Récit de la course : La Nuit des Cabornes 2009, par ChrisTof

L'auteur : ChrisTof

La course : La Nuit des Cabornes

Date : 12/9/2009

Lieu : St Romain Au Mont D'Or (Rhône)

Affichage : 1159 vues

Distance : 42km

Objectif : Se dépenser

4 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

La Nuit des Cabornes

Profitant d’un salon professionnel qui se tenait, comme chaque année à pareille époque, sur le site d’Eurexpo à Chassieu, je m’étais inscrit à la Nuit des Cabornes, trail nocturne annoncé pour 42 km et 2000 m D+, à quelques encablures de Lyon, dans le superbe village de St Romain au Mont d’Or.

 

J’avais eu l’occasion de m’entretenir téléphoniquement avec Jacques GUIDO, le président, pour avoir quelques précisions sur l’aspect technique du parcours et son balisage.

 

Et Jacques avait définitivement su me convaincre de participer à cette course.

Je dis « définitivement » car, pour ma part, participer à une course de nuit constituait une grande première !

Bien sûr, il m’arrive de courir de nuit, seul autour de mon domicile mais en course, l’ambiance est nécessairement différente !

Et là, qui plus est, il me fallait également prendre en considération un parcours et un environnement qui m’étaient totalement inconnus !

 

Bref, c’est avec beaucoup de joie et un peu d’appréhension tout de même que j’envoyais mon bulletin d’inscription à Saône Mont d’Or Nature (www.saone-mont-dor-nature.com), l’organisateur de cette joyeuse « escapade » !!!

 

C’est le jour de la course, vers 19h, que je suis venu retirer mon dossard après une première journée particulièrement « usante » à sillonner les allées et les stands de notre salon professionnel !

Croyez-moi, rester debout à piétiner la moquette d’un salon durant toute une journée vous fatigue les guibolles presque autant qu’une sortie longue !

 

Mais cette « fatigue » n’était rien comparée à la joie que je me faisais de participer à cette course !

Au passage, j’en profite pour dire à quel point les ruelles et maisons qui jouxtent la salle St Romain, lieu d’inscription et arrivée de la course, sont superbes !

Les Pierres Dorées méritent leur réputation, en rien usurpée !

C’est un vrai régal pour les amoureux des vieilles pierres !

Et pour ceux que ça intéresse, voici un lien qui vous permettra de parcourir la photothèque du site officiel de la commune : http://www.st-romain-mt-dor.mairies69.net/web4/Phototheque1.html

 

Lors du retrait de mon dossard, j’ai pu obtenir quelques renseignements sur le parcours mais j’ai un peu regretté de ne pas disposer d’une vue détaillée du profil de la course !

Un dénivelé positif de 2000 m sur 42 km, c’est bien… mais faut-il encore savoir comment se décompose ce D+ et où sont situées les fameuses « montées-qui-tuent » !

J’écris « montées-qui-tuent » parce que dans tout bon trail qui se respecte, il y a forcément une ou plusieurs « montées-de-la-mort » !!!...

 

Enfin, qu’à cela ne tienne, je me dis que finalement ça n’est que plus motivant pour la course car outre le fait qu’il fasse nuit et que je ne connaisse pas du tout le type de parcours que je vais emprunter, j’ignore totalement quels sont ces endroits « stratégiques » c’est-à-dire ceux pour lesquels il faut pouvoir en garder un peu sous la pédale !!!

 

Je rencontre Jacques qui me souhaite la bienvenue et me voici parti pour aller me changer !

 

Le briefing d’avant-course nous est donné sur la « grille de départ », au stade !

Il est un peu plus de 20h30 lorsque le starter est déclenché !

 

Déjà quelques coureurs se sont élancés avec beaucoup de détermination et de puissance ! Puissance car à peine les premiers hectomètres parcourus, nous quittons St Romain au Mont d’Or pour gravir quelques petites pentes qui nous mettront tous rapidement « en jambes » !!!

 

Nous ne sommes qu’une petite cinquantaine de concurrents mais l’esprit bon enfant est bien là !

 

Il m’est difficile de vous décrire précisément ce que j’ai pu voir ou admirer lors de cette course…malgré la nuit !!!

Mais pour ceux que ça intéresse, vous retrouverez le profil de la course et sa vue sur Google Map en vous rendant sur mon carnet d’entraînement : http://www.kikourou.net/entrainement/ficheseance.php?id=127614

 

J’ai énormément apprécié ce tracé à travers forêts, champs, vignes et villages !

Il y a eu très peu de bitume (peut-être 2 km maximum) et c’est tant mieux car ce genre de revêtement est totalement contraire à l’esprit trail qui se veut proche de la nature !

 

J’ai pu néanmoins contempler le château de Curis au Mont d’Or juste après le ravitaillement des 30 km car le parcours nous offrait la possibilité d’entrer dans le parc de ce superbe édifice !

 

A propos de ravitaillements, je tenais absolument à féliciter les personnes qui étaient là pour nous y accueillir : accueil chaleureux, encouragements permanents et dévouement exemplaire !

Vraiment, j’ai pris beaucoup de plaisir à m’arrêter aux ravitaillements des 20, 30 et 40 km !

A tel point que je regrette de ne pas m’être arrêté au premier, celui des 10 km !

J’espère que les préposés à ce poste me le pardonneront !?...

 

Après 5h et 8 mn de course, je franchissais la ligne d’arrivée en 14ème position !

S’agissant d’une course intégrée dans mon plan d’entraînement, j’étais plutôt satisfait !

 

Heureux de cette belle « balade »… ravi de cette belle ambiance… avec applaudissements nourris à l’arrivée en guise de récompense (mais n’est-ce pas finalement la plus belle des récompenses ?)… mais sincèrement navré de devoir quitter toute cette formidable équipe sans profiter de l’appétissant buffet qui s’offrait à moi !!!

Il me fallait en effet rentrer à l’hôtel du côté de Chassieu car deux rudes journées supplémentaires m’attendaient en ces dimanche 13 et lundi 14 septembre : la moquette d’Eurexpo m’était une nouvelle fois promise…

 

Couché à 3h après des étirements et une douche particulièrement bénéfiques, je savais que la nuit serait courte, le réveil étant d’ores et déjà programmé à 7h…

 

En tout cas, la Nuit des Cabornes est une course que je recommande vivement à celles et ceux qui veulent découvrir le trail nocturne !

J’espère pouvoir être présent à l’édition 2010 !...en espérant que le cap des 100 coureurs soit franchi car l’organisation le mérite amplement !

 

Encore un grand bravo à toutes et tous, membres de l’organisation, bénévoles, secouristes…et coureurs !!!

4 commentaires

Commentaire de Fimbur posté le 15-09-2009 à 17:18:00

MErci pour ton cr, et Bravo pour ta course et d'être lancé sur une 1ère de nuit (et 1ère édition)

bonne récup
Fimbur

Commentaire de tidgi posté le 16-09-2009 à 09:31:00

Bravo à toi !
Et merci pour ton témoignage et pour ta participation à cette première édition.
Bonne récup et ... à l'année prochaine ...

Commentaire de Jean-Phi posté le 12-11-2009 à 15:06:00

J'étais sur la course également et je suis épaté de voir qq'un qui y était également. Le vainqueur de cette année est un ami et nous sommes partis comme tu le dis très vite (trop vite pour moi). Résultat, après un mauvais tour, cheville et talon explosé et arrêt au 28° en 5° position. Pas de chance...
Mais tout comme toi, j'ai adoré la course, le profil et l'ambiance. A faire et à refaire !!! Peut être en 2010 nous croiserons-nous ?

Commentaire de ChrisTof posté le 16-11-2009 à 14:14:00

Effectivement, ce fut un très joli trail nocturne que cette Nuit des Cabornes. C'est d'ailleurs ce trail qui m'a donné envie de courir la Saintélyon pour laquelle je me suis inscrit sur le raid solo de l'édition 2009.
Je ne sais pas encore si je pourrai participer à nouveau à la Nuit des Cabornes en 2010 car j'ai prévu de faire la CCC fin août et un trail en Lorraine fin septembre...avant les Templiers en octobre ! J'aviserai en fonction de mon état de forme du moment !

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran