me suivre. Je le lâcherai à l'entrée du site archéologique de Saint Romain en Gal. Et oui, on traverse un site archéologique ! C'est quand même pas rien!

Pour les concurrents du 8kms, il reste quelques centaines de mètres et finissent par bifurquer dans le stade d'arrivée alors que je commence la deuxième boucle. Au ravito, je bois un petit coup sans m'arrêter et donc j'en fous partout et peu dans la bouche ...

Le parcours est le même (sans le site archéologique à la fin : autant le préserver ...) sauf que je me sens encore mieux, depuis un petit moment, je ne fais que doubler et cela continue. Sur la partie route, je rattrape un petit groupe de coureurs mais arrivé sur les chemins, ils bloquent un peu le passage ... c'est vrai qu'il n'y a pas beaucoup de place alors je passe par les bas-côtés. Retour dans l'île Barlet, j'ai l'impression que je glisse moins, le passage des coureurs aura peut-être un peu tasser tout ça. Je double encore, je me sens super bien. Ensuite les derniers 2kms sont sur route et j'embraye, ne regarde plus le cardio et fini en trombe avec un dernier kilo en 3'45, une belle prouesse pour moi :-) avec en plus un dernier sprint avec coiffage (j'en suis pas encore au poutrage ...) sur la ligne du précédent concurrent.

Résultat de la course, je finis 70ème sur 300 en 1:00:36 selon l'organisation mais 1:01:33 pour moi, bizarre cette minute de décalage ... je suis très content de moi :-)

Mais je tergiverse pas trop dans ce froid et vais vite me mettre au chaud dans la salle où un joli buffet et un groupe jazzy nous attendent :-)

Bref, une jolie course bien variée organisée de manière impeccable par le club de triathlon.

Sur ce, merci de votre lecture et bonnes fêtes de fin d'années à tous !

4 commentaires

Commentaire de Berty09 posté le 15-12-2009 à 22:45:00

Encore un qui attrape le virus de la cap. Vaut mieux ça qu'la grippe. J'ai été contaminé y'a deux ans avec une forte tendance trail et depuis j'enchaine avec toujours autant de plaisir...enfin on dit ça après les courses.Bonne continuation.

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 16-12-2009 à 22:38:00

Quatorze à l'heure, ça commence à être du sérieux...

Fais gaffe quand même aux conseils du Mustang... on ne sait jamais.:)

Commentaire de tophenbave posté le 19-12-2009 à 00:09:00

et bien tu as fini ta saison par une jolie perf et il semble que tu te sois fais plaisir par la meme occasion.bravo et a bientot sur la saintelyon!bonnes fetes.

Commentaire de fpoyet posté le 21-12-2009 à 09:54:00

Pour moi, c'est la troisième année que je participe aux foulées de l'île Barlet... Un 8 pour commencer, et comme le virus est contagieux et résistant... 2 14 km. J'ai vu sur "moncarnet" que tu participais, j'espère que l'année prochaine, on pourra se boire un bon ptit vin chaud, à l'arrivée bien sûr !
Et il est vrai que l'année dernière, c'était plus boueux que ça, je n'ai jamais pu ravoir mes chaussures !!!

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran