Récit de la course : L'O'Rigole - 28 km 2009, par caro.s91

L'auteur : caro.s91

La course : L'O'Rigole - 28 km

Date : 5/12/2009

Lieu : Le Perray En Yvelines (Yvelines)

Affichage : 1568 vues

Distance : 28km

Matos : Trabuco 12

Objectif : Terminer

17 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

La boue de l'Origole ... by Caro

 

Coucou à tous et à toutes,

Eh oui, l'Origole 2009, c'est terminé, en espérant que cela ne soit pas la dernière édition de cette course hors norme. En effet la Préfecture des yvelines a interdit toute course nocturne à compter du 01/01/2010... A suivre...

En attendant, retour sur cette édition 2009. Pour ma part, je ne me suis décidée à m'inscrire qu'après la R4C à Chevreuse. Vu la facilité de la R4C cette année, j'ai donc décidé de courir le petit Origole 2 semaines plus tard sans entraînement spécifique, d'autant plus que je savais que j'avais un déplacement professionnel en Allemagne (grosse bouffe et bière) dans la semaine qui précédait. Donc coupure d'une semaine sans courir mais avec 1Kg de plus sur la balance. Afin de parfaire un entraînement exceptionnel  j'ai passé mon après midi du samedi au spectacle de Noel avec mon fils, spectacle suivi d'un goûter pour les enfants et d'un lunch pour les adultes avec petits fours et champagne !!!  Pour faire bonne figure, j'ai pris ensuite une assiette de pêtes avec du poisson.

Je pars ensuite chez ma copine Pat (que j'ai aussi décidée à m'accompagner dans cette galère) et vive le co-voiturage, elle m'emmène jusqu'au Perray où nous trouvons finalement à stationner assez facilement. 

Le gymnase: cette fois les choses sérieuses commencent. Contrôle d'identité, contrôle du sac, délivrance du dossard. Bisous à des kikous. Je fais connaissance de Cloclo qui vient vers moi et de Marioune. Le Bagnard est là, en direct de son 24h du téléthon aux Tuileries... Je me prépare puis c'est l'heure du briefing... Et tout le monde se dirige vers la ligne de départ près de la Mairie. L'Origole est allumé, comme le veut la tradition! Et c'est le départ. Devant ca part finalement assez vite. Pour ma part c'est assez prudent. Près de 2km sur le goudron, pff, facile, ca permet de s'échauffer ! Puis 4 km de chemins assez larges et sentiers plats. Pas beaucoup de boue! Vraiment trop facile. Puis, nous attaquons enfin un single track sur lequel je m'étale au bout de 500m !  Première chute d'une série ! Mon sac n'arrête pas de s'ouvrir, ce qui me vaut plein de remarques de coureurs! Le single track se transforme assez vite en une succession de montées et de descentes sans relâche. Je suis le petit train de coureurs qui me précède, sans difficultés, même si je souffre un peu de la chaleur. Je suis trop habillée en cette nuit douce de décembre... Nous voilà au 11ème km en 1h20 environ. Un peu de plat. Je relance sans forcer. Nous arrivons aux Mesnuls, cette portion est facile avec des descentes et du goudron pour la montée ! J'apprends que je suis la 2ème féminine, je n'ai jamais vu la première et je ne la verrai jamais !!! Elle a dû partir devant moi au Perray! Maintenant elle est loin devant. Après les Mesnuls les 2km qui suivent ne sont pas trop difficiles mais nous rejoignons la forêt pour une 2ème série de casse-pattes. Montées plus raides que les premières et des descentes en dévers. Ce n'est pas mon fort. Je tords la cheville, sans gravité mais je transfère mon poids sur la jambe opposée de façon violente. Crampe instantanée dans le mollet. En conséquence je relâche mais ca descend fort , il faut freiner, j'appuie fort sur l'autre jambe et le 2ème mollet crampe! Oups !!! Je ralentis considérablement et je laisse passer le petit train de coureurs qui s'est formé derrière moi. J'avance comme je peux. Je gère. Je sais que nous sommes peu après la mi-course et que bien des efforts m'attendent encore! Je finis la zone de côtes un peu moins mal. J'ai perdu pas mal de temps mais mon moral est intact. Le vent devient plus fort et j'ai moins chaud! Plus personne devant, ni derrière. Celui qui me suit n'arrive pas à me rejoindre. Une portion de plats et de faux plats qui est un véritable bourbier! Je manque d'y laisser une chaussure pourtant bien serrée. J'avance régulièrement sans forcer pour ne pas trop solliciter mes mollets. Au bout de plusieurs kilomètres je finis par rejoindre des coureurs encore plus éprouvés que moi. Passage dans un fossé dont j'ai du mal à m'extraire! Les coureurs doublés me repassent ! Finalement ils ne peuvent plus me suivre. Je continue à allure réduite mais régulière dans la boue. Et puis, on traverse une route. On m'annonce 4 km pour l'arrivée. Encore 2km dans les bois et puis on attaque une dernière ligne droite interminable dans les champs, face au vent. J'accroche une pierre et je m'étale pour une dernière chute. Mon genou saigne et je repars. Un bénévole, juste avant de passer sous la N10 annonce l'arrivée à 800m. Dernière relance. Je parviens à rattrapper le coureur qui m'avait distancée lors de ma chute. 2 rares spectatrices nous applaudissent. Un dernier bénévole annonce le gymnase à 300m. Nous sommes à la mairie, quelques instants plus tard, j'entre dans le gymnase sous les applaudissements.

2ème féminine, je suis en fait la première du 28km.  Le chrono est des plus moyens (3h31 et 31ème place), j'ai souffert mais j'ai fini et j'en suis très heureuse. J'avale un coca et je file immédiatement à la douche pour ne pas attrapper froid. Ah quel bien cela fait. Je prends mon temps. Je suis maintenant rhabillée et je papote avec mes poursuivantes. Premiers étirements et je retourne au gymnase où ma copine vient d'arriver 24 min après moi. Elle est ravie de finir à la 6ème place en moins de 4h et récupèrera la récompense de 1ère V1.

Ensuite discussions avec des coureurs kikourou et autres! Mon collègue de Sagem, qui avait fini en 2008 en moins de 12h, finalement  ne repartira pas cette année. Trop dur, trop mal, manque de préparation !!! On papote avec Marioune et des tas de gens. Le Bagnard nous offre une bière . Finalement la course étant dure, l'orgnisation accorde 15min de plus pour repartir. Il est 2h45 et les derniers concurrents du 75 repartent. Quelques minutes plus tard, podiums mais il faut se dépêcher car les 2 premiers concurrents du 75 arrivent après leur 2ème boucle, alors qu'il en reste encore sur le 28. Applaudissements chaleureux et mérités. 10 min plus tard, le 3ème passe. Il est 4h du matin et je demande à ma chauffeuse de me ramener. Fin de l'aventure pour moi, avec des souvenirs plein les yeux pour cette course d'exception. Une excellente organisation et une ambiance très particulière avec énormément de chaleur humaine!  Il reste maintenant à lire les récits et les exploits, voir les photos  ... et à récupérer !!!

Bises,

Caro 

PS: Un grand merci à gdraid pour son SMS et son coup de fil mais j'avais mis le téléphone en mode vibreur dans le sac à dos ... donc, c'est arrivé après, mais cela m'a fait sacrément plaisir !

 

17 commentaires

Commentaire de shunga posté le 06-12-2009 à 19:24:00

bravo ! J'ai bien reconnu les endroits décrits notamment le fossé spécial bain de pieds. Pour le reste je comprends pas bien mais bon... Félicitations !

Commentaire de gdraid posté le 06-12-2009 à 20:45:00

Bravo Caro, tu n'as pas l'air plus mal que ça, après t'embourbée dans une telle course d'enfer nocturne, malgré tes crampes et ton genou arraché !
Tu réalises comme d'habitude une belle perf au mental et au courage, sur ces pratiquement 30km .
JC


Commentaire de jilles posté le 06-12-2009 à 21:48:00

Bravo Caro pour ce recit , qu'elle energie je pense que les crampes sont du au champagne.
sinceres felicitations
jilles

Commentaire de francois 91410 posté le 06-12-2009 à 22:01:00

Bravo Caro, encore un beau résultat sur ta lancée des 4C
Nous avons pensé à vous pendant notre 24H Téléthon, où le Bagnard a fini comme un zombie, avant de "foncer" venir vous voir.
A+

Commentaire de Insigma posté le 06-12-2009 à 22:22:00

Décidément Caro !
Bravo ;)
J'aurais peut-être dû me contenter du 28.................

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 07-12-2009 à 12:46:00

Bravo, comme quoi on peut être une championne et s'étaler joyeusement...

Et l'on s'amuse et l'Origole !

Commentaire de Tamiou posté le 07-12-2009 à 13:22:00

Bravo ma grande

Commentaire de Land Kikour posté le 07-12-2009 à 14:08:00

Bravo Caro pour cette nouvelle performance en toute modestie comme d'habitude.
Merci pour ton très joli récit,
Olivier

Commentaire de chris78 posté le 07-12-2009 à 16:03:00

Bravo Caro !!! Ca a l'air si facile quand on s'embarque avec toi dans ton recit !!
Bizz
Chris

Commentaire de TomTrailRunner posté le 07-12-2009 à 21:37:00

Bravo Caro , on retiendra tous ta préparation comme un modèle lol !!!!!

Commentaire de marioune posté le 07-12-2009 à 23:06:00

Bravo caro pour ta course ...et merci car grâce à toi je me mets au régime saucisse frites^^^ Ravie de t'avoir rencontrée enfin pour de vrai, à bientôt...
Tu devrais quand même porter réclamation, pas de petite bouteille avec de la boue de l'origole pour se faire une mini thalasso..

Commentaire de Bleau78 posté le 08-12-2009 à 09:24:00

Bravo belle perf...

Ciao
Marco

Commentaire de MiniFranck posté le 08-12-2009 à 18:13:00

Félicitations. Merci pour tes précieux conseils diététiques....
Franck

Commentaire de Le Loup posté le 08-12-2009 à 18:20:00

Bravo Caro ! Tu fais encore une bien belle course et à nouveau un très beau podium ; on commence à avoir l'habitude mais on ne s'en lasse pas ! Merci pour cette lecture de ta course, toujours un plaisir. A bientôt pour une autre étape !

Commentaire de Dav78 posté le 10-12-2009 à 21:28:00

Bravo, donc je retiens les conseils pour ma prochaine préparation : bière, champagne ect...;-)

Commentaire de yves_cool_runner posté le 10-12-2009 à 22:17:00

Ca c'est vraiment très sport... Enchaîner les chutes pour donner de l'espoir aux poursuivantes ! Félicitations pour ce beau résultat et ce récit vivifiant.

Commentaire de Bikoon posté le 18-12-2009 à 17:07:00

Bravo Caro pour ta course et ce beau podium !
J'ai fait partie des coureurs qui t'ont dit que ton sac était ouvert ;o) Si j'avais su que c'était toi, on aurait pu papoter un peu !
La prochaine sans faute (sur un grand format ?)

Olivier

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran