Récit de la course : Jogg'iles - 21 km 2009, par Pierrot69

L'auteur : Pierrot69

La course : Jogg'iles - 21 km

Date : 15/11/2009

Lieu : Miribel (Ain)

Affichage : 1200 vues

Distance : 21km

Objectif : Pas d'objectif

3 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Le récit

Le truc qu'il ne faut pas faire pour cette course des Jogg'iles (et les autres aussi d'ailleurs ) c'est d'arriver en retard au départ... car le premier km est un véritable entonoir!

J'étais déjà en retard ce matin et du coup, plutôt que de venir en courant de la maison, je prends la voiture. Je suis à 8h sur le parking pour un départ à 8h30, tout va bien. Je vais récupérer mon dossard, les coureurs du 30km s'élancent, je retourne à la voiture poser quelques affaires et m'échauffer et je croise Michel (Vial) qui est garé juste à côté. On papote un peu puis c'est parti pour un échauffement light, demi-tour, retour à la case voiture pour enlever une couche (il fait bon) et direction le départ. Il est 8h27, on est un peu juste mais normallement on devrait pouvoir se faufiler...

Mais voilà que lorsque nous arrivons en courant sur l'aire de départ on entend le speaker qui décompte les dernières secondes 3, 2, 1, c'est parti!!! Arghhhh!!!! Nous prendrons donc un départ lancé comme dans certaines courses de voitures, sauf que là nous partons des stands. Il y a 580 coureurs devant (gloups) et le chemin est bien étroit. Je slalome, fais les bordures, freine, dépasse, c'est un jeu de réflexes pour doubler sans s'emmêler les pinceaux dans cette forêt de jambes ni risquer de faire chuter quelqu'un...

Étant sur le bord, un coureur devant moi écarte une branche d'arbre à hauteur du visage pour passer, un deuxième passe, le premier lache la branche (normal), pan! en pleine figure! Une dame à côté échappe un petit cri et me demande si ça va, je la rassure, la branche m'a fouetté le front mais pas de bobo. Grrrr, j'enrage de ce départ catastrophe! 1er km en 4'55" (pas glop) et beaucoup d'énergie perdue inutilement... Au deuxième km, le peloton est bien dense mais je peux commencer à prendre mon rythme, sauf que je fais encore les bordures, ne peux éviter certaines flaques et laisse encore pas mal d'énergie dans la bataille... 3ème, 4ème, ça va mieux, j'ai trouvé mon rythme autour de 4'22" et je n'arrête pas de doubler...

Nous arrivons sur le chemin de halage, petite montée au pont d'Herbens, ça souffle pas mal autour de moi, je garde le rythme sachant qu'il y a un ravito juste après et que je ne ferai pas l'impasse. Un verre d'eau en marchant (ça suffit les bêtises) et c'est reparti pour la longue ligne droite de 2km le long du canal. Je peux voir la situation, j'ai un groupe étiré sur 400m d'une cinquantaine de coureurs devant moi, quelques féminines et des têtes que je reconnais et dont je connais à peu près le niveau (je devrais être devant...). Au bout de la ligne droite, j'en ai doublé une bonne trentaine. Nous nous dirigeons vers le lac d'Emprunt mais tournons à gauche juste avant pour nous enfoncer dans Miribel par un chemin que je sais bien gras. Je double encore mais cette fois-ci celui-ci est monotrace par endroits et m'oblige encore à faire les bordures... J'ai quand même peur de me griller les ailes à faire ça mais tant pis... 

Retour sur le beau chemin bien large qui nous mène à la "Forestière", la situation s'est largement éclaircie. Nous sommes une dizaine, dont deux féminines. Je reviens rapidement au niveau de la première mais la deuxième a clairement un bon rythme et je mets un bon kilomètre pour lui grignoter les 50m qui nous séparaient. Je la double dans le 10ème km.

Ravito un peu avant le km 12, à nouveau je m'arrête quelques secondes pour boire un verre de sirop puis repars. Ça commence à devenir plus dur de rattraper les quelques coureurs devant moi mais je m'accroche (et me rapproche) en essayant de ne pas me griller. Au km 13, j'ai fini de doubler tout mon petit monde et je me retrouve devant 3 coureurs et devant c'est le trou! Je connais bien cette ligne droite pas agréable le long de l'autoroute, j'en ai pour quasiment 2km à devoir faire le rythme et emmener les 3 coureurs que je viens de doubler.

Nous voilà de retour au bord du lac principal et son magnifique sentier bien roulant. J'ai finalement de bonnes sensations aujourd'hui et jusque là le cardio ne s'est pas emballé mais tout ça m'a un peu épuisé et je dois me battre pour tenir le tempo. Je sais que je ne devrais pas m'arrêter au ravito du 15ème mais, en arrivant devant... je m'arrête pour prendre un dernier verre. Les 3 coureurs que j'avais doublé en profitent pour me repasser... 

Je m'accroche, deux d'entre eux ont fait un petit trou et le troisième est à côté de moi. Je passe devant, il se cale dans ma foulée. Sa respiration est bien forte mais je n'arrive pas à le lacher. On arrive au passage du gué, il reste un peu moins de 2km. Je garde toujours mon bon rythme, cette fois-ci il craque un peu, ça me redonne une petite motivation pour le dernier km. Pfiou, c'est toujours long un dernier km...

Dernier effort, les encouragements des spectateurs font vraiment du bien à cet instant, retour sur la plage, la rampe qui mène à l'arrivée que je passe en m'arrachant puis le sprint final et la ligne d'arrivée franchie en 1h30'58" (67ème/581) 

Bon, au final je ne suis pas trop mécontant malgré cette mésaventure car j'ai bien réussi à tenir l'allure tout le long et c'est plutôt sympa de ne faire que doubler (enfin... sauf 2 coureurs!)

3 commentaires

Commentaire de lulu posté le 15-11-2009 à 22:45:00

Eh ben ma foie, voilà une belle course.......à handicap !!!
Hi, hi !! Bravo à toi quand même !!

Commentaire de vial posté le 17-11-2009 à 23:30:00

dommage pierre que tu ne sois pas passer dans les trous de souris lors du départ (désolé pour ma gaffe chrono!!)
on aurait pu cavaler ensemble, et se booster mutuellement sur le final
bravo à toi
michel

Commentaire de langevine posté le 15-12-2009 à 22:28:00

alors là, faut le dire... t'as fait quand même super
fort par ce départ à l'arrache!
Contente de t'avoir lu, hâte de lire ton CR de la Sainté! ;-)
bises et à bientôt dès que tu seras d'attaque!
Karine

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran