Récit de la course : Marathon des Villages 2009, par MOUNE78

L'auteur : MOUNE78

La course : Marathon des Villages

Date : 11/10/2009

Lieu : Piraillan (Gironde)

Affichage : 552 vues

Distance : 42.195km

Matos : pris 3 gels et bu eau et glucose sur le parcours

Objectif : Faire un temps

4 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Marathon Lège Cap Ferret 11 octobre 2009

Samedi 10, nous voilà arrivés au marché Piraillan sur la presqu'ile du cap Ferret, retrait du dossard, puis comme il faisait très beau on décide de faire la reconnaissance du parcours à VTT.

On évite la 1ère boucle de 15km, car je ne me sens pas à faire les 42 km 2 fois de suite.

Donc, mon mari et moi, partons tranquillement sur les routes en moulinant bien. Paysages superbes, par contre je me rends compte que le parcours est assez valonné et par endroit caillouteux, voire même avec du sable, mais ce n'est rien, car au 38ème kilomètre, ce sont des escaliers que nous rencontrons..... Bref, je sais tout de suite que ce n'est pas ici que je ferai une perf.

Retour à l'hôtel la villa du cap, puis diner à la pizzéria du coin avec Bambi et son mari qui étaient en vacances à Lacanau, sympa de se retrouver dans de telles circonstances. 

Mon coach de mari est là à faire des photos, puis il m'accompagnera comme il peut le long du marathon.

Dimanche : c'est le jour J, tant attendu après 8 semaines d'entrainements intensif et difficile.

Je pars en courant jusqu'au départ, l'hôtel est à 900m, puis le départ est donné à 9h30. Le speaker annonce près de 1000 coureurs, marathoniens et duo, oh, là, là, je n'ai pas l'habitude de participer à un marathon avec tant de monde.

Je me mets bien sûr au 1er rang, autant garder le maximum de chance pour gagner des minutes.

Dés le départ, une femme me double, je ne la reverrai plus.

Il commence à crachiner, cela fait du bien, car il fait déjà un peu chaud. Je découvre les 15premiers kilomètres que je n'avais pas fait en vélo, et bien c'est coton, d'abord, le quartier des vallons (c'est tout dire) et je dois ralentir pour ne pas être dans le rouge trop vite.

Je ne sais plus à quel moment, mais une femme (kéké du bocage) me double, alors j'essaie de ne pas la laisser filer trop loin.

Les gens sur le bord de la route m'encourage par mon prénom, quand ils arrivent à le lire sur mon dossard et m'annonce que je suis la 3ème.

Plusieurs fois nous nous doublons kéké et moi, je dois tenir bon, car être 2ème c'est toujours mieux que 3ème. Le problème c'est qu'elle va vite, et moi depuis le 25ème, j'ai bien mal aux cuisses et maintenant il pleut bien .

Je tiens, car je sais qu'au 35ème Bambi sera là pour m'accompagner, et en effet en haut d'une côte je la vois qui me fait signe, la pauvre elle a dû attendre sous la pluie qui est maintenant bien persistante. Elle est toute fraiche et cours facilement à 4'50 ou 55 alors que moi je me sens pas d'accélérer. Mais elle est toujours légèrement devant moi ce qui me force à maintenir le rythme et puis il y a aussi mon coach à vélo, qui me fait état de la fraicheur de ma poursuivante. En équilibre sur son vélo il fait des photos et films c'est bien sympa, car lui aussi est bien mouillé.

Bref on arrive au 38ème, et là c'est la "foule" qui nous acclament et encouragent pour la montée des 40 marches, je ne croyais pas que j'arriverai à les monter en courant jusqu'en haut, car j'avais les cuisses en feu. Puis il y a encore une autre côte, et enfin c'est la descente sur des cailloux, mais je sais que maintenant ça va aller, la kéké est derrière moi, mais peut être à 20mètres seulement, il ne faut pas que je m'endorme. Bambi m'encourage fort sur les 2 derniers kil car elle la voit qui se rapproche, mais moi je ne le sais pas et j'en peux plus.

Et voilà que le tapis rouge arrive dans la dernière ligne droite, et à ce moment là, j'oublie tout et pique un sprint final.

Il est 12h59, et j arrive après 3h29,09 de course et kéké seulement 7" après, la 1ère est là depuis 11 minutes. 

J'embrasse kéké à l'arrivée, car elle était vraiment costaud : 15 jours avant, elle avait fait les 100kil de Millau en moins de 10heures et la semaine suivante elle refera un 50kil, très peu pour moi.

Après une bonne douche pour Bambi, mon coach et moi, nous déjeunons à la même pizzéria qu'hier avec Tiga. La serveuse était vraiment très sympathique et proche des coureurs et en plus les pâtes et pizzas étaient très bonnes.

Le soleil revient, ce qui n'est pas désagréable

A 15h40, arrivent les 2 dernières concurrentes après 6h20 de course et sont littéralement ovationnées par tous et par les motards bénévoles qui tous feux allumés klaxonnent à tout va. Elles montent immédiatement sur le podium et reçoivent une bourriche d'huitres et un panier gourmand. Finalement c'est sympa d'être dernier...

Puis le podium des vainqueurs suit et là c'est bien car on monte tous en même temps : les 3premières femmes et les 3premiers hommes.

Nous recevons nos cadeaux, puis c'est le tour des catégories (trophée, panier gourmand et petite enveloppe) .

Un peu pressé, nous n'avons pas eu le temps de rester pour déguster les huitres qui allaient être offertes, mais la route nous attendait.

C'est un très bon souvenir que je rapporterai de cette course, j'ai été bien entourée par mes coachs, mais également par les coureurs avec qui j'ai passé un moment sur la route. Même si je suis un peu déçue par mon temps (j'espérais 3h20), je suis ravie de ma 2ème place que j'ai eu du mal à assurer.

 

4 commentaires

Commentaire de _azerty posté le 15-10-2009 à 09:06:00

Bravo pour ta performance.

Je ne connaissais pas l'existence de ce marathon, j'aime cette région et ça me donne envie.

Domi

Commentaire de chanthy posté le 15-10-2009 à 11:33:00

très belle performance
bravo.
dommage pour les huitres :),je voulais savoir si elles étaient bonnes :)
au plaisir.
bonne récup'

Commentaire de CROCS-MAN posté le 16-10-2009 à 15:22:00

BRAVO pour ta course et ton podium!
Merci pour ton récit.

Commentaire de Bambi posté le 17-10-2009 à 10:51:00

encore Bravo !!!

effectivement une course chaleureuse et super bien organisée par des marathoniens !

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran