Récit de la course : Sparnatrail 2009, par Manuwak59

L'auteur : Manuwak59

La course : Sparnatrail

Date : 8/11/2009

Lieu : Epernay (Marne)

Affichage : 932 vues

Distance : 55.7km

Objectif : Pas d'objectif

1 commentaire

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Sparna difficile cette année !!

Départ ce samedi chez mon père Francis à Epernay pour mon 4eme Sparnatrail consécutif. Je m'alignerais sur le 55 kms et lui sur le 30. Du soir nous aurons un invité de marque en la présence de Jérôme alias Embrunman, qui devrait bien figurer, comme à son habitude, sur le grand parcours.

 Le départ à lieu du centre-ville avec un temps plutôt sec mais froid ( 4°c) mais il a énormément plu toute la semaine et le terrain se promet d'être gras et glissant en surface.......

 Je démarre tranquille avec mon père pour rester ensemble le plus longtemps possible mais dés les premières montées, vers le 9eme km, je prends quelques longueurs d'avance. Au ravito du 17eme km, il me rejoint, il est à 1mn 30sec derrière. Je mange de suite du salé et prends un petit coca. Nous repartons ensemble, tout va bien et nous profitons de la balade.

 Ensuite des côtes plus longues nous séparerons et je garde le cap sans accélérer. Je ressens une petite douleur au niveau du releveur pied droit, mais ca ne m'empêche pas de courir. Arrive ensuite la montée de Chavot qui est certainement la plus difficile puisque maintenant elle se poursuit par une côte en herbe et un passage de corde. Puis vient la descente toboggan qui, bizarrement, cette année n'est pas glissante. Les organisateurs avaient pourtant installé une corde.

 Il me faut maintenant rejoindre le second ravito qui se trouve un peu plus haut après une longue montée en pente douce. A ce moment, environ 32eme km, je trouve mes jambes lourdes et manque de tonus. Arrivé au ravito, pas de soupe, alors café rallongé et pas d'eau pétillante non plus..... Dommage, j'en avais rêvé !! Je suis déjà fatigué mais il me faut repartir pour ne pas trembler de froid.

 Je me fixe mon prochain objectif, celui de la sèche montée en macadam de Grauves au km 44 environ. Je traverse des bois où l'humidité et le froid me saisissent et m'occasionnent mes premiers maux de ventre. Je me traine tout de même avec les encouragements d'un kikoureur. Merci « Chierry j'y cours »!! J' arrive à Grauves aprés avoir eu mon père au téléphone. Il dit me rejoindre sur la route un peu plus loin.

 Après Grauves, direction le bois de Cuis et en montant un talus à l'aide des mains, une crampe intérieur cuisse gauche me stoppe littéralement sur place !! Un petit massage et je repars doucement sur ce passage technique et plaisant autour du ball-trap de Cuis.

 La descente ensuite me fais un peu de bien et je retrouve un peu quelques sensations mais je ne suis pas au bout de mes peines car peu de temps après, je vais choper un point de côté (à droite), le même qui m'a empêché de finir Millau décemment !! Je me dis, à cet instant, que je vais encore galérer sur les 8 ou 9 kms restants..........et ce fût le cas !! Journée maudite aujourd'hui !!!


 


J'aperçois de temps en temps mon père qui est venu me remonter le moral mais il s'est aperçu que mon mal est installé et qu'il va falloir serrer les dents jusqu'à l'arrivée. S'il suffisait que de ça, hein !!??

 Bref, en alternant course et marche, je rejoins comme je peux l'arrivée et j'en termine en 06 h 34 mn à la 148eme place. Aussitôt arrêté, les douleurs s'estomperont et me laisseront avec le souvenir de ma course laborieuse .........

 Jérôme m'attend aussi à l'arrivée. Il a terminé à la 7eme place. Mon père lui, a terminé 50eme au scratch sur 160 et s'est classé 2eme v3. Bravo à lui, il a réalisé une bonne course et il en est conscient. Le kikou Zeb est déjà là également ........

 Voilà, donc un net recul pour moi par rapport à l'an dernier mais un quatrième Sparnatrail de bouclé sur autant de participation...........

 

Les photos ci-dessous :

 

 http://picasaweb.google.fr/Manuwak59/Sparnatrail2009#

 

A + Manu. 

1 commentaire

Commentaire de Bikoon posté le 26-11-2009 à 11:21:00

Bravo Manu pour ta course. Pas facile quand on doit serrer les dents pour ne pas jetter l'éponge !
Mais ça forge le mental paraît-il...
Merci pour le CR.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran