Récit de la course : L'O'Rigole - 75 km 2009, par Bleau78

L'auteur : Bleau78

La course : L'O'Rigole - 75 km

Date : 5/12/2009

Lieu : Le Perray En Yvelines (Yvelines)

Affichage : 1256 vues

Distance : 75km

Objectif : Pas d'objectif

5 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Pourqoui L'Origole

Après la CCC fin aout je ne savais quoi tenté en Trail, différentes réflexions, lectures de récit, je me décide de m'inscrire à L'origole en sachant qu'il est possible que je travaille comme tous les ans ce week-end là.

Donc planification de l'entrainement au cas ou, septembre reprise plutot cool, ouais sauf que 2 oufs (Jay et Land) m'entraine dans une reco pour 21 km, 15 jours après la CCC, ils sont fous ma parole.

Ensuite sera dans la mesure du possible, lundi fractionné court, mardi footing,mercredi fractionné long, jeudi retour en avion, vendredi repos, samedi seuil, dimanche footing, c'est bon ça.

Vu que je ne pourrais pas faire de sortie longue vaut mieux que je remplace par de la vitesse, en plus difficile de trouver des cotes sur mes lieux d'entrainement, et pis on verra bin, y a pire que toi mon gars alors entraine toi comme tu peux.

Début novembre on décide de ne pas particper à ce salon cette année je vais pouvoir faire l'Origole.

Bon voila samedi 5 décembre déjà là, la prépa bof, c'est beau les plans mais difficile à suivre, ma seule sortie longue aura été le Off2Ouf reco Origole,merci Land, bon entre nous cette reco était vraiment fastoche par rapport à l'originale. Sieste d'une heure l'après midi, repas à 18h pâtes sauce tomate Italienne+parmesan, déssert banane. Départ de la maison 20h30, arrivée au gymnase vers 21h, contrôle du sac retrait du dossard en cadeau un joli bonnet, je retrouve le groupe de Kikous, un calme religieux concentration extrême tout le monde à l'air dans sa bulle. Vu le temps je décide de partir plutôt moins couvert seulement 2 petites épaisseurs et dans le sac le vêtement de pluie. Dans mon camel 1,5 l de Hydrixir + Malto, quelques gels. 21h30 Breifing, bon rien anormal le speaker nous dit la météo annonce des orages la boucle 2 se fait dans l'autre sens par le plus dur enfin que des choses qui rassure, euh c'est ou la sortie...Bon aller direction la ligne de départ, mon pote Denis est venu m'encouragé merci à lui.

C'est parti...vous avez déjà lu dans tous les récits super bien écrit que sur la boucle 1 il y a...plats...montéeS...descenteS....boueS....echelle Jay...plaine avec vent de face....je ne vais rien ajouter de plus,si mes piles de la frontale fatigue déjà, je suis à mon rythme peut etre partie un peu vite...Arrivée au gymnase, 03:42:58.44 de course , il y a le barman Bagnard, la Fée Marioune qui me prête plus que gentiment sa frontale car j'ai préféré ne pas prendre de risque, ambiance sympa, encouragementS que du bonheur, je fais le plein du camel et reparts sur la Boucle 2 en marchant et mangeant un sandwich préparer avec du saucisson Italien acheté le matin au marché de Noel, hum un régal. Fini le gueuleton je re-cours à peine 500m et je croise un coureur qui abandonne, un autre qui vomie, oula "on nous dit pas tout" elle fait si peur que ça cette boucle,on vera bien. Comme pour la 1 ere...c'est plat...montéeS....descenteS....boues (petit s, il y en a moins quand même)...glissadeS....elle n'en finie pas, que c'est long, j'ai soif, je bois beaucoup fini mes 1,5 l à 2 km de la fin, j'ai quand même pas mal marché je sent que je manque de cotes à l'entrainement,voilà le gymnase temps en course 08:08:33.35, accueil toujours aussi chaleureux on annonce l'arrivée du premier, alors qu'il me reste la dernière boucle, un extra-terrestre pour avoir un peu discuté avec lui il est cool, ravitaillement toujours les mêmes personnes plus les participants du 28 km qui sont restés ça c'est sympa, je me change le haut, mange chocolat, banane et surtout je bois eau et coca. Insigma est là allongé, je vois qu'il est au bout du rouleau et ne repartira pas. Camel back rempli et c'est reparti sous les applaudissements, ça fait chaud au coeur, cette boucle à priori est plate donc ça devrait aller mais le terrain est accidenté et plutôt propice aux entorses j'alterne marche et course mais les jambes vont bien, des passages de rigoles, ruisseaux des relances c'est quand même éprouvant, il y même des gens sous un abri , si il pensait être tranquille c'est loupé, ils ont dû nous prendre pour des fêlés et ils auraient complétement raison. Le jour arrive la rubalise plus difficile à voir, quelques mètres en plus à divers endroits, même dans le Perray. Le gymnase est en vue, je vois Marioune, Aleksou, Ampoule31, Tomtrailrunner partir ils sont tout beau tout propre, je rends la frontale à Marioune, un coureur en profite et me prend une place, c'est pas bien grave je suis super content de ma course, temps 11:31:09.61 place 49.


Pour conclure, une super course , des bénévoles super sympa même au plein milieu des bois en pleine nuit,respect, ambiance du tonnerre, merci à tous pour votre soutien.

A la prochaine, pour moi peut être le TVC, comme d'hab je m'inscris, si je la fais tant mieux.


Marco




5 commentaires

Commentaire de Jay posté le 10-12-2009 à 10:44:00

Prems..!!!!!!!

Bon récit .. tout dans les cuissots.. ;-D

Je me souviens encore de la reco début septembre où je trainais encore la pate derrière vous 2.. (sans oublier la Landinade à 15m du point de départ ) , tu rentrais de la CCC avec une belle forme tout de même...

bravo pour ta course, tu sembles l'avoir bien gérée ainsi que les ravitos. Chapeau bas !

A la prochaine pour partager ..de loin.. de belles foulées sportives :-D

Jay

Commentaire de gdraid posté le 10-12-2009 à 11:33:00

Merci Marco, pour ton récit qui décrit bien les difficultés majeures d'une telle aventure nocturne.

Bravo pour ton chrono très honorable, au regard de tant d'abandonS !
JC

Commentaire de Insigma posté le 10-12-2009 à 12:25:00

Oui très très honorable. De toutes façons, terminer cet Origole fait partie de l'exploit.

"Fini le gueuleton je re-cours à peine 500m et je croise un coureur qui abandonne, un autre qui vomie, oula "on nous dit pas tout""

Ca m'a bien fait rire...
Cette seconde boucle aura causé du dégât !

Au plaisir de recourir avec toi ;)
Et encore bravo Marco !

Commentaire de caro.s91 posté le 10-12-2009 à 12:55:00

Bonjour Marco,

Bonne gestion de ta course puisque tu ne sembles même pas avoir souffert !!! :-) Bravo pour avoir fini dans un temps plus qu'honorable!

Caro

Commentaire de Land Kikour posté le 10-12-2009 à 18:56:00

Super ton récit Marco, je m'y retrouve complètement surtout les scouts sous leur tentes, je me suis fais la même reflexion.
Et oui la reco, c'était juste un apèro. fallait pas trop en manger de l'Origole.
Bravo pour ta gestion de course.
A bientôt pour d'autres défis d'altitudes .....
Olivier

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran