Récit de la course : La Montée des 4000 marches 2009, par climber

L'auteur : climber

La course : La Montée des 4000 marches

Date : 7/6/2009

Lieu : Valleraugue (Gard)

Affichage : 834 vues

Distance : 10.8km

Objectif : Pas d'objectif

1 commentaire

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

4000 marches 2009

Dernière participation en 2006, et je reviens en ce début juin 2009, avec beaucoup de plaisir au pied du géant des Cévennes, dans le village de Valleraugue.

On est qu'en juin, mais je sais que ce sera mon 3ème et dernier trail de la saison en compet, cette année sera légère, c'est un choix. une trilogie (sauta roc, duo de mourèze, aigoual) pour voir ce que ça donne pour cette année de reprise. Il fait super beau. ça promet. Cette année, je suis venu 3 fois à l'aigoual, en courant, en raquettes, et en ski de skating. J'aime ce lieu sauvage à 1h30 au nord de Montpellier. Y'a du monde au départ. La course part, et c'est la deferlante dans le village, avant le goulet d'étranglement au niveau des 1eres marches à la sortie du village. On est obligé de marcher, à cause du monde, mais aussi de la pente dèjà importante. Je décide de ne pas partir fort, car j'ai peur de le payer, en fait je l'ai payé malgré tout. Après cette grosse côte, on est dans la chataigneraie, c'est superbe. Le passage à mi parcours laisse entrevoir une vue grandiose sur le Ventoux. Je joins deux photos prises en hiver, mais les vues sont les mêmes.

 Après le col, reste une très grosse pente qui amène à une foret, passage de torrent, lacets en sous bois buccolique (enfin je dis ça maintenant).Je suis plus doublé que je ne double, dur pour le moral, c'est un signe qui ne trompe pas sur l'état de forme du moment. Je solde ma courte saison de trail sur un sentiment mitigé, un peu déçu en général. Je vais donc me poser et analyser tout ça.

Bref pour finir, il y'a une longue ligne droite en forêt qui amène vers le sommet, là le monde se masse sur les bords, c'est toujours sympa, en plus mes deux potes arrivés avant sont là pour m'encourager. Là haut, fait un froid de canard, avec du vent, heureusement qu'il y'a les bus qui nous ramènent en bas. cool. Cette année, je suis resté au repas champetre à Valleraugue, belle ambiance, qui cloture quand même une belle sortie de dimanche de juin. Le cadeau est une sacoche de voyage totalement insignifiante, rien à voir avec le superbe T-shirt d'il y a 3 ans.

 Je finis en 1h33'32 (95eme/295), soit 7min de plus qu'il y'a 3 ans, ben, ça c'est pas normal, donc je suis un peu mécontent. J'ai mal géré la course, surtout au niveau de la tête. C'est sur je reviens en 2010, on reste pas sur une contre perf, n'est ce pas?. Le 1er finit en 1h02. La vie est injuste. ;-)

climber

 dsc07817.jpg

Vue à mi-parcours sur le Ventoux, le géant de Provence

dsc07832.jpg

Vue du sommet de l'aigoual, par temps clair

1 commentaire

Commentaire de Mustang posté le 20-11-2009 à 23:32:00

un compte-rendu court au ton bien mitigé comme tes sentiments.... une période "sans"... pas facile........mais il reste demain...ou l'an prochain!

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran