Récit de la course : La Roquefortrail 2009, par didstzach83

L'auteur : didstzach83

La course : La Roquefortrail

Date : 1/11/2009

Lieu : Roquefort La Bedoule (Bouches-du-Rhône)

Affichage : 966 vues

Distance : 28.5km

Objectif : Pas d'objectif

2 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Le récit

Après une distribution des dossarts un peu galère, normal pour une première. Départ au coup nde canon non pas sous la fraîcheur comme annoncé mais par un beau soleil de Provence. Un début sur route avant la mise en orbite sur la piste de feu. Tout le monde de courir. Pendant ce début de course, on ne fait que courir, courir encore. Ou est passé l'esprit Trail. Personne ne blague, tout le monde est sérieux. Je prends quelques photos histoire de tirer un sourire, mais bof. Et toujours de courir, une course sur route ??? Le 1er ravito, peu de coureurs ne s'arrête, bizarre !! La grande descente, ça revient de derrière, j'en reviens pas; alors d'accélérer moi aussi. Et puis faut lever la tête, en bas. Ha, les petits points de couleurs sur le haut à gauche. Le trail il est là, on va le payer...Et tout le monde de marcher, là où normalement on court à l'entraînement. Il fait chô, il fait soif, ça halète de tous les côtés..et puis le tronçon commun, le ravito ? on fait comme les autres, un gobelet et hop ça court. Sympa le méli mélo. Trop court dans la descente, à eux il reste 5kms, nous euh....On attaque le sous-bois, petit parcours de croo, puis le plateau, le tunnel. Kicékirigole, on en ressort kassé, dur de se relever. Mais il faut courir derrière ça revient. Puis la montée, euh le mur, pour atteindre les 19,5kms. 1 heure 56..Pas moins !!! Les bénévoles tout au long de la fin de parcours joueront leur rôle de supporters nous encorageant tous. On a tous notre galère à ce moment-là..Il faut rentrer, le chrono tourne. Il fait chô et soif...Restent 4,5 kms, ça devrait être facile. Les encoragements n'y font rien. Tout le monde galère. La descente dans le pierré artificiel, une anecdote sans plus, histoire de casser un peu. Et puis le bitume, et elle est loin cette arrivée. Que des lignes droites, on connait par coeur, c'est l'arrivée du 14 kms. Mais c'est loin, je te double, l'autre me double, on n'est fier..3 heures 12 min et 26 sec.140 eme. Pas fier, pas content du tout. Vivement l'année prochaine, je reviens, c'est pas permis!!!! La fête se continue assis par terre, l'assiette de pâtes sur les genoux, le québec à la main. Mission accomplie, on a pris du plaisir quand même. C'était bien un TRAIL , de Provence...

2 commentaires

Commentaire de NICO73 posté le 04-11-2009 à 18:42:00

Bien vu l'esprit du début de course. J'ai eu en effet la même impression bizarre de calme comme si nous partions sur un marathon. Ensuite la galère, tu m'as vu également souffrir dans les dernières côtes. A bientôt sur les chemins

Commentaire de jean-chris05 posté le 07-11-2009 à 14:31:00

Beau résumé de la course. Petite galère aux dossards et trail un peu long à ressembler à un trail (à partir de la mi-course pour moi).
Serais-tu le porteur du maillot jaune qui apparait sur la fin de ma petite vidéo?

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran