Récit de la course : L'O'Rigole - 28 km 2009, par Jay

L'auteur : Jay

La course : L'O'Rigole - 28 km

Date : 5/12/2009

Lieu : Le Perray En Yvelines (Yvelines)

Affichage : 1637 vues

Distance : 28km

Objectif : Pas d'objectif

26 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

L'Origole ... à deux doigts ...

 

 L'Origole .. à deux doigts ...

L’origole,  on m’en avait parlé ... cet été,  j'étais à deux doigts de tenter le 75km mais quand on m’a dit « tu verras l’Icetrail  c’est de la gnognote à coté de l'Origole », je ne me voyais pas tenter l’aventure tellement l’édition 2009 de l’icetrail avait été dure pour le dos. Et bien maintenant on y est..  Histoire d’éviter la fringale je décide de manger les pates vers 18h30 ... 3h avant le départ cela devrait suffir pour bien digérer..J’suis nulle dans la gestion de l’alimentation ,j’ai l’impression qu’à chaque course je me plante.  

Je passe prendre Patfinisher chez lui pour faire route commune, on arrive sans soucis au Perray où l’on retrouve les premiers kikous arrivés sur place…

Nous avons 2H devant nous , histoire de bien se préparer. On profite de la faible affluence pour aller passer au control du sac puis la recup du dossard.

Bikette squatte un bon gros matelat de gymnase, Ipod sur les oreilles dans son duvet…  

Le troupeau des kikous grossit de minutes en minutes…  Sympa de croiser de nouvelles tetes. Certains sont sur le 75km et d’autres comme moi sur le 28km mais une belle communauté sans disctinction. Dreki arrive un peu court niveau matos.

On attend le briefing , les kikous se donnent les derniers conseils .

 

On sort du gymnase pour se rendre sur la ligne de départ en plein centre ville.

 

On se lance sur un rythme raisonnable en restant calé sur 10km/h . On sera sur 2km sur le bitume avant d’attaquer la foret… Un peu de monde quand meme , on reste en file indienne mais ça reste encombré dans certains passages… Bikette est sur sont premier Trail nocturne et nous avons décidé de faire course commune dans la mesure du possible.. On se relaye  suivant les relances .. On reste sur du plat pendant kms.. La température est nickelle, voir un peu chaud avec 2 épaisseurs mais le vent souffle bien et certains passages sont bien venteux..

Le terrain est gras mais sans plus .. .je sais pour avoir fait la reco le 15/11 dernier que certains passages bien humides nous attendent devant ..  va falloir s’accrocher les shoes …

Les kilo défilent , l’allure est constante ..Jusqu’au 7eme où le festival de bosses arrive. On commence à enchainer les montées et les descentes.. on ne fait que ça pendant au mois 3 bornes.. p’tain ça casse bien c mur… la fréquence à laquelle on enchaine les cotes empêche toute recup et on ne peut pas relancer..avec le risque de se vautrer dans les descentes qui sont tout aussi raide.. On garde un rythme … les km n’avance pas trop alors que le D+ oui .. Courir à 2 aide dans ces cas là, on se soutient.  Insigma nous dépasse ,il semble bien.

Le parcours est super , pas mal de single track à flanc de colline.  terrain plutôt sablonneux qui permet d’éviter trop de boue par endroit car vu certaines verticales, on pourrait finir sur les fesses..  Je garde le rythme d’alimentation d’un bout de barre tous les 15 à 20 minutes.. cela avait bien marché à la R4C, alors je retente le coup ici .

Passage par un « marais » … je ne sais pas trop , on doit dans les 10km…   Je vois un trailer à 4 pattes dans la boue , creusant à 2 mains pour retrouver sa chaussure…  il la retrouve , heureusement pour lui sinon ça serait course finie.

Bikette y laisse sa seconde chaussure…

On arrive sur les Mesnuls, je reconnais la fin du parcours des Flambeaux.. un peu de bitume qui fait du bien , enfin des bons appuis… On apprécie de courir, on passe devant le château.. coucou au photographe mais il ne déclenche pas… tant pis ..  pas de jolie photo.

15eme kilo et on attaque une seconde série de bosses .. le festival n’est pas fini… j’en bave mais merci aux traceurs pour ce superbe parcours.. Le trail rend maso .. j’en suis à aimer ça tellement c’est beau ..Enfin dur , car dans la nuit on voit pas grand-chose…  On attaque un raidillon , celui des flambeaux de 2008 qui se finissait par une corde. mais cette seconde série réveille mes douleurs à l’estomac.. des nausées arrivent.. j’ai plus envie de manger quoi que soit .. ça s’annonce pas bien pour la suite  de la course.. Merde il en reste au moins 10km devant.

On passe le 18km , on franchit un étang .. et on réattaque une nouvelle montée…  Land et Xbo nous dépassent.. il semble plutôt bien ..  « venez avec nous on y va cool !! »  ouais je voudrais bien mais je peux point mon p’tit landinou .. mais tous mes encouragements pour la suite de ta course..

La barre dans l’estomac se fait de plus en plu se sentir.. j’arrive pas à maintenir un rythme continu.. je me demande qd je vais devoir faire un arret «  technique »   Bikette m’invite à tenter le 2 doigts dans la gorge , histoire de faire passer la mauvaise sensation … Bon j’espere ne pas devoir en passer par là qd meme … Et puis au détour d’un chemin. Vers le 20eme .. Hop , je file derrière un arbre et tente la manip , deux doigts au fond de la gorge et sans trop me forcer.. je libere   Et bikette ki hurle « Jay t’es où ? »  Je gerbe !  bikette .. mais elle n’entend rien.. et elle continue « Jay … Jay »… et entre 2 ..  j’essaye de l’informer… 1 coureur lui passera la nouvelle… elle revient vers moi .. Elle me retrouve derrière mon arbre.. Clolo arrive aussi et prends des nouvelles. 

Là .. c’est un peu Xfiles.. t’es mal .. plié en 2 à invoquer saint « Raoul » le cri qui dessaoule.. et tu te prends les frontales dans la tronche..  tu sais plus où t’es, mais tout ce que tu sais c’est qu’il faut repartir sinon tu resteras là.

.. et je repars un peu plus léger.. mais bon l’estomac en a pris un sérieux coup..même pas en rêve, je vais pouvoir m’alimenter jusqu’à la fin .. l’eau est déjà là limite du supportable..

Reste 6-8 bornes, j’en rage quand je tape ce CR en regardant le profil récupéré de mon foretrex.

 

j'en rage car passer les 20km les difficultés sont passées et c’est finalement sur du plat que je vais en baver… alors que cela aurait pu etre un retour en lachant la foulée et aller au bout de bonne façon.  On passe par la forêt et pas mal de talus à franchir.. ils sont plutôt vides d’eau .. cool, je ne voyais pas tenter les sauts d’obstacles cette nuit autant éviter les émotions fortes vu mon etat.

Bikette relance et me tire …  je me prends une belle branche dans la tronche.. la frontale vole, les cloches sonnent.. ah putain , elle était signalée en plus .. la fatigue, … la lucidité n’est plus là … que ça va être dur ce final . Le froid se fait plus mordant, il est là depuis quelques bornes, le relief est moins encaissé et la fatigue.. le coprs comment à avoir du mal à réguler tout seul,.je décide de mettre le coupe vent, si je marche et je sais que je marcherai vers la fin autant être un peu à l’abris..

Vers le 24eme kilo, une échelle .. je la prends en photo , je me demande bien pourquoi .. si , en fait ça fait une pause.. allons doucement, faudrait pas se vautrer qd meme .

On ressort des bois vers le 26eme et là une belle plaine, les lumières du Perray sont en vue.. mais le vent de face m’explose… Bikette me demande de coller , elle relance,je colle.. mais l’estomac ne cesse de vouloir déborder.. je peux pas .. je veux pas .. peut être tout simplement.. je dis à Bikette de finir seule .. si elle à les jambes autant qu’elle y aille .. merci à elle déjà de m’avoir tirer jusque là ..  j’ai même envie d’être seul pour la finir cette course.  Un peu d’introspection s’impose.. et je me demande ce qui a bien pu merdé … j’étais à 2 doigts  de faire une course sympa… mais bon l’unique séance d’entrainement par semaine est peut être déjà une bonne raison.. le corps a un peu perdu d’entrainement de courir plus de 3h.

Ces kilos venteux sont interminables.. on retrouve la ville un peu avant le 28eme.. j’ai pas envie de courir .. je me dis même que je ne franchirai pas la ligne en courant.. faut pas déconner. On passe un tunnel .. la lumière est au bout… sympathique image que ce tunnel pour en finir..

Je retrouve la mairie… et le gymnase est en vue.. la porte .. l’arrivée, la fin …  4h38 …  bien loin des moins de 4h espérées.. 

Les sensations sont bizarres, j’erre quelques minutes dans le gymnase.. faut décompresser un peu avant de parler à qui que soit… j’ai froid , j’ai faim , je veux me doucher mais  mon corps me donne plein de signaux contraires.. incapable d’avaler quoi que ce soit, et l’idée de me trouver sous une douche froide me refroidit pour le coup.. je récupère mon sac dans la voiture…  et je reviens pour me changer .. histoire de mettre au chaud.. y a de la boue partout..  et j’échange un peu avec ceux présents, Marioune, Majenka , leBagnard qui s’occupent des arrivants … Patfinisher et Dreki sont là aussi ..  ils ont été aussi malades… dur cette course quand même.

Je me change.. ça fait du bien .. l'état des shoes en dit long sur le parcours accompli.

 Les minutes passent et petit à petit l’estomac se réveille et je vais tenter de m’alimenter un peu .. La souplette se fera attendre . .. Allez je me pose avec quelques kikous .. la musique pour mettre un peu d’ambiance, la déconvenue de ma course s’évade assez vite car mes pensées vont vers  ceux qui sont dans leur seconde boucle. On annonce plus d’une centaine d’abandon sur la première boucle.. et 15min de rajout de barrière horaire..C’est dire que ces 30km étaient déjà pas mal , alors .. 55km … et les 75km…  même pas en rêve pour moi en ce moment… mais eux sont dedans . Je resterai avec grand plaisir jusqu’à 6h30 du matin pour attendre le passage des coureurs entre le 2eme et 3eme boucle.. .On squatte sur un gros matelat avec quelques bières.. enfin pas pour moi malgès la "chimay bleue" que m'a gentillement apporté Bikette...  Ma caisse d'heineken restera dans le coffre pour la prochaine occasion entre kikous.

 

Je pourrai pas leur être d’une grande utilité.. les cartes seront dans leurs mains.. euh dans leurs pieds..  Difficile d’être dans leur tête à ce moment là ..  Mais je me dis que déjà être là , quelques encouragements seront peut être d’un réconfort  pour y retourner.. Aleksou arrive.. il semble pas trop mal.. toujours concentré..  il ne se précipite pas.. un signe, un encouragement.. je décide de ne pas trop l’emmerder.. mais je m’instruis, car j’espère un jour pouvoir tenter cette aventure moi aussi et ça m’intéresse de savoir comment gérer ces ravitos d’ultra . Marioune  lui prodigues ses conseils.. les bons surement car il repartira … et finira 17eme en 10h10 .. un grand bravo champion…  Tomtrailrunner arrivera lui aussi et repartira, bravo .. Les coureurs arrivent très espacés… et nombreux sont ceux qui ne repartiront pas pour la 3eme. Respect dans tous les cas , car la 2eme boucle semble phénoménale .. alors rempiler pour une 20aine de bornes même « plates » faut « en vouloir » et surtout « en pouvoir ».

Pas de news de Insigma et de Land  on attend .. Insigma arrivera vers 6h du matin, c’est fort .. on voit sur son visage qu’il ne repartira pas .. il est très marqué.. et semble atteint physiquement et moralement… Majenka  va au prés de lui… son récit m’apportera les réponse… des douleurs dorsales ont eu raison de sa grande motivation.. 

La fatigue se fait sentir.. y a un peu de route pour rentrer et je ne voudrais pas risquer quoi que ce soit alors c’est un peu avec tristesse que j’abandonne les kikous.. Mais je m’en vais prendre une bonne douche chaude @home et tenter quelques  heures de sommeil maintenant que l’excitation de la course et de la nuit retombe..

Un grand merci aux Kikoux pour l’ambiance..  une belle communauté… merci pour les sms reçues de Ladybird (dommage pour ton forfait de dernière minute ..Mais ton genou aurait explosé là-dedans) , de Mara  et d’un tel inconnu .. ( ***3589 ki se reconnaitre me fasse signe pour que je la ou le remercie )

Bravo à BiketRun pour son premier trail de nuit réussi . Je n’avais jamais couru toute une course avec quelqu’un , ce n 'est pas facile mais c’est bien important dans ces moments difficiles ..  Alors merci à elle de m’avoir soutenu dans ce dernier 1/3 de course compliqué.

Pendant ces fameux kilomètre solitaires dans le vent.. J’avais déjà cogité à la fin de mon CR avec la petite phrase de fin : « Une pause s’impose » … mais là … après avoir écrits ces quelques lignes…   je me décide à en changer par …  

«  On remet ça ? »  

Merci pour avoir pris le temps de lire mon CR, c'est un peu un atterrisage obligatoire après une couse.. une belle aventure humaine à chaque fois.. pesonnelle  mais aussi entre kikous...

Merci à tous les bénévoles, à l'organisation pour le temps dédiés à notre bon plaisir..  merci à Marioune , Majenka, Lebagnard pour leur soutien à l'arrivée..

Jay

26 commentaires

Commentaire de Insigma posté le 07-12-2009 à 11:21:00

Super CR Jay.
Je me retrouve par moments, dans tes propos. La souffrance, l'envie de jeter l'éponge..
Bravo d'être allé jusqu'au bout tout de même.

Commentaire de jeje77 posté le 07-12-2009 à 11:28:00

Ben Jay je t'ai loupé , en tout cas c'est moi qui est dit a Biquette que tu vomissais :-(.
Moi j'ai attendu la douche pour ca :-(.
J'espere qu'on aura plus de temps sur une autre course pour faire plus amples connaissance.
Bravo pour ta course, cette boucle était corriace.
JEJE77

Commentaire de patfinisher posté le 07-12-2009 à 11:29:00

TOP CR, tout est dit et bien illustré, j'espère que l'on aura l'occasion de refaire cette course de légende même sur 28 ou 20 ou 30km, les jambes sont dur à l'arrivée....Les problèmes digestifs, je ne ferai pas de commentaires, l'enquête est en cours, une "biket" avec sa potion magique chinoise est sur le grille ! (rire!) Au plaisir de partager des moments sur le terrain et en off en after comme celui-là A+

Commentaire de XBo posté le 07-12-2009 à 11:35:00

Merci Jérôme pour ce CR qui nous fait revivre cette nuit de dingues.

Au delà des jambes, tu cours avec ta tête.
Au plaisir de se revoir,

Commentaire de caro.s91 posté le 07-12-2009 à 11:40:00

Coucou Jay,

Ta déception, tout comme celle de beaucoup d'entre nous, est à relativiser. L'Origole est, objectivement, une course très difficile, hors norme, même en format court. La réussir implique à la fois, un bon entraînement, une habitude de ce type de course, une bonne gestion de l'effort, une bonne forme le jour J, et enfin de ne pas avoir de petit pépin de santé en course. Seule une bonne conjonction de tous ces éléments permet de réussir.
J'aime lire ton CR, retrouver l'ambiance, voir les photos. Tu as fini sans blessure, et c'est là, l'essentiel. Mon objectif personnel était de terminer, rien d'autre !!!

Bonne récupération!

Bises,
Caro

Commentaire de shunga posté le 07-12-2009 à 11:44:00

me suis demandé où tu étais passé quand je suis arrivé, en 5h18... Tu devais être ailleurs. je suis reparti vers 4H45. C'est dingue de se retrouver si mal aussi rapidement. T'as quand même terminé malgré tes galères. Allez bonne chance pour le titre de boulet d'or, finalement tu avais raison, tu as largement le niveau ;)
^^

Commentaire de gdraid posté le 07-12-2009 à 11:49:00

Merci Jay pour ce bon CR bien imagé !

Tu nous écris entre autre :
"et je me demande ce qui a bien pu merdé …
j’étais à 2 doigts de faire une course sympa…"

Oui Jay, à 2 doigts au fond de ta gorge, pour soulager comme bien d'autres ton estomac !

Ta prochaine participation en 2010, avec une telle expérience, sera " les doigts dans le nez" !
JC

Commentaire de MiniFranck posté le 07-12-2009 à 11:53:00

Bravo Jay,

Le principal c'est d'être arrivé au bout de ta boucle. Et maintenant tu sais à quoi t'en tenir pour l'année prochaine. Bonne récup.
A+

Commentaire de lolo' posté le 07-12-2009 à 11:59:00

Bon rendu de cette course Jay.

si tu veux quelques pistes pour gérer l'alimentation en course, je suis ton homme ;-)


Pace e salute

Lolo

Commentaire de Bleau78 posté le 07-12-2009 à 12:37:00

Bravo d'avoir fini, un jour çà passera.Ces moments difficiles vont t'aider dans tes prochains challenges.

Récupères bien.

Ciao
Marco

Commentaire de Tamiou posté le 07-12-2009 à 13:17:00

Très beau Cr, Jérôme. Tu ne serais pas parti en peu vite des fois ?

Maintenant, 1 entraînement par semaine ça va pas le faire, vient de temps en temps avec nous après le boulot, ce serait avec plaisir. Tu passeras moins de temps dans les embouteillages ...

D'un autre côté, finir la nuit sur un matelas avec Bikette et Majenka c'est pas mal quand même LOL

Commentaire de Land Kikour posté le 07-12-2009 à 13:53:00

Merci jérôme pour ce récit, je retrouve avec plaisir les passages de cette première boucle pas si simple à gérer.
Bravo d'en avoir fini malgré tes soucis digestifs, ça ira de mieux en mieux, j'en suis certain.
Dommage de ne pas t'avoir retrouver pour le départ de la 3ème mais j'ai été un peu lent sur la fin,lol.
A bientôt,
Olivier

Commentaire de chris78 posté le 07-12-2009 à 14:16:00

Bravo à toi Jay et à Biketrun !! Un récit super sympa à lire, bravo pour votre courage ! Bravo pour votre course !!
Mais décidément cette course ne m'attire pas du tout. La nuit, la boue... trop de galère
Bonne récup, Bises
Chris

Commentaire de biketrun posté le 07-12-2009 à 14:38:00

Jay, nous avons couru l'Ice trail pff p'tite bière (oh ben Chimayme pas fait exprès !!) et l'Origole fut le plus dur de la saison ! Relaxe et la fin juin ne sera que du bonheur - les appuis seront meilleurs et surtout nous y verrons plus clair !! bravo et merci pour le récit

Commentaire de Tonton Traileur posté le 07-12-2009 à 14:39:00

Salut Jérome, et surtout un grand BRAVO pour être venu à bout de cette Origole de folie ! Moi qui n'ai vécu ça (et encore, seulement le début !) que de l'extèrieur, je peux dire que j'en ai encore la chair de poule. C'était DANTESQUE !
Encore bravo et au plaisir de faire un bout de chemin ensemble sur de prochains Offs ou trails !
Bien amicalement.

Commentaire de MajenKa posté le 07-12-2009 à 20:09:00

Bravo pour ta persévérance! Et repose-toi bien :)

Commentaire de TomTrailRunner posté le 07-12-2009 à 21:59:00

Belle perséverance, un beau finisher de plus, une course dont tu peux être fier.
Bravo

Commentaire de francois 91410 posté le 07-12-2009 à 23:01:00

Merci Jérôme pour ce récit d'une course de Oufs, assurément !! cela me conforte totalement dans mon choix de 24h Téléthon à Paris ... Bonne récup en attendant de passer à autre chose !

Commentaire de Despe posté le 08-12-2009 à 08:14:00

Vraiment super ton RC, Jay. On voit que tu en as chié, comme nous tous d'ailleurs. Mais en tout cas, félicitations à toi d'avoir tenu jusqu'au bout dans cet état. Et malgré ça, tu n'as qu'une envie, c'est de remettre ça comme nous tous. Génial et à la prochaine...

Commentaire de Astro(phytum) posté le 08-12-2009 à 11:35:00

Message de l'inconnu

Jérome je vois que tu n'avais pas enregistré mon No.
Merci pour ton récit de cette course de folie et pour tes photos heureusement que tu es là car il n'y en a pas beaucoup.

A bientôt au 26

Commentaire de 78phil78 posté le 08-12-2009 à 11:42:00

Bravo pour ta course et ta souffrance !!

Mais dis donc elle ne t'a pas plus MON ECHELLE ???

Commentaire de ladybird posté le 08-12-2009 à 15:54:00

Super experience que ce trail --- Tu sais ce qu'il reste à faire alors avant le Marathon du mont blanc ;-)

Merci pour ton recit cela m'a permis de vivre un peu cette course de l'interieur -- Et promis la prochaine fois je serais presente pour notre pari en toujours en cours ;-)

et dis moi comment c t au niveau boue par rapport à l'ice trail 2009 ? Lady - curieuse de ce qu'elle a raté

Commentaire de Le Loup posté le 08-12-2009 à 19:52:00

Effectivement je t'ai vu du coin de l'oeil... Effectivement t'avais l'air encore knock-out, un peu flasque dans le matelas, lol !

Oui, pour info, le soutien de Marioune et du Bagnard ont été précieux...

Pour le reste l'expérience finit par t'apprendre à ne pas faire d'erreurs de débutant (au moins pas tt le tps la même !) et le mental te permet de procéder à un "reboot", ce que tu m'as vu faire entre la boucle 2 et 3... Bravo pour ton CR et ta propre persévérance, notes bien ce qui n'a pas fonctionné : ça te servira à être meilleur la prochaine fois. A+

Commentaire de climbandrun posté le 09-12-2009 à 02:20:00

Enormissime CR, je me reconnait vraiment bien!
Je n'arrive pas à dormir tellement l'esprit de cette course me reste graver dans le coeur!
Un jour viendra, (bientôt ..!) ou nous réussiront ces exploits!
Je vous ai vu sur le gros DIMA, mais je n'ai pas osé venir vous dire 2 mots (j'y ai pensé) : tout ça pour dire qu'une communauté comme la votre doit, c'est vraiment en or!
Je vais bientôt faire mon propre CR : tu verras que j'étais extrêment prétentieux en pensant bouclé les 75kms.

A12C4 : ça m'intéresse de savoir quand vous vous entrainez..

Bonne continuation, Ciao

Commentaire de cloclo posté le 09-12-2009 à 12:12:00

Ton CR me ramène trois ans en arrière, où j'ai découvert l'Origole pour la première fois. J'avais pas mis les doigts, mais il m'a fallu les sortir du c... ;) Dur dur.
Mais t'inquiète, au bout de la 10 ème participation, on va finir par les avoir, ces foutus 75 km de folie. Il faut juste garder la foi.

Commentaire de Bikoon posté le 14-12-2009 à 15:32:00

Merci pour ce super CR, et bravo pour ta course qui ne s'est pas faite les doigts dans le nez visiblement ;o)
Tu finiras j'en suis sûr par maîtriser ces aspects alimentations pour profiter à fond de tes courses.
A bientôt

Olivier

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran