Récit de la course : Semi-Marathon des Boucles de la Seine 2004, par zebu

L'auteur : zebu

La course : Semi-Marathon des Boucles de la Seine

Date : 7/3/2004

Lieu : Saint-Pierre-Les Elbeuf (Seine-Maritime)

Affichage : 1331 vues

Distance : 21.1km

Objectif : Pas d'objectif

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Semi des Boucles de la Seine

Salut à toute la ménagerie,

Dimanche dernier (07/03/2004) se déroulait le Semi de Caudebec-lès-Elbeuf, près de Rouen.

Ceci était mon premier semi, et il ne se présentait pas très bien à cause d’un gros rhume. Bref, j’arrive vers 13h pour un départ de course à 14h30, je vais chercher mon dossard et me change. Petit échauffement très, très, très pépère et discute avec quelques coureurs qui me confirment que le semi est très plat, aucune difficulté à signaler. Tant mieux ;-)))

Le 10kms part un quart d’heure avant le semi, nous allons donc encourager le peloton assez fourni (aucune idée du nombre de participants).
A 14h30, je me place tout au fond, nous sommes apparemment 250 au départ.
Le départ est donné et je pars sur un rythme très cool, n’ayant aucune idée de la cadence que je peux tenir sur cette distance. Nous nous retrouvons très rapidement à trois juste devant la voiture-balai : je savais que j’étais parti pépère, mais quand même.

Le premier kilomètre est passé en 5’40 : « c’est parti très vite devant » me confirme une des filles avec qui je vais courir pendant la première partie de la course. Elle fait son 2e semi après celui de Rouen où elle a terminé en 2h07. Mais elle trouve très dure de courir toute seule juste devant la voiture-balai. Le rythme me convient très bien, je suis plutôt facile et je me force à rester à cette allure.

Le km 5 est passé en 27’57, et cela se passe relativement bien. Les deux filles ont de plus en plus de mal à suivre le rythme, je fais pourtant attention à courir le plus régulièrement possible. Le premier ravitaillement et je marche quelques instants en buvant mon verre d’eau.
Je me retrouve vite tout seul, mes comparses ayant décidé de courir un peu plus lentement. Je continue très cool et je commence à reprendre quelques personnes, qui ont l’air de vraiment souffrir.

Le km 10 arrive en 56’41 (5km en 28’44), je cours toujours au même rythme et ça me convient très bien. Le parcours est assez varié, les lignes droites n’excèdent pas 400m, et je trouve cela très agréable.
Deuxième ravitaillement vers le 11ème kilomètre je pense et j’ai rejoint un groupe de trois coureurs plutôt sympathiques et qui courent à la même allure que moi : je décide de rester avec eux.

Km 15 passé en 1’24’45 (5km en 28’04), ça se passe toujours très bien mais les jambes commencent à durcir et deviennent lourdes => vu l’entraînement (3x1h par semaine), je m’étonnais d’être aussi bien depuis le début. Après le dernier ravitaillement (où j’ai marché en buvant mon verre d’eau), il a fallu que je m’accroche au petit groupe, mes jambes s’étant subitement transformées en plomb ;-((( Je suis lâché progressivement et je n’arrive pas à combler les 50m qui nous séparent

Le km 20 arrive en 1’54’23 (5km en 29’38), je ne suis plus tout à fait lucide : j’éteins mon chrono au lieu de juste prendre le temps intermédiaire… je me marre tout seul. Je finis donc le dernier kilomètre beaucoup plus avec ma tête qu’avec mes jambes.
Je passe la ligne en 2’00’40.

Content d’avoir terminé, on a le droit à une bouteille d’eau et une brioche, un peu juste mais bon, on fait avec. Je m’étire tout de suite pour tenter d’éviter les crampes qui menacent 8-)) La dernière arrive en 2h12, je n’ai malheureusement pas eu l’occasion de la voir pour discuter :-((( Je vais prendre une douche… glacée (en arrivant dans les derniers je m’y attendais, mais l’espoir fait vivre) et me rhabille, la cérémonie est terminée lorsque je sors du gymnase.
Une après-midi très sympa, et le rythme du semi me convient beaucoup plus que celui du 10 kms.
Prochaine étape un semi en mai et le marathon du Mont Saint Michel en juin. Je pense débuter la préparation spécifique d’ici un gros mois, mais c’est une autre histoire.

Merci à ceux qui sont arrivés jusqu’ici.

Zebu_heureux


Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran