Récit de la course : Les Foulées du Tram 2009, par Badajoz

L'auteur : Badajoz

La course : Les Foulées du Tram

Date : 11/10/2009

Lieu : Nantes (Loire-Atlantique)

Affichage : 746 vues

Distance : 14km

Objectif : Pas d'objectif

1 commentaire

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Un dimanche bien vallonné

Bonjour à tous

Cette année, j'ai décidé de courir de nouveau les foulées du tram afin d'expier mon échec de l'année passée où j'avais explosé au 8ème Km pour finir à l'agonie, accablé par la chaleur et épuisé par un slalom incessant entre coureurs, arbres, plots, trottoirs...

Cette année, je ne renouvellerai pas les mêmes erreurs. Déjà, la météo est beaucoup plus clémente avec un ciel nuageux et une petite brise comme je les aime. Je débute mon échauffement une heure avant le départ et je me place 30 mètres derrière la ligne, 1/2 heure avant le starter. Il y a beaucoup de monde : 6600 participants. L'ambiance est détendue, on déconne avec plusieurs concurrents, tous marathoniens confirmés (!). On en oublie presque le départ qui retentit soudain.

Hop, ligne franchie au bout de quelques secondes, je commence à slalomer entre les coureurs en essayant de perdre un minimum d'énergie et de concentration. Après le pont, premier virage à droite, en épingle, bien amorcé. Je me sens rapidement dans le bon tempo. Premier Km : 4'07. Trés bien, c'est le rythme que je voulais prendre. Trés vite, je me retouve avec des coureurs allant à la même allure que moi. C'est tout bon. On va jusqu'à la pointe de l'île puis on revient le long du hangar à bananes avec un léger vent de face. Nouvelle traversée de la Loire et on continue le long des quais vers Chantenay. Je suis étonné par le public, trés présent. On se croirait presque à Auray-vannes. Félicitations aux Nantais.

Au loin j'aperçois une belle côte, on est au 5è Km, c'est la butte Saint-anne. Je récupère un peu et attaque la montée en me redressant et en fixant mon regard le plus loin possible. C'est une technique qui me réussit bien et qui me permet de doubler quelques concurrents. La côte est assez longue et la descente qui suit est bienvenue pour récupérer.

Le peloton est de plus en plus clairsemé. A mon passage, un bénévole me crie :"Vers les 350ème". Ca m'encourage à garder le rythme. Le seul problème c'est l'absence de kilométrage, on ne sait pas du tout où on en est. Au bout de 30 min de course, un spectateur nous affirmera qu'on se trouve au 10è Km (???), un coureur me questionne interloqué, je lui dis que je pense qu'on est plutôt vers le 8è Km.

Le parcours est trés agréable : enchainement de montées et de descentes dans le centre de Nantes. Virages et relances, tout ce que j'aime. Depuis quelques temps, j'aperçois une jeune femme au loin qui avance à vive allure avec des petites foulées trés rapides. Je décide d'essayer de la rattrapper, j'entend un bénévole lui dire qu'elle est la 3è féminine. Allez hop, je la double. Au passage elle me demande combien de Km il reste à courir. Je lui répond 1 ou 2, en fait je sais pas trop.

On approche de la place royale, ça commence à sentir l'écurie. On descend tout schuss dans la rue crébillon, au milieu des boutiques de luxe et des spectateurs hystériques (non, je phantasme). Ca y est, c'est le Cour des 50 otages, on croise les concurrents qui nous précèdent et qui finissent. Je me mets à acclérer progressivement pour finir dans un sprint effreiné et doubler un maximum de concurrents. C'est plus fort que moi...

Enfin l'arrivée, quel bonheur. Je regarde mon chrono : 58'57 (59'19 temps officiel). Ca me fait plaisir. J'avais parié avec ma femme que je ferais moins d'1 heure, elle me prédisait entre 1h03 et 1h05. Je vais pouvoir me vanter ce soir en rentrant à la maison.

J'ai beaucoup aimé cette course, totalement intra-muros et variée avec de belles côtes et des relances. J'ai également beaucoup apprécié la présence du public, qui encourageait TOUS les coureurs (et pas seulement les gars de leur club). Ca change de certaines courses sur route .

EPILOGUE : retour à la maison avec une bonne bière bien fraiche et un gros casse-dalle

A plus.

 

1 commentaire

Commentaire de waddle_seb posté le 13-10-2009 à 22:35:00

bravo pour ta course. j'ai eu le meme ressenti avec des nantais tres present dans les rues, c'était tres agréable.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran