Récit de la course : La Comba - 17 km 2009, par Davidou le minou

L'auteur : Davidou le minou

La course : La Comba - 17 km

Date : 25/10/2009

Lieu : La Combe De Lancey (Isère)

Affichage : 920 vues

Distance : 17km

Objectif : Pas d'objectif

6 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

La Comba 2009

 

La comba 2009

 

        Alors par où commencer… Disons que j’ai participé à cette épreuve en 2007, et où j’avais battu le père « the Dude » (« Leglais » à l’époque des faits), qui semble courir à un niveau proche du mien puisqu’on termine à chaque fois à une ou deux places d’écart.

         Je lui offre donc sa chance de prendre sa revanche 2 ans après (et oui, car entre temps, il a été blessé). Sauf que j’avais oublié : je suis en déplacement en permanence pour le boulot, mon entrainement est donc très médiocre et mon régime alimentaire, c’est encore pire (moi qui pensait perdre des kg, depuis le Raid Orient’Alpin, les mauvaises habitudes sont de nouveau de retour). Et c’est donc le samedi, en jetant un œil sur Kikourou, que « merde, mais la Comba c’est demain en fait ».

        Je décide donc de prendre le départ, après tout, une revanche, c’est une revanche. Sauf que notre cher ami Bruno n’est pas là… bon… de toute façon ça me fera une bonne sortie. Je croise le Adrien, le Breton, et tape la discute : lui non plus ne s’entraine plus, ça me rassure un peu, et je me dis que je pourrais essayer de prendre le départ avec lui puis voir comment ça se passe. Sauf que je croise aussi tous les tueurs du racing LETI qui on fait le déplacement en groupe, et là je commence vraiment à regretter d’être venu, car ils sont affutés comme des pros, et même le jeune Hugo que je bas normalement, m’annonce qu’il a maintenant le niveau des meilleurs de leur groupe. Et du coup, je me sens vraiment pas d’attaque à combattre avec eux, et ça me fait « bip ».

 

         Le départ est donné, et comme je suis incapable de résister à l’esprit de compet, je renre dans le rouge rapidement en ne voulant pas lâcher Hugo (alors que je me répète inlassablement que je n’ai pas son niveau, .mon corps lui veut y croire). Je le reprends même dans une première descente, mais ce qui devait arriver arriva : et au début de la montée principale de la course (400m D+), je craque et je marche. Hugo en profite pour me repasser devant, ainsi que d’autres coureurs, et je ne le reverrai plus.
Le problème, c’est que contrairement à y a 2 ans, après cette partie raide où j’avais marché, j’avais bien relancé sur la partie route, plus roulante, et repris quelques places : là je suis lourd, aucune énergie, et je continue de perdre des places. Je marche même une deuxième fois au sommet de la cote (pfff, j’ai vraiment trop honte, mais je suis mort). J’avale un gel, et essaye de reprendre des places en descente, mais les jambes sont lourdes et le résultat n’est pas à la hauteur. Puis vient de la deuxième grosse montée (200m D+) où je perds encore des places en marchant (j’avais tout fait en courant autrefois). C’est dur physiquement, et c’est dur aussi pour le moral. Heureusement la météo est exceptionnelle : la vue sur la vallée du Grésivaudan dégagée, et de temps en temps on découvre un bout de Belledonne fraichement enneigé.

J'en chie !

           Nous voilà maintenant sur les balcons, la partie roulante de la course, qu’ils ont d’ailleurs modifié en augmentant la proportion de chemins, c’est beaucoup plus agréable, même si un peu plus casse patte (surtout la montée droit dans le champ à 30% sur 100m !). J’aime bien cette nouvelle version, même si je suis toujours à la peine. Même sur les passages sur route, je n’arrive pas à dérouler et accrocher les coureurs. Quelques uns me remontent même. Au point de me faire doubler dans la grande descente finale !!! Je me sens pitoyable, vraiment je n’aime pas ça. En plus j’ai le pied droit en feu, je dois avoir des ampoules énormes. Puis vers la fin de la descente, alors qu’encore une fois un ou deux coureurs me remontent (je ne compte même plus le nombre de places perdues, j’ai plus assez de doigts), sachant la fin à moins d’1km, j’arrive enfin à décrocher un brin d’énergie afin d’accélérer, serrant les dents pour résister à la douleur du pied, et recreuser un trou avec mes attaquants.

         Ouf, que ça fait du bien de passer la ligne. Bien sûr les kadors du racing LETI en ont terminé il y a bien longtemps, et je ne suis pas très fier de moi. Je ne traine pas et rejoins vite ma femme.

 

         Je n’aurais le résultat que dans la semaine 1h28 51 et 24e/118. Finalement pas catastrophique, mais quand même 10 à 12 places de plus que ce que je peux faire, et surtout 3 min de plus qu’en 2007. M’enfin, ça m’aura fait du bien quand même. Sans ces « coups de pieds » au cul, j’aurais tendance à me laisser aller, là au moins je me suis ressaisi.

 

6 commentaires

Commentaire de @lex_38 posté le 03-11-2009 à 20:18:00

Ne compare pas ton temps si le parcours a changé!
En tout cas, ça se voit sur les photos que tu en chies, mais finalement tu ne t'en sors pas si mal que ça!
C'est vraiment dommage que tu ne puisses pas t'entraîner régulièrement sinon tu cartonnerais!
A très vite sur une ligne de départ j'espère!

Commentaire de the dude posté le 03-11-2009 à 21:09:00

Salut David,

Bon si tu es vraiment venu que pour la revanche, je suis sincèrement désolé.
J'ai connu qques courses bien galères comme la tienne ces derniers temps, et comme toi le résultat final n'était pas si mauvais mais les sensations en course n'étaient vraiment pas agréables du tout.
Du coup comme j'avais été malade dans la semaine, j'ai préféré ne pas venir plutôt que de revivre une course sans sensations ni plaisir.
Finalement le duel aurait été équilibré lol

Pour en revenir à ta course, je vois bien ce que tu as pu ressentir, comme je te l'ai dit j'ai vécu ça récemment, et comme toi j'ai eu un peu de mal à le digérer en me souvenant du bon vieux temps où tout ça semblait presque facile.

Dis toi malgré tout que même en étant pas bien tu fais un temps plus que correct, alors dès que tu vas pouvoir reprendre sérieusement ça va envoyer grave.

N'oublies pas que pour 2010 j'ai toujours un objectif pour lequel je compte sur toi!

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 03-11-2009 à 22:40:00

Hey, mais alors le Minou serait un humain comme les autres ? Tu écornes la légende !!

L'an passé j'avais accroché Thibault durant 6 kilomètres au cross des chataignes, mais depuis j'y pense même plus !

Récupère bien quand même, c'est chiant les courses "sans" !

Commentaire de l ignoble posté le 04-11-2009 à 11:19:00

bravo pour a ta course,je finis un peu devant toi,bref,je t es doublé,tu m as redoublé..au plaisir

Commentaire de le_kéké posté le 06-11-2009 à 17:01:00

Il faut que je m'en souvienne pour mon prochain CR à mettre un truc de cake à la Davidou le minou : ouai je finis 6ème et il y a 432 loosers derrière moi et j'ai aucune sensation (c'est dire si les 432 derrières sont vraiment des grosses truffes)
Car le kéké avec des sensations (lui) l'année d'avant il a mis 10mn de plus.
Je crois que vraiment je vais laisser mon pseudo de kéké pour le seul et vrai kéké de kikourou, j'ai nommé Davidou le super kéké.
Bon sinon tu as eu raison d'aller faire cette course car elle est bien sympa et j'aurais du la mettre dans mon agenda, d'autant plus si j'avais su que tu allais par là bas, l'année prochaine je ferais surement parti des 432 loosers/truffes derrière toi ;-)

Commentaire de Jedi posté le 07-11-2009 à 17:59:00

Salut David !
Ben heureux de faire ta connaissance. Il me semble avoir vu quelqu'un me doubler avec son camelbak, et de me dire "qu'est ce qu'il est courageux !".
Je me demande si sans ton sac, bien que très utile, tu aurais pu aller plus vite ?
En tout cas elle était chouette cette course, et en lisant ton récit je me retrouve dans les sensations que tu décris. Cela me fait plaisir de faire de nouvelles connaissances qui partagent la même passion.
Les mutiples photos sont une bonne idée. Quand nous nous reverons dans une course, se sera plus facile pour se reconnaitre.
Donc, à bientôt...

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran