Récit de la course : Courir en Fête - 10 km 2009, par patcastelnau

L'auteur : patcastelnau

La course : Courir en Fête - 10 km

Date : 19/7/2009

Lieu : Meyronne (Lot)

Affichage : 472 vues

Distance : 10km

Objectif : Pas d'objectif

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Oh, la belle falaise !

Cruel dilemme en cette belle matinée de juillet (et jour de Marvejols-Mende) : courir le 10 ou le 20 ? Un rapide coup d'oeil aux parcours (et surtout aux dénivelés) me fit vite choisir le 10. La manifestation, appelée à juste titre "Courir en fête", offrait à tous selon son âge et ses capacités, l'occasion de profiter de cette belle nature lotoise de la Vallée de la Dordogne : 1.2 et 2.4 pour les "pitchounets", un 5 km dans la plate plaine alluviale autour du village pour les moins courageux et les cadets, puis bien sûr le 10, et l'épreuve reine le trail de 20 km. Le 10 consistait en une approche, une montée et une redescente de la belle (et haute !) falaise qui faisait face au village.

Après 2 km de plat, le sentier monotrace filait à travers les petits chênes rabougris qui s'accrochaient au flanc des murs verticaux. La pente frôla alors les 10 % sur 2 bons km. Puis, après cette belle montée, nous contournâmes la falaise par la gauche et un faux plat montant nous amena au sommet (et au 5 km). Ouf ! Après le panorama (bien mérité) sur la majestueuse vallée de la Dordogne, je parvenai au ravito du 5 en 35'. Après un bref décompte, je me dis qu'avec la belle descente, je devrais tout de même rentrer dans l'heure. Dévalant alors en lâchant tous les chevaux (enfin, ceux qu'il me reste), j'étais en bas au 8 km en 48'. Mais le final, composé tout de même de quelques faux-plats et d'une traître petite côte de 80 m dans une vigne à 600 m de l'arrivée, me mit à la peine et j'étais sous la banderole en 59'10. Les vainqueurs du 20 ne tardèrent d'ailleurs guère. Mais cette première course lotoise pour moi avait un petit goût nostalgique de jeunesse et m'a fait rencontrer de nombreux Corréziens, Lotois, et Dordognais, dont certains m'ont donné l'envie de faire le 50 km Belvès-Sarlat au printemps.

Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran