Récit de la course : Les Foulées Castelnauviennes - 13 km 2009, par pierrot34

L'auteur : pierrot34

La course : Les Foulées Castelnauviennes - 13 km

Date : 25/10/2009

Lieu : Castelnau Le Lez (Hérault)

Affichage : 1439 vues

Distance : 13.2km

Objectif : Pas d'objectif

1 commentaire

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Castelnau le Lez: 500 coureurs dégustent le printemps revenu.

 

C’était soi-disant l’automne dimanche dernier aux Foulées de St- Jean -de- Védas, c’était toujours l’automne ce 25 octobre à Castelnau- le- Lez…avec le printemps en plus ! Le fait de revenir une heure en arrière, peut-être ?! Le plaisir était alors multiple en prenant la A9 ce matin, pour la banlieue est de Montpellier.

L’engagement était réglé en deux clics sur internet dans la semaine et le numéro de dossard est aussitôt sorti. En arrivant sur l’avenue de la Monnaie(oui, oui !)plus qu’à présenter le certificat et les 8€ dans ce Palais des Sports qui trône sur les hauteurs de Castelnau.

Le café d’accueil est dans l’entrée, servi par des dames qui ont manifestement joué le jeu de la fête.

 

 

Avec les bougies, le café est encore plus chaud !

 

 Puis c’est Bruno Chetail, toujours aussi souriant et chaleureux, qui en ancien président et capitaine du site de départ, veille au grain aux dossards. Si la queue s’allongera toutefois sur le coup de 9h- pourquoi une seule table pour les quelques 300 inscrits sur le 13km ?-

 

 

j’ai le temps de voir devant moi une jeune femme venue de l’Aude, bien embarrassée car elle n’est pas inscrite et en principe, « pas d’inscriptions le jour de la course » !Mais elle a dû trouver un arrangement avec ses arguments(« je viens de l’Aude, pas eu le tract-bulletin d’inscription, pas d’internet… »)car j’ai cru la croiser à l’échauffement après coup.

Passage aux « récompenses » : un superbe T-shirt technique vert ! Un salut amical à Philippe de Photo 34, qui monte la boutique et prépare le matos pour les photos sur le terrain et bien sûr à Vincent Diaz, l’incontournable et fidèle speaker de la course.

 

Vincent Diaz:plus humain et plus populaire, pas possible!

 

Préparation, échauffement. Tiens une dame avec son mignon petit chat en laisse. Je vais prévenir ma femme qui a repris du service aujourd’hui à l’appareil photo.

 

 

C'est peut-être lui qui avait écrit sur la route "CHAT VA ?"

 

 

 

Police, ambulances, tous en piste

 

 Puis Daniel, le seul copain de club présent sur la course avec moi. Bruno tend alors le ruban de la ligne de départ et Vincent annonce la présence, toujours fidèle, de Jean-Pierre Grand, député-maire de Castelnau, qui va officier au départ. Nous serons pas loin de 500 à nous lancer sue le 5 et le 13km.

 

 

 

 

 

 

 

C'est parti!

 

 

Légère descente sur route puis les berges terreuses et caillouteuses d’un ruisseau en bordure de vignes, avant de remonter sur route dans les faubourgs de Castelnau et toujours en faux plat montant, vers les pinèdes et la ligne de tram (vers Jacou). Pas mal parti, c’est après la séparation des deux parcours au 3è km que ça va commencer à se gâter. Daniel me passe et s’éloigne, accompagné de bien d’autres. Au 6è km, avant de pénétrer sur  l’espace du lac du Cres, comme d’habitude, je croise les trois premiers : le 234 puis 20m derrière le 174 et un autre. Ma femme me dira que les deux premiers sont arrivés la main dans la main. Ils étaient sans doute parmi ces trois hommes à la foulée extraordinaire…

Descente vers le lac, après la vue panoramique, chemin de terre sur la berge, puis faut remonter. C’est là où je recommence marquer le pas avec des jambes de plomb et un souffle court. Je ne grille pas les deux premiers ravitaillements. Il fait chaud….et soif !. La ligne de tram, la pinède puis de nouveau les faubourgs de la ville avec quelques chemins caillouteux et c’est le bas de la côte descendue au départ. Daniel est là, déjà arrivé, qui vient m’encourager pour les 200 derniers mètres.

 

 

 

Bruno Chetail: un modèle de sérieux, de sportivité et de gentillesse

 

 

 

Vincent annonce « Pierrot 34 » : ouf, c’est bouclé ! Pas aussi fatigué qu’à St Jean de Cuculles, ma femme me le confirmera mais je bois bien, assis au bord de la fontaine du Palis des Sports.

 

 

 

Un ravitaillement à l'arrivée à prendre en photo, vraiment

 

 

Cette course fut particulièrement agréable, non seulement parce que j’ai pour elle un apriori favorable mais aussi parce que le club Jogging Castelnau a encore su innover pour améliorer l’ambiance avec tous ces nombreux bénévoles qui coopèrent, nous encouragent et même jouent de la caisse claire, déguisés, grimés qu’ils étaient cette année. Et ce n’est pas forcément « de la frime ». Je suis sûr que cela reflète aussi la vraie ambiance du club. Ca fait plaisir à voir et sans un tel environnement, j’aurais fait un temps bien plus pitoyable.

 

Pas brillant mais il a fini, le Pierrot 34 !

 

 

Ma femme était là, avec la serviette pour m’essuyer et la bouteille de jus d’orange…ceci avant de prendre le volant. Que demande le peuple ?! De plus, par acquis de conscience, je prends ma glycémie avant de partir : 1,44g. Formidable. Et des jambes pas forcément douloureuses ce soir. Restera le classement, qui lui sera sûrement sans pitié…..

 

1 commentaire

Commentaire de l ignoble posté le 26-10-2009 à 08:12:00

bravo pour ta course et merci pour ton récit

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran