Récit de la course : L'O'Rigole - 28 km 2009, par laurent-trail

L'auteur : laurent-trail

La course : L'O'Rigole - 28 km

Date : 5/12/2009

Lieu : Le Perray En Yvelines (Yvelines)

Affichage : 1204 vues

Distance : 28km

Objectif : Pas d'objectif

8 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Téléthon et Téléthon

Coucou ?

Après une grasse matinée (pour nous) et un lever effectif à 8h, en ce dimanche 5 décembre

Un petit casse croûte à 10h avant le repas,

Puis une petite sieste, et un goûter à 16h,

Nous voila en pleine forme (enfin presque).

Oui, contrat rempli !

Première étape de notre Téléthon.

Pour la sortie tandem, avec Christine comme coéquipière, quelques averses très froides le matin, beau temps de saison l'ApM. Ambiance très agréable, très cyclo / randonneurs même si les vélos sont plutôt très légers, et pas de la même génération que notre tandem qui fait honneur à son âge et ses milliers de km. Pauses café ou vin chaud dans les villages de la communauté de commune de Rambouillet et repas en commun le Midi (fricotée de chevreuil). Un 95km bien organisé et qui nous a bien plu. Merci à nos amis des Cyclotouristes de Rambouillet (CTR ; http://www.velo-ctr.org/ ).

Le temps de rentrer, petite toilette, repos, troisième repas sucres lents de la journée.

Et c'est la seconde étape de notre Téléthon.

Vers 21h nous avons rejoint nos copains & copines au Perray en Yvelines pour une nocturne en course à pied. A 22 h c'était parti, avec un temps somme toute clément, pour 29km avec 650 m de dénivelé positif en autonomie. Les 5 premiers km sont tranquilles. C'est l'échauffement avant d'entrer dans le vif du sujet, un sujet bien vif, voire un peu trop vif par moment. Beaucoup de chemins, détrempés pas les pluies de ces jours deniers, sont transformés en bourbier. La boue, fraîche et collante monte souvent au dessus des chaussures.  La course se transforme en glissades, dérapades, tombades (splach ! ! ). Les pentes sont raides, aussi bien à la montée qu'a la descente. Le parcours, pour ce que l'on en voie à la frontale, est agréable et balisé de manière irréprochable. Finalement je ne trottine pas si mal que cela, les cuisses se font sentir de temps à autre. En fonction de mon humeur et du terrain j'alterne marche dynamique et course. De proche en proche, de fossé en rigole, de marécage en bourbier, de cote en descente, de chemin en sentier, de signaleur en contrôleur vérifiant la régularité de la course : il ne reste plus que 5km. Quel plaisir de voir les lumières du Perray, quel plaisir aussi de terminer en plaine avec un vent glacial de face, qui pour un peu vous ferait reculer. Bref, un dernier bourbier qui transforme chaque pas en prouesse d'équilibre, un passage dans un petit tunnel et on retrouve le goudron. C'est drôle de courir la dessus : c'est stable !  C'est l'occasion de retrouver les lumières de la ville, des familles attendant leur coureur à l'abri du vent et qui ne manquent pas de nous adresser un mot d'encouragement ; Merci Madame, Monsieur, Mademoiselle. Un ou deux virages et voilà l'arrivée rejointe en 4h : impeccable pour moi.

Le temps de prendre sans tarder une soupe chaude, et d'envoyer un SMS à Christine pendant que les participants(es) engagés(es) sur le 75km passent et repartent, je prends le parcours à contre sens pour aller la rechercher avec son petit groupe. Je croise beaucoup de monde, mais pas encore le petit groupe de 4 lampes frontales que je cherche. A 3 ou 4km de là une petite voix bien agréable m'interpelle, et je n'ai aucun mal à la reconnaître. Ch et Carole progressent convenablement face au vent et discutent presque comme si de rien n'était, en dehors d'un peu de lassitude (comme tout le monde). Prenant la foulée avec elles en direction de l'arrivée j'apprend que Marc, manquant d'entraînement à explosé dans la boue des premières côtes. Dany s'est laissée décrocher dans les dernières bosses et avance à son rythme. Même vent, même passage boueux, même petit tunnel, une arrivée en 5h pour toutes les deux comme prévu : super.

Il ne reste plus qu'a se changer avant d'avoir froid, de discuter avec les uns et les autres pendant que Dany arrive, et attendre des nouvelles des copains / copines qui sont sur le 75km.

 

 

 

8 commentaires

Commentaire de caro.s91 posté le 06-12-2009 à 20:13:00

Super que tout se soit bien passé pour toi et ton petit groupe !

Caro

Commentaire de gdraid posté le 06-12-2009 à 20:50:00

Merci Laurent pour ton témoignage d'une course très éprouvante, à travers les butes et les bourbiers.
Bravo pour ta course et ta solidarité avec tes amis de course.
JC

Commentaire de francois 91410 posté le 06-12-2009 à 22:06:00

merci pour le récit de cette course si différente des 4C ; j'avais hésité à venir sur ce 28km, mais j'ai opté le mêm WE pour le 24H aux tuileries ... là-aussi dans un autre style, bien sûr
A+
François

Commentaire de Land Kikour posté le 07-12-2009 à 09:42:00

Bravo Laurent, tu as fais presque 2 boucles grace au off reco organisé il y a 3 semaines...
Merci pour ton récit.
Olivier

Commentaire de chris78 posté le 07-12-2009 à 16:32:00

Bravo Laurent pour ta course !! Bonne récup
Chris

Commentaire de TomTrailRunner posté le 07-12-2009 à 21:59:00

Bravo pour ce récit et cette boucle.
A très bientôt pour une reco de la 3ème après le off de la 2ème ?

Commentaire de Mustang posté le 07-12-2009 à 22:50:00

bravo pour cette boue..... cle!!!

Commentaire de Le Loup posté le 08-12-2009 à 19:06:00

Merci pour ton récit Laurent ! Tu aurais dû faire la 2ème boucle : elle était plus sèche, lol !!! Quoi ? Tu avais fait du vélo le matin ? Un Ouf je vous dis...

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran