Récit de la course : Trail Cevenol 2009, par vigneron34

L'auteur : vigneron34

La course : Trail Cevenol

Date : 1/11/2009

Lieu : Anduze (Gard)

Affichage : 807 vues

Distance : 32km

Objectif : Pas d'objectif

1 commentaire

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Le récit

deux ans et demi de course à pied,quelques courses de 10 à 15 kms à mon actif,il me fallait passer un pallier.Un marathon?montpellier ou sommieres trop loin alors l'idee de faire un trail de plus de 30 kms a germé.Mon niveau tres modeste et une absence de preparation specifique m'ont oriente vers l'hivernatrail,assez loin pour me preparer un peu,inscriptions completes.Donc comme je suis un impatient de nature je me suis inscrit au trail cevenol.3 semaines pour faire de l'endurance et du denivele.Me voilà donc un dimanche matin de debut novembre à anduze 7h45.Déjà pas mal de monde,je vais retirer mon dossard,petit echauffement,ça caille.J'ai les collants et la veste par dessus le tee shirt.Dans la voiture à coté de moi ils parlent de la CCC et de l'UTMB et je me demande qu'est ce que je fous là.C'est d'ailleurs ce que m'a demandé un organisateur que je connais du boulot,j'y ai repondu que je courrais il m'a dit que la principale difficulte etait la premiere montee vers lacan.8h45 depart,tout le monde est content et moi aussi.Je fais un depart prudent dans le dernier tiers de peloton mais je commence à doubler dès la sortie du plan de brie,ça rame.Apres une paire de kms gros etranglement,on passe d'une route à un sentier,ça bouchonne si j'avais su je serais parti un peu plus vite,on est carrement arrete.On passe un par un et on va etre comme ça jusqu'en haut de lacan en alternant des parties où on peut courir et d'autres tellement pentues qu'il faut presque s'aider des mains surtout d'ailleurs en fin d'ascencion,certains doublent 1 ou 2 concurrents mais se calment vite.Enfin j'arrive au sommet,petit ravito,personnellement j'ai mon camelbak et mes sucres donc pas d'arret puis descente sur chemin assez large,je passe en mode rapide,je double et je double,retrecissements petites montees,petites descentes.Je suis pendant un moment 3 gars qui me paraissent costauds,2 lachent et moi je tiens le coup,si j'arrive à le suivre,je finis en 3h peut etre moins.On arrive ensemble au ravito de mi parcours,là où se fait le relais pour ceux qui courrent à 2.Le temps 1h37 ça me dit pas grand chose mais il parait qu'on a fait le plus dur,je m'arrete pour boire et manger 1 mn maxi et c'est reparti.Jusqu'à 2h15 de course j'etais à peu pres neuf ;et puis d'un coup mal au genou,des pointes dans le mollet il doit manquer 8 ou 9 bornes et je les ai faites au courage.J'avais plus mal dans les descentes,il m'a semblé que la caravane du tour de france me passait devant,surtout quand les relais ont commencé à me doubler,des vrais avions.Un des costauds que j'avais laché m'a rattrapé,il etait pas trop frais lui non plus,j'y ai parlé de mes pointes dans le mollet et il m'a donné un cachet de sporténine m'a dit que c'etait surement trop tard pour en prendre ,il m'a parlé aussi de chaussettes de compression,j'aurais du mieux me renseigner.Chacun des 4 ou 5 derniers kms m'ont paru interminables,meme la derniere descente sur la route a ete une souffrance.Enfin le parc des cordelliers,mon amie est là pour m'accueillir,j'arrive les bras en l'air,quelle joie,j'ai l'impression d'etre un heros.Mon donneur de sportenine arrive,je l'embrasse.Le temps 3h22 et 155 au general et 147 masculin.Pendant au moins un quart d'heure je suis resté assis sur un banc,incapable de bouger mais HEUREUX.Moi le debutant en trail,tout ce que je recherche dans le sport,le depassement de soi,l'aventure humaine,tout est là.L'annee prochaine promis je reviens et je compte bien en faire un max avant.Prochain trail premier trail de coutach à quissac.Vive le trail.

1 commentaire

Commentaire de Berty09 posté le 05-12-2009 à 09:08:00

Ca fait plaisir de voir d'autres gars qui attrapent le virus du trail. Ca fait 2 ans que je cours et au début on apprend beaucoup à chaque course et dans tous les domaines: respiration, alimentation, passage des bosses, gestion de course, connaissance de soi...Alors bonne continuation et joyeux défis.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran